Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 28 avril 2013

Un amour pour l'éternité



C'est l'histoire d'une jeune noble catholique, Mademoiselle van Aefferden, qui est tombée amoureuse d'un beau cavalier roturier et protestant, le colonel de Cavalerie van Gorkum.

En 1842, ils se sont mariés à Roermont aux Pays Bas, il avait 33 ans et elle 22 ans, et ce mariage a fait beaucoup de bruit à l'époque.

Ils se sont aimé pendant 38 ans.

En 1880, quand le colonel est mort, il a été enterré dans le tout petit cimetière protestant de Roermont. Sa tombe a été placée contre le mur d'enceinte qui sépare le cimetière protestant du cimetière catholique.

Quand, huit ans plus tard, son épouse est morte à son tour, elle a refusé de reposer dans le caveau familial et a exigé que sa tombe, dans le très vaste cimetière catholique, soit placé juste en face de la tombe de son mari, et que les deux tombes se donnent la main, par delà le mur élevé par les religions.

Son amour pour le beau cavalier aura triomphé de tous les antagonismes.

Pour en savoir plus :
1. Begraafplaats Nabij de Kapel in ‘t Zand (Wikipedia)
2. Death Do Us Not Part (DP Review)

Crédit photo : imgur

Libellés :

2 Comments:

Blogger Jack said...

C'est une belle histoire, comme je les aime.

dimanche, 28 avril, 2013  
Anonymous Anonyme said...

Un exemple de plus sur les religions en général et leur grande ouverture d'esprit.

mercredi, 29 mai, 2013  

Enregistrer un commentaire

<< Home