Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 15 janvier 2006

Tout va trés bien madame la marquise...

Puisqu’on donne dans le psychologique, je vais vous ramener du côté de la terre ferme.
La France n’a pas le moral, les français sont des veaux etc ...
J’ai une proposition à vous faire. Nous avons tous une famille alors je propose à chacun de vous de faire une enquête rapide et objective. Considérez votre famille proche, j’entends par là votre descendance directe, vos frères et sœurs, les vôtres et ceux de votre conjoint et leur descendance, neveux et nièces et leur conjoints, sans oublier les ascendants vivants de tout ce microcosme.
Comptez les actifs et les inactifs, parmi les actifs, combien de fonctionnaires.
Voici mon décompte perso.
49 personnes
19 actifs dont 8 fonctionnaires
30 inactifs dont 13 enfants, les inactifs sont tous des retraités.
Ces chiffres parlent d’eux-mêmes 11 personnes sur 49 , non que les 8 fonctionnaires soient inutiles, mais il pèsent sur le budget national, tout comme les vieillards et les enfants : vous noterez qu’il manque 4 chômeurs à mon échantillon, mais il ne faut pas désespérer çà peut venir.
Alors que pouvons-nous faire pour améliorer ces chiffres ?
1 baisser la proportion de fonctionnaire.
2 faire bosser les vieux, ou les exporter.
3 mettre les enfants au travail, ou les exporter.
Et vous trouvez ces propositions là enthousiasmantes ?
A j’oubliais une quatrième possibilité les 11 actifs non fonctionnaires sont des nababs et peuvent entretenir sans problème toute la famille...Il faut qu’ils soient très bons car ce sont les seuls réellement soumis à la loi du marché.
Mais bon, il faut garder le moral, Sarko l’a dit il faut que les français croient au futur, je suis d’accord avec lui, le moral c’est important.
On peut rêver chaque nuit mais le réel nous rattrape chaque matin.
Les emplois disparaissent per milliers chaque matin en France, mais les créations sont ailleurs.
Ces emplois vont maintenant disparaitre sans heurts parce que nous abordons la falaise des années du baby-boom, mais cela ne doit pas nous endormir : l’emploi continue de régresser.
Je n’entends aucune proposition de nature à inverser cette tendance.

9 Comments:

Blogger genorb said...

Juste une petite remarque. Les chercheurs CNRS sont aussi des fonctionnaires. Bien que ces chercheurs ne rapportent pas en general de richesses directes au pays qui les emploie, je ne crois pas qu'un pays sans recherche de tout type puisse survivre longtemps de nos jours. Donc certains types de fonctionnaires dont tres utiles ;).

Mais en fait le probleme ici c'est qu'en France on a eu cette idee saugrenuee de donner le statut de fonctionnaire aux chercheurs... S'il y a bien un metier aux antipodes de celui de fonctionnaire c'est bien celui de chercheur. Si on fait son 8h-16h tranquille, on ne va pas tres loin...

lundi, 16 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Genorb : j'ai précisé "non que les 8 fonctionnaires soient inutiles", j'ajouterai que parmi ceux-ci certains sont indispensables.
Je tentais simplement de montrer que nous sommes lourdement handicapés par l'incurie des gouvernements qui se succédent en gros depuis 25 ans.
Que le chômage va baisser, mais qu'il n'est pas le seul indicateur économique à considérer, car celui des jeunes lui ne baisse pas et nous savons pourquoi et j'y reviendrai.
C'est tout sauf un post anti-chercheurs.(encore que personnellement je préfère les trouveurs...ah ah celle-là doit t'agacer !)

lundi, 16 janvier, 2006  
Blogger Luc said...

Bon, allez, je fais les stats pour ma petite famille au 16 janvier 2006 :

22 personnes
12 actifs dont zéro fonctionnaires
10 inactifs dont 2 enfants, 5 inactifs sont des retraités.

Bon, ça fait 12 personnes sur 22. Un chouïa plus que la moitié. Et aucun n'est un nabab.

Comment améliorer ces chiffres ? Je ne sais pas ...

Euh ... exporter les vieux, c'est quoi, le truc ? Si on part vivre à l'étranger, y a plus de retraite ?

lundi, 16 janvier, 2006  
Blogger Axel said...

J'espère que pour bien plomber vos stats vous n'oubliez pas qu'un chômeur est considéré comme un actif selon l'insee. :)

lundi, 16 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Luc : biensûr beaucoup de mes solutions n'en sont pas, c'est bien le motif du manque de moral, le manque de solution.
Axel : les chômeurs comptés comme population active, çà ne m'étonne pas de l'INSEE. Potentielement c'est vrai, il y plein de trucs potentielement vrais, surtout dans les stats de l'INSEE.

mardi, 17 janvier, 2006  
Blogger Roberto said...

Quand je pense qu'on donne le droit de vote à des gens comme Jack, ça fait peur!
Ce sont des gens comme vous qui avez voté pour Chirac et qui voterez pour Sarkozy dans pas longtemps.

Mais que vous ont-ils fait les fonctionnaires pour que vous leur en vouliez tant? Vous êtes jaloux? frustré? Ils ont refusé votre candidature?

Mon père était fonctionnaire avant le passage catastrophique de Sarkozy au ministère des Finances, depuis son statut a changé(tout comme vos factures d'ailleurs ahahah).
Mon père n'a jamais été un nabab, il a commencé par le bas de l'échelle et a toujours bossé comme un dingue en faisant des heures de fou. Ce que vous dites démontre un grave manque d'intelligence et une vision trop simpliste du monde que vous voyez par le biais de TF1. Arrêtez de tout gober.
Vous trouvez normal que des gens riches comme Crésus comme PPDA ou Pernault se permettent de critiquer des gens qui gagnent tout juste au dessus du smic? Vous ne pensez pas qu'il y a un malaise quelque part?

Dans mon expérience, les nababs c'est dans le privé que je les ai vus. Et le pire c'est que ce sont eux qui chouinent tout le temps en enviant les fonctionnaires... enfin, les fonctionnaires qui restent. Et si vous voyiez le fric non déclaré qu'ils mettent de côté ces pauvres petits commerçants.

Vous n'avez pas remarqué que depuis les privatisations de FT, d'EDF, de GDF etc, tous les prix ont augmenté?
Les autres prix ont augmenté parce que vous avez dit "oui" à Maastritch en 1992.(ça vous ne le dites pas par contre)

La soit-disant concurrence du téléphone a été condamnée pour entente illicite.
Le plus drôle c'est que même la téléphonie IP qui était gratuite vers les fixes devient payante vers la concurrence. Et pour l'électricité, les concurrents d'EDF inscrivent des commerçants qui n'ont rien demandé de façon abusive sur leur liste(en leur supprimant leur compte chez EDF ou GDF, je ne sais plus).

Pour votre culture vous devriez lire des livres d'histoire sur les années Thatcher. Vous changerez d'avis.

dimanche, 22 janvier, 2006  
Blogger Roberto said...

Lisez aussi Hard Work de Polly Toynbee(seulement si vous avez appris l'anglais).

C'est une riche qui a des principes très arrêtés et qui vit dans son monde de riches préformaté par une télé comme TF1 jusqu'au jour où elle doit vivre comme "le peuple".

Son avis change complètement après son expérience, et elle en vient à maudire Thatcher d'avoir tout privatisé. Depuis, dans le privé c'est à qui en fera le moins au boulot pour éviter qu'en voyant qu'ils sont productifs on leur demande de bosser encore plus.

Lisez-le, vous aurez une idée de ce que va devenir la France.

dimanche, 22 janvier, 2006  
Blogger Patrick said...

@ Roberto : Ah ! Voilà de la contradiction qui épice le débat ! Mais enfin, restons gentlemen : on critique les idées, mais on respecte les personnes !

dimanche, 22 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

@ Roberto :
Bien venu sur ce post !
Ce qui est attristant est que j’ai voté Chirac en effet, en reculant, comme tous les français qui ne voulaient pas voter front national...mais de toute façon mon vote m’appartient !
Mais ce qui m’attriste le plus est d’être complètement incompris :
Je dis en gros que si en France, il ne reste plus que des vieux, des enfants et des fonctionnaires, on est très mal barré.
Je travaille certes dans le privé (plus pour très longtemps) et n’en tire aucune gloire, de même que je ne méprise pas les fonctionnaires, comme tu peux le remarquer j’en ai pas mal dans ma famille.
J’assiste impuissant à la fuite des emplois hors de France. (En résistant autant que je le peux)
De même, je ne considère pas que la privatisation soit le remède miracle à toutes les difficultés du service public, ni que la concurrence soit la panacée. La concurrence est une si « belle » chose que chaque entreprise s’arrange pour la neutraliser d’ailleurs. (Ententes et autres petites fourberies)
Je dis aussi que le chômage va baisser parce que le nombre de demandeurs d’emploi va baisser, et que cela va cacher une autre baisse continue du nombre d’emplois dans ce pays. Plutôt que compter les chômeurs, tout le monde sais combien nous en avons, presque au jour le jour, personne ne publie le nombre d’emploi rapporté à la population et sa progression, curieusement.

Enfin, ni l’Angleterre, ni le pays du dollar ne sont nos modèles de société.

Mais puisque tout le monde est d’accord avec l’économie de marché mondialisée (pas moi), il faut accepter ses conséquences et réduire la voilure car nous vivons au dessus de nos moyens et nous sommes entrain de perdre tous nos emplois industriels, (ceux qui sont exportables), tout comme l’Angleterre les a perdus et comme les USA sont entrain de les perdre.

Bref, mon cher Roberto, si tu nous lisais avec plus d’assiduité, tu n’aurais certainement pas rédigé pareil commentaire...
PS : on ne regarde pas beaucoup le journal télévisé en encore moins TF1.

dimanche, 22 janvier, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home