Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 22 octobre 2005

Messages subliminaux dans les chansons



Tout a commencé en 1967 avec la rumeur que Paul MacCartney était mort. Cette année-là sort le célèbre album Sergeant Pepper, et certains éléments de la pochette semblent confirmer la phrase que prononce John Lennon à la toute fin de la chanson "Strawberry Fields For Ever" (sortie la même année dans "Magical Mystery Tour") : "I bury Paul". (John dira plus tard qu'il avait dit "Cran-berry sauce" ...).

Puis, en 1968 sort le White Album. Quand on joue la chanson "Revolution 9" à l'envers, les mots "number 9...number 9 ...number 9" dits par John au début se comprennent : "turn me on, dead man.. ..turn me on, dead man".

Et enfin en 1969 sort Abbey Road. Et sur la pochette, on remarque que Paul est pieds nus (le mort), et avec lui, il y a John (le célébrant (tout en blanc), Ringo le croquemort (en costard) et George le fossoyeur (en jeans). Et, pour ceux qui ont encore un doute, on remarque le numéro de la plaque minéralogique de la Volkswagen blanche : LMW 28 IF, ce qui se décode "Life McCartney Was 28 IF ..." soit "McCartney aurait 28 ans SI ... il était vivant". Et cette pochette va déclencher en 1969 une émission de radio, un article dans le New York Newsday et une controverse renouvelée sur la prétendue mort de Paul.

Mais surtout, cela va déclencher une chasse aux "messages subliminaux" cachés dans les chansons et qui se révèlent quand on joue la chanson à l'envers. Parfois, c'est discutable, mais parfois c'est saisissant. Vous pouvez en trouver une compilation sur la page Music Reversals sur laquelle se trouve aussi un fichier realaudio sur lequel vous pourrez écouter les extraits sonores mentionnés ci-dessus.

Voici quelques morceaux choisis assez frappants :

(1) George Harrison "While my guitar gently weeps" (White Album - 1968). Joué à l'envers, ça fait : "Pass the gun now. It kills the love, the love is cold". Ecoutez :


(2) George Harrison "Here comes the sun" (Abbey Road - 1969). Joué à l'envers, ça fait : "He needs this mystery girl". Ecoutez :


(3) Judas Priest "Beyond The Realms Of Death" (Stained Class - 1978). Joué à l'envers, ça fait : "I took my life". Ce groupe a eu un procès en 1990 à cause de ces messages subliminaux. Ecoutez :


(4) Led Zeppelin "Stairway to Heaven" (Led Zeppelin IV - 1970). J'ai gardé le meilleur pour la fin. Là c'est carrément hallucinant. Le mieux, pour écouter ça, c'est de cliquer ici !

Alors ? C'est du pur hasard, ou bien ...

Pour en savoir plus :
1. The Beatles (Wikipedia)
2. "Paul is Dead"
3. Beatle Trivia and all about the "Paul is Dead" hoax! (Ottawa Beatles site)
4. Music Reversals (Reverse Speech)
5. Reverse Speech - Voices From The Unconscious
6. Jeff Milner's Backmasking Site
7. Stairway to Heaven (Wikipedia)
8. Stairway to Heaven : Reverse Lyrics (Albino Blacksheep)

Crédit photo : Iain MacMillan

8 Comments:

Blogger Aurélie said...

Ah c'est terrible!!!!! Je n'écouterai plus Starway to heaven de la même façon lol ;o)
Pour le groupe de hard qui a eu un procès, c'est quand même incroyable que les mecs soient poursuivis parce que des geeks ont rien trouvé de mieux à faire que d'écouter un cd à l'envers! (et de se suicider après...)

samedi, 22 octobre, 2005  
Blogger Patrick said...

C'est la preuve irréfutable (mais en fallait-il bien une ?) de l'existence de Satan...

Je vais me livrer à quelques expériences pour voir ce que donne une phrase anodine passée à l'envers... Stay tuned !

samedi, 22 octobre, 2005  
Blogger Patrick said...

Luc, je compte sur toi pour te livrer à quelques expériences sur les discours de "W"... Tu sauras certainement y trouver des influences Sataniques ;-)

samedi, 22 octobre, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

Patrick,

Serais tu en train de suggérer que pour en comprendre le sens vrai, il faudrait écouter les discours de ce président à l'envers
Là tu es très fort

dimanche, 23 octobre, 2005  
Blogger Click-ici said...

Mon Ami s'est suicidé dernièrement en se défenestrant. Sur son discman le nouvel album de Madonna. Il affectionnait le titre 8 : JUMP !
Pur hasard ou pousse au suicide ?
Aidez-moi à comprendre, merci
Laurent

samedi, 19 novembre, 2005  
Blogger Luc said...

A Click-ici : j'ai du mal à croire que cette chanson ait pu pousser ton Ami au suicide. S'il l'a fait c'est qu'il voulait se défenestrer de toutes façons, et pour d'autres raisons, certainement. Il se passait peut-être cette chanson en boucle pour tester sa décison : j'y vais, j'y vais pas ... Parfois, le fait de "vivre" l'acte en virtuel de façon répétitive arrive à tarir la pulsion, à l'émousser en quelque sorte. Apparemment, ça n'a pas été le cas pour ton Ami.

samedi, 19 novembre, 2005  
Blogger BigFoot said...

Et, pour ceux qui ont encore un doute, on remarque le numéro de la plaque minéralogique de la Volkswagen blanche : LMW 28 IF, ce qui se décode "Life McCartney Was 28 IF ..." soit "McCartney aurait 28 ans SI ... il était vivant"

Sauf que Paul est né le 18 juin 1942.
1969 -1942 = 27 ans, ça ne colle plus du tout.
Sinon le reste est plutôt amusant.

Bonne continuation.

BigFoot

mercredi, 17 octobre, 2007  
Anonymous Anonyme said...

salut ! je fais un tpe sur les sons subliminaux donc si vs avez d'autres infos ou liens, dite le moi ! merci ! =)

vendredi, 03 octobre, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home