Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mercredi 9 février 2005

A propos de Hubble


Donc, dans son infinie sagesse, l'administration Bush a décidé de ne plus effectuer les opérations de maintenance nécessaires à la survie du téléscope spatial Hubble. Ce qui équivaut à une condamnation à mort à très brève échance : 2006.

Regardez bien la nébuleuse Tadpole, prise par Hubble, et cliquez sur l'image pour avoir une image agrandie. C'est hallucinant. Le fond de l'espace est tapissé de milliards de galaxies, qui contiennent des milliards d'étoiles, autour desquelles gravitent des dizaines de planètes chacune. Alors, après, quand on pose la question : sommes-nous seuls dans l'univers ? Hein ? Y a un doute sur la réponse ?

Quand on contemple tout ça :
(1) On est bien peu de chose sur notre petite planète bleue.
(2) Nos petites contrariétés quotidiennes et nos disputes semblent bien secondaires et dérisoires ...

Alors, bon, ils nous annoncent qu'en 2011 il va être remplacé par le James Webb Space Telescope, nettement plus puissant, mais spécialisé plutôt dans l'infa rouge que dans le visible. Moi, je veux bien, mais, en attendant, on fait quoi ? On se rabat sur les téléscopes terrestres ?

Remarque, il y en a des bien. La nébuleuse du cone, vue par le télescope de Mauna Kea à Hawaï, c'est quand même superbe, faut reconnaître. Et puis pour le Very Large Telescope, il faudra encore attendre quelque temps.

Franchement, rien qu'avec les sous de son inauguration présidentielle, on aurait pu le réparer Hubble.
Quel enfoiré ce Bush !

Voici ma petite liste des images les plus spectaculaires prises par Hubble :
1. La nébuleuse Tadpole
2. La nébuleuse Omega
3. La nébuleuse Keyhole
4. La galaxie Sombrero (Messier 104)
5. V838 Monocerotis Light Echo
6. les galaxies NGC 2207 et IC 2163
7. l'objet de Hoag
8. la galaxie spirale Messier 64

Pour en savoir plus :
1. NASA Budget to Bring Down 'Dying' Hubble Telescope (Yahoo.com - en anglais)
2. the Hubble Heritage Project (en anglais)
3. The James Webb Space Telescope (NASA - en anglais)
4. The Mauna Kea Telescope (en anglais)
5. The Very Large Telescope Project (ESO - en anglais)

Les plus belles images se trouvent ici :
1. Astronomy Picture of the Day Archive (NASA - en agnlais)

P.S. : Merci à Yahoo.com pour l'image.

Libellés :

14 Comments:

Blogger Patrick said...

Superbes photos, en effet... Moi, je pense quand même que la moisson de Hubble prendra des dizaines d'années à être exploitée (certaines images ne seront d'ailleurs jamais exploitées faute de temps), alors, on peut peut-être s'en passer quelques années...

A la question "sommes nous seuls", curieusement, la réponse est quand même "peut-être" - tout du moins à l'instant présent. Parceque, faut dire ce qui est, on n'a pas encore trouvé de forme de vie basée sur autre chose que l'eau, et il semble que ce soit une denrée assez rare dans l'univers... Par ailleurs, si on parle de vie communicante, alors là, ça se complique, car la vie communiquante sur terre ne durera sans doute (à l'échelle du temps de l'univers) qu'un bref instant - et il serait un peu miraculeux que la vie communiquante se développe ailleurs exactement au même bref instant... Malheureusement ! Finalement, on est peut-être seuls - en ce moment...

mercredi, 09 février, 2005  
Blogger Ally said...

Sont magnifiques les photos. Et moi j'suis sûre qu'on est pas seuls dans l'univers. Après tout, c'est tellement immense, y a tellement de galaxies, que je vois pas pourquoi on serait la seule planète habitée par des êtres "evolués" :-)

mercredi, 09 février, 2005  
Blogger Jack said...

Oui, en admettant qu'on est pas seul et qu'avec ces milliards de milliards d'étoiles, il y ait une poignée de milliers avec une terre, toutes semblables à la nôtre. çà pourrait faire combien de Bush en tout ?

mercredi, 09 février, 2005  
Blogger Patrick said...

C'est un paradoxe passionnant, que Luc soulève. Tant et tant d'étoiles, et tant et tant de planètes autours, et pourtant pas le moindre début de trace de compagnons extra-terrestres (je met à part les soucoupes volantes, bien entendu). Mais ces planètes sont si loin, si loin... S'il y a des extra terrestres, alors ils ne peuvent pas communiquer leur présence (ne serait-ce que du fait que, décidément, Einstein avait raison et il n'est vraiment pas possible d'aller plus vite que la lumière). Soit ils ont trouvé le moyen de dépasser cette vitesse, et dans leur infinie sagesse, ils nous laissent tranquilles ou plus vraisemblablement nous ignorent vu qu'on ne présente pas le moindre intérêt pour eux... Alors, s'il y a des extra-terrestres, on ne le saura jamais - et ils ne sauront jamais notre existence... Dommage !

vendredi, 11 février, 2005  
Blogger Luc said...

C'est pas parce que les fourmis de Tasmanie ne communiqueront jamais avec les fourmis de Bretagne que les les fourmis bretonnes n'existent pas !

samedi, 12 février, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

Belle photo en effet,

TOus les matins je branche mon PC sur un fonds d'écran Hubble et je ne m'en lasse pas.

Sur la discussion Vies ailleurs que sur la terre, une info et une question

J'ai lu qu'un satellite ( de mémoire je crois que c'est GEO) avait ou allait être éxpédié dans l'espacet et qu'on proposait à qui voulait d'écrire dans ce satellite un message personnel
je crois que, si il était lu un jour, il ne le serait au mieux que dans 2000 ou 10000 ans.

La question est alors: que dirais ja à quelqu'un d'un autre monde qui me lirait dans 2000/10000 ans?

Je n'ai pas encore la réponse.

quelque chose du type
ous voyez , le petit point au fond là,.. c'était là ... Faites gaffe en arrivant, à l'époque, ils étaient un peu tous fous...

Ou alors plutot,
Allez embrasser mes (arrière)^n enfants pour moi.

ou alors autre chose?

A +
....

samedi, 12 février, 2005  
Blogger Patrick said...

Les sondes Pioneer et Voyager ont déjà emporté des messages aux E.T. voir par exemple ici : http://www.spacephotos.com/pages/produits/message_et.asp?n=9

Bien entendu, on aura la réponse au mieux dans quelques milliers d'années...

samedi, 12 février, 2005  
Blogger Patrick said...

A propos des fourmis de Tasmanie, c'est juste, ce que tu dis, Luc... Le problème, c'est que s'il n'y a pas moyen de communiquer, on n'aura jamais de certitude... C'est très ennuyeux...

samedi, 12 février, 2005  
Blogger Luc said...

Ben justement, cette incertitude, c'est ce qui fait un peu la beauté de la chose.

"Est-ce qu'un arbre fait du bruit dans la forêt quand il tombe, s'il n'y a personne pour l'entendre ?"

"Qu'est-ce qui me prouve que la petite lumière dans le frigo elle s'éteint bien quand on ferme la porte ?"
L'univers est plein de mystères, et c'est ça qui fait son charme !

samedi, 12 février, 2005  
Blogger Patrick said...

C'est charmant en effet - mais ça pose vraiment le problème de la notion d'existence. Quelque chose qui ne peut jamais être perçu existe-t-il ? Par exemple, les galaxies (éventuelles) qui sont au-delà de notre champ de perception "existent-elles" ? La notion d'existence est-elle liée à notre perception, ou est-elle intrinsèque ? J'en connais un qui joue beaucoup sur la notion d'existence : il prétend exister malgré l'impossibilité de le percevoir : c'est Dieu !

C'est drôle comme, sur ce genre de sujet, la science étant incapable de répondre, on en revient aux bonnes vielles méthodes grecques : la philosophie - qui, d'ailleurs, avait donné quelques résultats : la notion d'atome avait été pensée par les philosophes avant d'être prouvée par la science !

dimanche, 13 février, 2005  
Blogger Luc said...

Bravo, tu viens donc de démontrer, avec brio, l'inexistence des fourmis bretonnes ! J'en suis confondu !

dimanche, 13 février, 2005  
Blogger Patrick said...

Oui, en quelque sorte, c'est un peu ça...

lundi, 14 février, 2005  
Blogger Patrick said...

Tiens, je viens de lire un point de vue assez "définitif" exprimé par le savant Wolfgang Pauli (fameux pour son principe d'exclusion) en son temps : "si les extra terrestres existaient, ils seraient déjà ici". Je trouve qu'il y a matière à réflexion, dans ce point de vue...

Par ailleurs, je viens d'entendre une causerie sur l'Univers, qui débattait de la nature finie ou infinie, bornée ou pas bornée, dudit Univers... C'est sûr que si l'Univers est infini et non borné, il y a des chances pour qu'on ne soit pas seuls ! Et il y même sûrement quelque part des gens qui nous ressemblent comme deux gouttes d'eau qui se posent la même question que nous ! Mais s'il est fini, c'est une autre paire de manches...

samedi, 19 février, 2005  
Blogger Luc said...

Oui, sauf que si ton Wolfgang Pauli avait examiné une carte de la Voie Lactée (notre chère galaxie), il aurait vu que le Soleil (notre chère étoile) était situé sur la périphérie de cette galaxie.

Presque juste au bord.

Donc, les extra-terrestres de notre galaxie, qui existent bien sûr, s'ils sont dotés de moyens de transport spatial, ils viendront nous voir en dernier, vu qu'on est le plus éloignés du centre.

Ca se tient, non ? Même Wolfgang Pauli doit pouvoir comprendre ça !

Préparons-nous donc à accueillir les petits hommes verts un jour prochain ...

samedi, 19 février, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home