Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 15 janvier 2006

Le baiser de Tien An Men



Lors de ses voeux à la presse, Dominique de Villepin a souhaité "que chacun d'entre vous, avec l'encre, avec l'image, avec le son, avec les derniers moyens de la technologie, ait à coeur, à chaque étape de sa journée, de mettre quelques gouttes d'humour et de tendresse, car croyez-moi, cela rend la vie plus belle".

Je me suis dit, tiens, si je faisais une note "pleine d'humour et de tendresse" ?

Pas simple comme exercice de style, dans notre monde de brutes. L'humour est plutôt corrosif de nos jours, pas vraiment tendre. Et puis, la tendresse est émouvante, mais à priori ne fait pas hurler de rire.

Alors j'ai cherché, et je suis tombé sur cette photo de deux lesbiennes chinoises s'embrassant en public, place Tien An Men, sous le portrait de Mao et sous le regard désapprobateur de deux gardes nationaux. Tout y est : l'humour (la tête du garde de gauche) et la tendresse entre ces deux filles.

On peut se demander ce qui passe par la tête du garde de gauche. Plusieurs hypothèses sont possibles :

(1) " - Quel gâchis ! " (rappelons qu'avec la politique mono-enfant en Chine, il y a un déficit réel de jeunes filles)

(2) " - Merde, qu'est-ce que je suis censé faire dans ce cas-là ?"

(3) Le garde de droite venant de lui demander " Elle le font bien en public, pourquoi pas nous ?", il se dit "- Là, j'ai un problème ! "

Quant à la tête de Mao devant ce tendre spectacle ...

Pour en savoir plus :
1. Villepin rêve d'une année «d'humour et de tendresse» (Libération)
2. Lesbian kiss in Tiananmen Square under guards, Mao (BoingBoing)

Crédit photo : Kenneth in Shanghai via BoingBoing

15 Comments:

Blogger Patrick said...

Je vais vous faire une confidence. Depuis le début de l'année, j'ai viré ma cuti. Non, non, pas vraiment pour de vrai. J'ai juste viré mon appréciation sur le sujet du mariage des homosexuels et homosexuelles.

Jusqu'à il y a peu, j'étais très contre, avec des arguments du style : le mariage, c'est pour faire des enfants, les homos peuvent pas en faire donc pas de mariage.

Mais voilà. J'étais un matin dans ma baignoire, et, comme Archimède, j'ai dit Euréka !

Dorénavant, je considère qu'il n'y a pas de raison de refuser à cette population leur intégration dans la société - dont le mariage est un élément important en matière de relations entre deux êtres et pour les rapports du couple avec la société. Si des gens s'aiment au point de vouloir s'engager pour la vie, pourquoi diable leur refuser ? Ces gens ont une vie déjà bien compliquée, pourquoi leur rendre la vie encore plus insupportable ? On dit que la gente homo a quelquefois des moeurs dissolues - pourquoi rejeter ceux qui veulent avoir une vie tranquille comme tout un chacun ?

Et puis, ils ne sont pas si nombreux que cela, ils ne vont pas mettre en péril l'institution du mariage - peut-être même vont-ils contribuer à lui donner plus de sens et de valeur...

En revanche, je reste très circonspect sur la question de l'adoption d'un enfant par un couple homo, et ce tant qu'il ne sera pas établi qu'il n'y a pas de conséquence néfaste sur le développement harmonieux des enfants...

Donc, en conclusion, le garde de la place Tien An Men devrait se dire "Quand passeront-elles devant M. le Maire ?"

dimanche, 15 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Au risque d'être censuré!
Mois je pense qu'il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin.
Si une vielle dame et son petit chien s'aiment pouquoi, ne passeraient-ils pas devant monsieur le maire... s'ils son sincères et avec tous les vaccins en règle bien entendu.

dimanche, 15 janvier, 2006  
Blogger Philippe Piriac said...

Désolé, je suis encore de la vieille garde.

Rien contre les préférences sexuelles des homosexuels, le PACS et autres contrats civils.
mais bon le mariage reste dans mon esprit encore la base de la cellule familiale et parentale. Je sais que les chiffres me donnent tort.( taux de naissance hors mariage) Mais on ne se refait pas. Ce n'est pas parce que des familles hétéro se disloquent au détriment des enfants dans de nombreux cas que cela justifie qu'on puisse imaginer qu'une éducation par deux parents du meme sexe soit réellement souhaitable

A en reparler, j'imagine

lundi, 16 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Philippe,
Chacun sa manière de dire les choses, moi j'aime assez l'idée poussée jusqu'au bout, jusqu'à l'outrance...cela pose le principe de la necessaire limite à toute chose.

mardi, 17 janvier, 2006  
Blogger Patrick said...

@ Philippe : Oui, Philippe, c'est exactement ce que je pensais jusqu'il y a quelques semaines... Note néanmoins ma prudence pour ce qui concerne l'adoption d'enfants...

Cette histoire, ça me rappelle ma position sur la peine de mort. J'étais plutôt pour, et puis un beau jour, j'ai eu le déclic.

Je pense que le déclic viendra progressivement pour le plus grand nombre, c'est juste une question de temps pour que l'idée fasse son chemin.

Et puis, le fait que certains pays qui ne sont pas plus idiots que nous aient déjà craqué (Canada, Belgique, Pays Bas, Espagne) dit peut-être que la France est un peu en retard sur ce sujet...

Pour en savoir plus : Mariage homosexuel Wikipedia.

mardi, 17 janvier, 2006  
Blogger Patrick said...

Tiens, je viens de m'apercevoir que les quatre pays qui ont légalisé le mariage homo sont des Monarchies Constitutionnelles... Est-ce à dire que ce régime politique amène plus de tolérance et d'ouverture que le régime Républicain ? :-)

Une anecdote : Lorsqu'en 1885 le parlement du Royaume Uni a banni l'homosexualité, la Reine Victoria a fait préciser "masculine", car elle était persuadée que l'homosexualité féminine n'existait pas.

mardi, 17 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Et bien soit, que des pays « progressistes » légalisent le mariage homosexuel et l’adoption d’enfants pour ces couples, démontre quoi au juste.
Personnellement j’y reste opposé car c’est dépourvu de sens.
Et je réitère ma proposition : légalisons toutes les déviances qui sont aussi nombreuses que l’imaginaire humain, si bien que je ne veux pas les énumérés ici. La plus banale d’entre elle la polygamie (déviance purement occidentale) reste hors-la-loi, du moins simultanée, car le divorce permet d’avoir beaucoup de partenaires différent(e)s mais pas en même temps.
Pourquoi la polygamie serait-elle un combat moins noble ? Si quelqu’un a une idée la dessus.
Demain la reproduction sera possible sans spermatozoïde, et après-demain la reproduction totalement asexuée (et au passage sans qu’aucun acte sexuel ne soit nécessaire), j’ai envie de vous demander pourquoi faire ?
Et bien évidemment, pour permettre à tout le monde de se reproduire sans contrainte.
Cela a-t-il du sens ? « Oui si cela fait le bonheur de quelques un(e)s » : pensent les plus libéraux d’entre nous.
Les enfants élevés par deux parents du même sexe, c’est sans doute mieux que des parents qui t’oublie sur l’autoroute, bien que cela n’ai rien à voir !
Donc vous voyez, tout doucement j’y viens aussi.
Mais quand même dites-moi pourquoi personne ne milite pour la polygamie en France? Elle est tout à fait légale dans de nombreux pays, certes moins progressistes, au sens occidental du terme, mais avec tous nos français musulmans ..., c’est une vraie question.
Et puis pour tout vous dire, j’en reprendrais bien une plus jeune et pourquoi devrais-je « licencier » la plus âgée pour cela, non mais !

mercredi, 18 janvier, 2006  
Blogger Luc said...

Quand une espèce se met à pulluler à un rythme tel que sa frénésie démographique devient une menace pour sa survie même, des mécanismes invisibles se mettent en place pour réguler tout ça.

Les accouplement homosexuels est un de ces mécanismes.

Donc, pour le bienfait de notre cher planète, marions-les, marions-les ! Et plus il y aura de mariages homosexuels, plus ça contribuera à la baisse du taux de natalité.

Pour le kakapo, la nature avait trouvé un autre stratagème : un rituel de reproduction invraisemblable et malthusien.

Pour l'homme, ce serait l'homosexualité ... Bon, pourquoi pas ?

mercredi, 18 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Cà c’est le côté Gaïa
, « l’homme virus de la planète », il a tout de même d’autres façons de limiter le pullulement.
Mais sans rire, il se pourrait en effet que l’évolution homo soit un mécanisme naturel de régulation.
Il ne semble pas avoir eu le temps de se mettre en place sur l’île de Pacques.
Tout ce qui touche à l’organisation des sociétés et en particulier aux tabous, nous le savons est purement culturel, donc sujet à évolution : n’allons tout de même pas trop vite, il y en a au fond de la classe qui ne suivent pas...

mercredi, 18 janvier, 2006  
Blogger Patrick said...

Mon idée est que l'homosexualité humaine a toujours existé, mais les sociétés l'ont plus ou moins admise (allant de l'interdiction par la loi à une pratique communément admise comme à certaines époques de la Grèce antique). Les lois ne modifient pas le taux de gens ayant une préférence pour leur propre sexe - ce sont les gênes, les hormones, que sais-je, mais pas les lois qui influencent cela. Les lois modifient évidemment la visibilité du phénomène - il est certain que là où c'est puni de peine de mort, les homos ne s'affichent pas dans la rue...

jeudi, 19 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Oui Patrick, les tabous sont des espèces de lois, un peu plus forts que les lois elles-mêmes.
Le tabou religieux de l'homosexualité remonte à la bible : "Sodome et Gomorrhe". qui donna le verbe sodomiser.

jeudi, 19 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Ce verbe là sur le blog, va sans doute augmenter sa fréquentation !

jeudi, 19 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Je viens de tomber sur cette nouvelle assez étonnante, nos flamands roses, donc sont déjà au stade de l’homosexualité avec adoption.
La « nature » n’en finira pas de nous surprendre.

mardi, 22 mai, 2007  
Blogger Patrick said...

@Jack : Pour les flamants roses, c'est une information que tu as vu sur "Pink TV" ?

mardi, 22 mai, 2007  
Blogger Jack said...

Non, juste la Provence, photo de l'article sur le lien "rose"...;>))

mercredi, 23 mai, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home