Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 3 juillet 2006

Des jumelles en noir et blanc

jumelles

Je vous présente Remee et Kian, deux soeurs jumelles ravissantes nées de parents métis. Elles sont absuloment adorables, et il y a un détail assez inhabituel pour deux soeurs jumelles : Remee est blanche et est blonde aux yeux bleus, et Kian est noire avec des grands yeux noirs.

Je ne m'étendrai pas sur les considération génétiques qui expliquent comment cela est possible. Je me contenterai de contempler ces deux soeurs jumelles tout à fait craquantes entourées par leur parents :

twins

Et je pense qu'après avoir vu cette simple photo, on ne devrait plus jamais entendre parler de racisme.

Pour en savoir plus :
1. Black and white twins (Daily Mail)
2. "Black" and "white" twins (Gene Expression)
3. Photographs show black and white fraternal twin girls (Snopes.com)

C'est déjà arrivé avec des garçons :
1. The world's least alike twins (MSNBC)

Crédit photo : Gary Roberts

8 Comments:

Blogger Jack said...

Comment ne pas être d’accord, toute forme de racisme est à proscrire.
Techniquement les jumeaux hétérozygotes sont des frères & sœurs aussi différents que ceux nés de grossesses différentes, puisqu’il s’agit de 2 œufs différents fécondés par un spermatozoïde différent : si bien que ceux que l’on appelle aussi faux-jumeaux peuvent être de sexes différents, ce qui est me semble-t-il tout aussi formidable, j’en connais et je les trouve très craquants aussi.
Je profite de cette photo pour égratigner au passage une idée que je déteste: la discrimination positive, qui me semble un remède utilisant les mêmes virus que la maladie qu’il prétend soigner.
Je me souviens d’un débat sur la 5 chez Serge Moati où un auteur africain bien noir expliquait qu’il ne voulait surtout pas qu’on le choisisse à cause de la couleur de sa peau mais bien pour sa valeur personnelle et rien que pour elle. (Au même titre que le contraire)
Je crois que nous aurons réellement battu le racisme quand nous ne seront plus tentés par ce genre de fausse « solution ».
Ma femme qui revendique l’égalité des sexes se plaint régulièrement du fait qu’aucun homme ne l’aide à placer sa valise en hauteur lorsqu’elle voyage seule : l’égalité militante mène aussi à cela. Personnellement j’aide toujours les dames et surtout les vieilles dames dans les transports, car je sais que nous ne sommes pas égaux en force. (Et il y a des dames qui en trimbalent de vachement lourdes...). Je regrette aussi l’époque où sur la route seul les mâles se comportaient comme des goujats, aujourd’hui nous avons autant de « goujates » que de goujats : dommage.
Pour la démonstration et pour rire un peu...

lundi, 03 juillet, 2006  
Blogger Betty said...

SUPERBE ! Quel bonheur, j'imagine ces deux jeunes filles dans quelques années se présentant : voici ma soeur.. jumelle....

@ Jack : Ah Madame Jack à tout à fait raison. Idem pour moi et les hommes de répondre : mais c'est l'égalité des sexes... mais c'est le mot "égalité" qui induit en erreur. Je dirais que je suis pour la différence dans la tolérance et la non discrimination. Ce n'est pas pcq je suis une femme que j'ai le droit d'être sous payée et que je ne peux pas accéder à des responsabilités (politiques ou professionnelles)
Mais je reste une femme et oui j'ai moins de force qu'un homme donc il me porte ma valise et c'est lui qui s'occupe de changer la roue de la voiture...

Je pense que le racisme sera vraiment battu le jour ou l'on aura compris que l'autre est différent et que c'est ça qui est chouette !

mardi, 04 juillet, 2006  
Blogger Patrick said...

Il n'y aura plus de racisme lorsque tout le monde sera, euh, disons, bleu, comme les schtroumpfs.

Bon, évidemment, il conviendra quand même de distinguer les bleu clairs des bleu foncés, et de mettre à part ceux qui tirent sur le turquoise. Et on anoblira ceux qui sont bleu-roi... On enverra les bleu-outremer dans les îles, et les bleu-acier à l'usine. Pour les bleu-de-prusse, ils pourront aller se faire voir ailleurs.

Bref, ce serait enfin une société idéale, libre de tout préjugé...

mardi, 04 juillet, 2006  
Blogger Jack said...

@Betty : sommes 100% d’accord, l'absence de racisme est le droit et l'acceptation des différences de toutes les différences et aussi des conséquences de ces différences.
On ne recrute guère de joueurs de 1,5 m dans les équipes de basket, pourtant ils ont bien le droit aussi de jouer au basket, non ?
Dans tous les sports de combat on à établi des catégories de poids, car nous ne sommes pas égaux.
Je ne trouve pas si mal qu’il y ait quelques femmes dans la gendarmerie, cela dit, je ne crois pas qu’il en faille dans les commandos de marines (ou alors de celles qui ont des pectoraux à la place des seins).
Méfions nous donc des idées simples, elles sont souvent simplettes. (Le synonyme d’idiotes).
Je suis aussi d’accord avec Betty pour dire que c’est chouette les différences, et heureusement que nous ne sommes pas tous bleus.
Donc exit la discrimination positive.
Une petite remarque à propos des « businessmen » cette catégorie de « surhommes » pressés que l’on croise souvent dans les avions et les aéroports : et bien il y a parmi eux une grande proportion de goujats doublés d’imbéciles.
Vous avez remarqué cette manie de se lever alors qu’il reste de longues minutes avant de pourvoir sortir (ou entrer c’est pareil), ils seraient déshonorés qu’on leur chipe une place...
Alors aider une dame à monter ou descendre sa valise : pas le temps, tu parles !

mercredi, 05 juillet, 2006  
Blogger Luc said...

Apparemment, Sony a encore des progrès à faire sur ce sujet ...

mercredi, 05 juillet, 2006  
Blogger Luc said...

Whoaouh ! La publication de cet article a fait un carton sur Agoravox.

Tous comptes faits, je crois que je préfère l'ambiance conviviale de "Chez Luc"" au déchaînement des passions dans "Agoravox" ...

mardi, 11 juillet, 2006  
Blogger Jack said...

Ben dis donc, on est loin du célèbre « j’en ai rêvé S...l’a fait » c’est plutôt un cauchemar !

mardi, 11 juillet, 2006  
Blogger Jack said...

Sur ton conseil, Luc un petit tour sur Agoravox est édifiant, c'est vrai qu'on est pas mal ici...

mardi, 11 juillet, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home