Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mardi 15 février 2005

Faut-il tout fabriquer en Chine ?

Un sujet économique manque à ce blog et l'avenir de l'Europe dans le concert des nations me semble incertain.
Partis comme nous sommes, nous ne produirons bientôt plus aucun objet manufacturé : c'est déjà le cas pour un très grand nombre de ceux que nous pouvons trouver dans nos magasins.
Nombre de services seront également délocalisés.
Il nous restera peut-être le tourisme pour peu que notre pays reste visitable et que le tourisme phénomène largement sujet aux modes subsiste.
Posons la question d'une manière encore plus synthétique, les seules activités économiques non délocalisables sont elles suffisantes pour faire fonctionner notre économie ?
Dans une société complétement déréglementée : existe-t-il seulement une activité qui ne soit pas exportable? (en important une main d'oeuvre travaillant sur notre sol avec les lois d'un autre sol )
La croissance des échanges est telle qu'il y a surchauffe dans le domaine du transport maritime et saturation des ports.
On peut d'ailleurs ce demander si les problèmes de logistic et leur coûts ne seront pas un jour le régulateur de cet emballement ...
Allez y, faites moi plaisir, dites franchement ce que vous en pensez.

Libellés : ,

10 Comments:

Blogger Luc said...

L'avenir de l'Europe ? Moi, je suis pas inquiet. En tant d'optimiste pathologique et invétéré, je constate qu'en Europe, on est leader partout (ou presque) :

Les avions : Airbus.
Les voitures : Ferrari, BMW, Mercedes, Peugeot, Rolls Royce, etc ...
Les trains : TGV
Les bateaux : Queen Mary II (St Nazaire)
Les bateaux à voile : Beneteau
Les lanceurs spatiaux : Ariane 5
Les vêtements : Dior, Lacroix, Gucci, Armani, etc ...
La nourriture : la meilleure bouffe du monde est en Europe (France, Italie, etc ..)
Les boissons : Evian, Perrier, les vins divers et variés.
La construction : Bouygues, Vinci ... Les plus grands chantiers du monde sont construits par des Européens.
Téléphone portables : Nokia, Ericsson.
Le cinéma : Un film hollywoodien sur 5 est un remake d'un film Européen.

Je sais pas, j'ai beau chercher, à par les chaussures Nike et écrans de télé, je vois pas où on n'est pas champions du monde en Europe !

J'ai raté quelque chose ?

mardi, 15 février, 2005  
Blogger Patrick said...

Sur ce sujet, il me semble assez clair qu'on assiste à une rapide repositionnement du centre de gravité économique du monde. Avant la première guerre mondiale, il se situait clairement en Europe. Après la seconde guerre mondiale, il avait traversé l'atlantique. Et il migre maintenant vers l'Asie -Japon et Chine. On peut se consoler en pensant que si le mouvement vers l'ouest continue, le centre économique du monde reviendra un jour en Europe (par vertu des Etats Unis d'Europe ?). Mais j'ai peur qu'on ne soit plus là pour en profiter !

Quant à la régulation par la logistique ? Sans doute un peu. Mais les produits manufacturés ont tendance à être de moins en moins volumineux et moins lourds - je n'ai pas l'impression que les exportations Japonaises soient génées par des problèmes de logistique...

Bah, il nous restera nos bons 400 fromages qui, vous en conviendrez, ne pourront jamais être produits en chine !

mardi, 15 février, 2005  
Blogger Patrick said...

Euh, Luc, t'aurais pas un peu oublié les techniques de l'information (ton copain Billou n'est pas précisément Européen, ce me semble)...

Ceci étant, ta liste met du baume au coeur ! On y croirait presque !

mardi, 15 février, 2005  
Blogger Luc said...

T'as raison : j'avais oublié de rappeler à toutes et tous que le World Wide Web (Internet) avait été inventé au CERN (à la frontière Franco Suisse).

Voilà un facheux oubli de réparé ...

Autre chose ?

mardi, 15 février, 2005  
Blogger Caroline said...

En fait, c'est autrement qu'il faut penser les choses...
Le secteur secondaire, l'industrie c'est un secteur en phase de maturité. On susbititue le capital au travail, soit on mécanise pour augmenter les cadences et diminuer les coûts unitaires. Le fameux mythe de la modernité est réalité, la machine a remplacé l'homme dans de nombreux domaines de l'industrie. AInsi, les acteurs globaux agissent via des stratégies de domination par les coûts et c'est donc la guerre sanglante. Donc on laisse ça aux Chinois sans problème... Ils produisent pour des prix imbattables mais jusqu'à quand... Et quand ils seront obligés d'évoluer un peu socialement, ils iront aussi vers les machines..
Ceci dit, il y a les niches stratégiques, on fait ce qu'on veut avec les prix, et on a zéro concurrent direct. Et nous français, on est à fond sur les niches et ça marche! Il n'y a qu'a se promener un peu sur le globe... Tout ce qui est chic est français. Ok c'est cher mais c'est made in France et produit à la menotte et c'est BEAU et ça DURE vachement longtemps... Et le luxe n'est qu'un exemple parmi tant d'autres..
Enfin, on aura tjs ça...
Sinon pour les services c'est quand même difficilement exportable à moins qu'on invente téléportation. En particulier, étant donné la pyramide des âges, la santé et les services à domicile ça risque d'exploser....

mercredi, 16 février, 2005  
Blogger Luc said...

Je suis d'accord aussi avec tout ce que a dit Caroline. Bon, alors, Jack, tu les as tes commentaires !

A toi la parole ....

mercredi, 16 février, 2005  
Blogger Jack said...

Ben oui,
On voit que Caroline : l'économie, c'est un domaine qu'elle a étudié.
Mais malheureusement vous ne répondez pas complétement à ma question, car vous ne l'avez sans doute lu trop vite. Je parle bien entendu du travail qui s'évade hors de notre périmètre, vous étes sans doute un peu loin pour voir les heures de travail filer vers l'Asie, y compris dans les services n'en déplaise à Caroline.
On ne peut sans doute pas délocaliser le soin de nos vieux, sauf si on délocalise nos vieux : les Japonais à un moment y songèrent.
On développe de + en + en Inde.
On installe des centres de recherche à Shanghai...
Vos réponses ne me rassurent pas, car s'il ne nous reste à produire que des produits futiles, et que nous devenons dépendants pour tout le reste cela signifiera que nous serons rendu au statut de colonie.
Car le seul bien solide qui nous restera, on ne peut le transporter, sera notre sol et notre agriculture : pile poil une colonie du XIXième.
Je vois beaucoup de produits "futiles" dans vos exemples de niches et productions "stratégiques".
Donc pour conclure sur une note optimiste :
Luc avec ta clientèle agricole, tu es sur un créneau d'avenir.
Quand à Caroline, je vous dit pas avec Pierre que ses terres attendent en Alsace...

mercredi, 16 février, 2005  
Blogger Luc said...

De toutes façons, le pétrole, on en a encore pour dix ans, au mieux (cf l'émission sur Canal + d'hier soir C'est déjà demain ). Donc, les trucs délocalisables à l'autre bout de la planète, y en a plus pour bien longtemps ...

mercredi, 16 février, 2005  
Blogger Jack said...

Super,
Et en plus ici, on s'en fout on va tout faire marcher avec nos éoliennes...avec le Mistral comme il a soufflé ces 15 derniers jours, con.
On les achétera en Chine pas cher.

jeudi, 17 février, 2005  
Blogger Luc said...

La vache, t'as raison ! Et ça continue de souffler en plus, con.

jeudi, 17 février, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home