Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 21 avril 2005

L'homme le plus puissant du monde : Le mystère Hu Jintao

Extrait d'un discours du Président chinois devant les membres du PCC réunis en congrés:
"Les forces ennemies occidentales ne vont pas renoncer à leur noir projet stratégique d'occidentaliser et de diviser notre pays. Toutes sortes de forces hostiles cherchent toujours à renverser la direction du Parti Comuniste chinois (PCC) et le système socialiste en vigueur dans notre pays. Hors de nos frontières, avec l'appui de certains médias occidentaux, elles répandent des rumeurs et des calomnies sur des questions sociales sensibles, qu'elles exagèrent à dessein pour attaquer notre régime politique et nos dirigeants. Sous couleur de préconiser la réforme du système politique, certains font de la propagande en faveur de la démocratie bourgeoise occidentale, des droits de l'homme et de la liberté de la presse, et répandent les thèses du libéralisme bourgeois. Ils cherchent à rejeter notre système politique et notre régime d'Etat en reniant les quatre principes fondamentaux [inscrits dans la Constitution, à savoir : le poursuite de la voix socialiste, le renforcement de la dictature du prolétariat, le respect du rôle dirigeant de PCC, le respect du marxisme-léninisme et de la pensée de Mao Tsé-toung]. A l'intérieur comme à l'extérieur de nos frontières, les militants des mouvements démocratiques se montrent très actifs et réclament à grand bruit la réévaluation des troubles politiques de 1989 [le mouvement pro-démocratique réprimé dans le sang], tandis que des organisations religieuses hérétiques comme le Falungong intensifient leur action de pénétration et de destruction. Des organisations religieuses situées à l'étranger s'ingénient en outre à faire illégalement du prosélytisme et à implanter des structures à l'intérieur de nos frontières. Il faut sans relâche avoir le courage de sanctionner les théories et opinions politiques et idéologiques erronées. Il faut sans relâche combattre les moindres symptômes et porter les coups les premiers pour avoir le dessus et réduire à néant les machinations des forces ennemies. Il faut absolument maintenir un état de forte répression et mener un combat sévère pour que force reste à la loi [...] On ne peut tolérer en aucune manière que des mouvements mettant en danger la sécurité et la stabilité de la société puissent parvenir à leurs fins."

Source Courrier International du 14/04/05.
Vous allez sans doute penser que ce discours date des années 70 ou 80, et bien non, il n'est pas plus vieux que Septembre 2004.
Notez au passage que la Chine est aussi dotée d'une constitution.
"porter les coups les premiers pour avoir le dessus ", çà me rappelle Pearl Harbour...
L'idéologie nationaliste demeure le meilleur carburant des dictatures, et d'aprés ce que je vois, il ne sont pas prés de tomber en panne sèche.

5 Comments:

Blogger Vicnent 31415 said...

Salut,

juste pour dire que je découvre ce Blog (Merci Sybiline !), et j'aime bien.

Par contre, le mien à un FrameWork presque Identique au tien (Vicnent.blogspot.com), par contre, j'aimerai bien savoir comment tu fais pour avoir accès à une version Française, et surtout à la frame de gauche, pour mettre tes images de bouquin que tu lis, les blogs que tu aimes, etc.... COMMENT FAIS TU !!!!!!!!

vendredi, 22 avril, 2005  
Blogger Luc said...

Jack > Décidément t'as l'air d'avoir un truc avec les chinois ! Déjà, t'avais fait une note à propos de la Chine : Faut-il tout fabriquer en Chine ?

C'est le péril Jaune qui t'inquiète ?

Je pense qu'il y a de quoi s'inquiéter si la Chine se met à vivre à l'occidentale, mais en ce qui concerne le pouvoir du PCC, à mon avis, la dictature du prolétariat, le respect du marxisme-léninisme et tout le toutim, ça va pas tenir bien longtemps dans le contexte actuel de boom économique ...

vendredi, 22 avril, 2005  
Blogger Luc said...

Vincent > Merci pour ta visite. Si tu veux que je t'explique, envoie moi un mail (tu cliques en bas à gauche sur "m'envoyer un message", et je t'enverrai tous les codes par mail.

No problemo.

vendredi, 22 avril, 2005  
Blogger Luc said...

Jack, il y a un dessin qui illustre bien ta pensée, je crois, c'est ici.

vendredi, 22 avril, 2005  
Blogger Jack said...

Oui ce dessin illustre bien ma pensée, je me sens très concerné par la Chine car je vois d'assez prés toute l'absurdité des industriels occidentaux qui investissent là bas.
Je ne comprends pas que nous aidions notre principal concurrent à nous piquer nos activités et nos business, ils n'ont vraiment pas besoin d'aide pour çà.
Je n'ai rien contre la saine concurrence, en Chine tous les coups sont permis, pas de loi et pas de recours.
Quand je vois les infinis précautions prises aujourd'hui, dans la crainte de se trouver dans une situation analogue à celle des producteurs et utilisateurs d'amiante et le peu de d'importance accordé par ce pays aux problèmes d'hygiène public et du travail... sans parler des problèmes environnementaux.
Je songe à ce qui se passerait s'il se trouvait un produit nocif à long terme produit massivement en Chine et exporté sur toute la planète, quel pourrait bien être le recours des acheteurs.
Mais c'est sans doute cela qui donne tant d'attrait à ce pays.
La dérégulation totale, le capitalisme vraiment sauvage, une population totalement asservie, voici ce qui plait en Chine.

Plutôt que d’exporter notre industrie, nous serions mieux inspirés d’exporter nos syndicalistes, nos plus rouges justement : quel paradoxe quand j’y songe !

samedi, 23 avril, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home