Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 6 mars 2006

Le monstre du Loch Ness était un éléphant !



La photo ci-dessus est célèbrissime. Elle a été prise par le chirurgien londonien R. K. Wilson le 19 avril 1934. C'est cette photo qui a déclenché la légende du "Monstre du Loch Ness", Nessie pour les intimes.

Cette photo est authentique, il n'y a aucun trucage. Sauf que ce n'est pas la photo d'un monstre préhistorique, mais tout simplement la photo d'un éléphant en train de se baigner dans le Loch Ness. Ce que vous voyez, c'est la trompe d'un éléphant appartenant au directeur de cirque Bertram Mills.

Mills, qui est mort en 1938, avait offert une récompense de 20,000 livres sterling à la première personne qui serait capable de capturer le monstre pour son cirque. Et cette superbe opération de marketing rendit du jour au lendemain son cirque célèbre dans le monde entier.

Pour ceux qui ne verraient pas où est l'éléphant dans la photo ci-dessus, voici un croquis explicatif de la BBC :



Je ne sais pas si c'est vrai, mais c'est très crédible. C'est en tous cas la théorie développée par Neil Clark, le curateur de paléontologie au Hunterian Museum de l'Université de Glasgow, après deux ans de recherches.

Pour en savoir plus :
1. Elephant theory in Nessie search (BBC news)
2. Nessie The Elephant? (CRI english.com)
3. Nessie The Elephant (Sunday Mail)

Crédit photo : R. K. Wilson

2 Comments:

Blogger La griotte said...

Et quand on le regarde maintenant, on se dit : "mais bien sûr"...
Mais que devient alors la théorie selon laquelle il s'agissait d'une tête et d'un cou en pâte de bois sur un sous-marin jouet, supercherie révélée dans les 90' par Christopher Spurling sur son lit de mort ?

mardi, 07 mars, 2006  
Blogger Patrick said...

Un éléphant ? Une supercherie en pâte à bois ?

Tout cela est ridiculous. Il s'agit évidemment d'un animal préhistorique (et même un peu plus), qui a survécu jusqu'à maintenant grâce aux effluves de Whisky écossais qui flottent dans la région (et qui ont, comme chacun sait, d'excellentes vertus de longévité).

Signé Patrick le 1/4 écossais.

mardi, 07 mars, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home