Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 23 avril 2005

Wall Street perd un peu les pédales !

Bush n'est pas autiste que dans sa politique étrangère, il est aussi complètement nul en économie. Le déficit du budget américain atteint des records abyssaux, jamais vus depuis 1929. Quant au déficit du commerce extérieur américain, il atteint des niveaux qui donnent un peu le vertige ...



Alors, dans ce contexte, les traders à Wall Street ne savent plus à qui se fier, ou à quoi ...



Crédit dessins : Time cartoons of the week

11 Comments:

Blogger Philippe Piriac said...

Le déficit américain est payé par les pays étrangers., notamment par la valeur du dollar et par l'emprunt à l'étranger.Où est le problème pour un américain?

samedi, 23 avril, 2005  
Blogger Luc said...

Le problème, c'est quand les créanciers tirent l'échelle, et qu'ils ferment les robinets ...
Et puis, quand c'est le déficit américain qu'il s'agit de se manger, même les étrangers les plus costauds peuvent avoir des moments de faiblesse ...

Rappelles-moi : ça s'est passé comment, en 1929, déjà ?

samedi, 23 avril, 2005  
Blogger lyssy said...

J'adore toujours autant te lire, c'est toujours si bien abordé!! tout en finesse si je puis dire

dimanche, 24 avril, 2005  
Blogger Luc said...

Oui, effectivement, là, j'avoue que, sur ce coup là, j'ai plutôt fait dans la dentelle ! :-)

dimanche, 24 avril, 2005  
Blogger Jack said...

Si tu as un découvert de 100 Euros, tu as un problème.
Si tu as un découvert de 600 millions d'Euros c'est ta banque qui a un problème.
Le déficit américain appartient plutot à la seconde catégorie, c'est donc l'économie mondiale qui a un problème.
Le FMI a des recommandations précises afin d'éviter le surendettement des pays les plus pauvres.
De même il existe des lois pour empècher le surendettement des ménages.
Le surendettement des USA a-t-il ou non dépassé les limites admises pour ces pays et ces ménages?
En d'autres termes ses capacités de remboursement sont elles à la hauteur de sa dette.
That is the question!

A moins que la loi du plus fort soit toujours la meilleure ?

lundi, 25 avril, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

Depuis Montesquieu, me semble-t-il, on sait que la loi du plus fort ne peut exister. (mais bon, ca n'engage que lui, ce naif français donneur de leçons)

Par contre, plus prosaiquement, depuis l'invention du vélo, on sait que si on arrête de pédaler, on se casse la gueule. (sauf à être un champion belge, une fois)

Dans le cas présent, le monde entier est sur un vélo américain.

Plus précisément, il s'agit d'un tandem loué avec chauffeur (le cycliste de devant), de l'époque ou on avait pas assez d'argent pour s'en payer un chacun de vélo ou oser apprendre à en faire seul

Quand ce premier pédaleur est fatigué de tirer les autres, il s'attend légitimement à ses co-équipiers pédalent à sa place et les somment donc de le faire. Ben oui, les gars, vous avez signé pour le tandem et on est plusieurs dessus.

Mais les autres ( les européens, les africains, les asiatiques,..) derrière
- ont mal aux fesses
- préfèreraient changer de vélo et avoir le leur.
- ne sont plus surs de vouloir suivre le meme parcours, surtout qu'on fait maintenant du tout terrain et qu'on est plus tout à fait d'accord sur la direction

Pas d'accord le pédaleur de devant , parce que si on arrete, on chute, et que, en plus, ramener le vélo seul au bureau de location, ca va pas être facile

Allez les gars, encore quelques tours avant la nuit.Vous verrez là bas, derrière la colline c'est mieux.
Et puis, ça vous apprendra , de croire qu'en tandem,c'est l'autre qui pédalerait pour vous.

There is no such things as free lunches.

lundi, 25 avril, 2005  
Blogger Luc said...

Ah, là, j'avoue ... Chapeau.
Je n'ai pas vraiment grand chose à rajouter à cette éclatante démonstration !

lundi, 25 avril, 2005  
Blogger Jack said...

Tu l'as dit Philippe, « plus sûr du tout de vouloir suivre le même parcours que celui qui tient le guidon »
La loi du plus fort est toujours la meilleure pour l’immédiat, rarement à long terme.
Mais, y aurait-il encore quelqu’un pour se soucier du long terme ?
La seule valeur qui compte désormais c’est tout de suite et maintenant.

Il faudrait songer à mettre sur la monnaie américaine « 1 teint vaut mieux que 2 tu l’auras » plutôt que « in Good we trust ».

Pourquoi, ce qui est derrière la colline serait-il différent et meilleur que ce qui se trouve devant, juste parce que çà monte ?

Ta théorie est juste celle de la fuite en avant, Philippe, juste pour que le vélo ne tombe pas. Il est vrai que l’économie est basée sur le mouvement (de l’argent)

Nous parlions je crois au début, du déficit abyssal de la balance des paiements américaine et du non moins abyssal déficit budgétaire : donc pour que le vélo continue de rouler, nous devons, nous, pédaler plus fort parce que le gros plein de soupe qui tient le guidon tout en continuant à s’empiffrer puisse continuer de le faire.

Lumineuse démonstration en effet.

mardi, 26 avril, 2005  
Blogger Luc said...

Ah, que j'aime !

... Comme disais le gars tombé du quinzième étage en passant devant le troisième : "Jusqu'ici, tout va bien !"

mardi, 26 avril, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

Bon, moi ce que je crois,c'est maintenant que c'est un américain qui rafle le tour de France ( Lance Armstrong), l'analogie avec le vélo devrait lui parler . il faudrait qu'on l'invite à lire notre blog et à en parler au Directeur de la Fef ou au Tresor américain. On sait jamais ca peut marcher.

Si ca passe pas, on essaira autrement. IL parait qu'en 7 intermédiaires on peut accéder à n'importe quel humain.

mercredi, 27 avril, 2005  
Blogger Luc said...

Ah ouais ? 7 intermédiaires pour le monde ? Intéressant !

Moi, je savais qu'avec 2 intermédiaiares ou pouvait accèder à n'importe quel français ...

jeudi, 28 avril, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home