Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 26 avril 2008

Relais chaotique de la flamme olympique à Nagano (Japon)

Nagano security.jpg

Aujourd'hui, la flamme olympique a traversé Nagano, au Japon. Les Japonais avaient bien fait les choses : la flamme olympique était protégée par quatre rangs de gardes. Et seul deux hommes en bleu avaient été autorisés par le Japon dans le dispositif de sécurité.

Contrairement à la police française qui avait arraché les drapeaux tibétains des mains des spectateurs, le Japon, très démocratiquement, a décidé de laisser la foule s'exprimer. Elle s'est donc exprimée :

Nagano tibet flags.jpg

Dialogue Nagano.jpg

Free Tibet Nagano.jpg

Nagano protests.jpg

Nagano demo.jpg

Il y a même eu des confrontations directes entre manifestants pro-tibet et manifestants pro-chinois :

Nagano confrontation.jpg

Nagano flags.jpg

Ce parcours de la flamme olympique a tourné au désastre dans tous les pays du monde dans lesquelles elle est passée. L'image dans le monde du régime communiste actuellement au pouvoir en Chine se révèle de plus en plus désastreuse.

Nagano  larme chinoise.jpg

Certains chinois commencent à s'en rendre compte ...

Pour en savoir plus :
1. Japon: passage chaotique de la flamme olympique à Nagano (AFP)
2. 2008 Summer Olympics torch relay (Wikipedia)

Crédit photos : Reuters, Junji Kurokawa, Toru Hanai, Issei Kato, AFP, Toru Hanai, Itsuo Inouye.

Libellés :

2 Comments:

Blogger Patrick said...

Quand on m'aura démontré que la population de cette région de Chine souhaite majoritairement le retour à une théocratie moyen-âgeuse injuste, impitoyable et sans considération pour le peuple, je m'abstiendrai de toute critique, et je les laisserai faire.

Mais quand une diaspora et un clergé prétendent prendre le pouvoir dans une région d'un pays souverain, je ne suis pas intéressé.

dimanche, 27 avril, 2008  
Blogger Luc said...

Tiens, à propos, tous ces très jolis drapeaux tibétains, vous savez où ils sont fabriqués ?

Hé hé hé ...

En Chine, bien sûr !!!

(source : BBC news)

lundi, 28 avril, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home