Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 25 novembre 2005

Thanksgiving



Il a neigé à Bainridge dans l'Ohio, et pour les daims, c'est l'hiver à présent. C'est Thanksgiving, la fête de famille traditionnelle par expérience aux Etats-Unis. On se retrouve tous ensemble dans la maison des parents pour manger la dinde. C'est un moment chaleureux, de complicité et de paix retrouvée.

Il est une tradition qui se perpétue depuis Harry Truman, c'est que le prédisent en exercice gracie une dinde ce jour là. Ce coup-ci, c'est donc Bush qui s'y colle.



Regardez bien cette photo, c'est la seule fois où vous verrez ce président gracier un être vivant.

Rappelons que la peine de mort est toujours en vigueur aux USA (comme en Chine, en Arabie Saoudite, en Corée du Nord et dans d'autres pays de rêve), et que, durant les 5 années pendant lesquelles Bush a été gouverneur du Texas, il y a eu 131 executions, un record. Bien sûr Bush n'a jamais accordé aucune grâce à qui que ce soit.

Ah, si : à la dinde "Marshmallow" que vous voyez sur cette image, et qui sera envoyée à Disneyland pour la grande parade du Thanksgiving. Remercions le président Bush pour son infinie mansuétude.

Pour en savoir plus :
1. Thanksgiving (Wikipedia)
2. Tradition US : Thanksgiving (Inside The USA) via L'homme qui marche
3. Texas Executions: GW Bush Has Defined Himself, Unforgettably, As Shallow And Callous (Commondreams)
4. Death Penalty (Say-So) via Vincent Maurin

Crédit photos : Amy Sancetta et Jason Reed

1 Comments:

Blogger fred said...

Graciée par Bush, cette malheureuse dinde n'aura toutefois pas échappé à la parade de Noël de Disney. Elle aura certes eu la vie sauve, mais sa dignité, entre une souris qui folâtre et un canad célibataire qui élève seul ses neveux, en sort-elle grandie ?
La Bush de Noël a un goût amer en effet…

vendredi, 25 novembre, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home