Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mercredi 18 janvier 2006

Jean-François Deniau



J'ai entendu aujourd'hui Jean-François Deniau prononcer une phrase qui m'a frappé, parce que, si j'avais eu son talent, j'aurai pu la dire :

"Je n'aime pas les honneurs.
C'est un mot que je préfère au singulier."



Pour en savoir plus :
1. Jean-François Deniau (site perso)

Crédit photo : Jean-François Deniau

3 Comments:

Blogger Patrick said...

C'est drôle, ces mots qui changent de sens au singulier et au pluriel !

En trouvez-vous d'autres ?

Il est un concept qui, me semble-t-il, est apparu en 1981, celui des libertés (au pluriel), qui est bien différent de mon point de vue de la liberté (qui prendrait presque une majuscule au sigulier)... Mais c'est moins différent que "les honneurs/l'honneur" !

jeudi, 19 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Il y a l'amour et les amours..

jeudi, 19 janvier, 2006  
Blogger Philippe Piriac said...

Il y a quelques livres ecrits sur ce qu'est une vie réussie

Cet homme là l'a probablement réussi.

et en plus il a été un des acteurs clés des textes européens.

Du top classe

dimanche, 22 janvier, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home