Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 31 décembre 2005

L'Autriche inaugure sa présidence de l'Europe

Demain, le 1er janvier 2006, l'Autriche va prendre la présidence tournante de l'Europe pour 6 mois, succédant ainsi à Tony Blair. Pour fêter ça, le gouvernement a frappé un grand coup et a confié à 75 artistes des 25 pays de l'Union Européenne la mission de créer 150 oeuvres d'art devant «refléter les différences sociales, historiques et politiques en Europe».

Cette oeuvre collective, appelée "euroPART" a donc été diffusée sur 400 panneaux publicitaires géants de la capitale autrichienne. Ce projet géré par "25PEACES" a bénéficié d'un budget d'un million d'Euros. Et ça donne ça :


Crédit photo : Heinz-Peter Bader/Reuters

Cette image plutôt culottée est l'oeuvre de l'artiste berlinoise d'origine yougoslave Tanja Ostojic :



Ceux qui sont déjà allés au Musée d'Orsay auront reconnu l'inspiration du célèbre tableau de Gustave Courbet, "L'Origine du Monde" :


Crédit photo : Musée d'Orsay - Paris

On peut imaginer que le message de l'artiste est de glorifier l'Europe comme étant "à l'origine du monde", les étoiles du drapeau européen étant stratégiquement placés sur l'oeuvre de Tanja Ostojic. Bon, l'intention peut se comprendre, quoique pas franchement politiquement correct dans ces temps d'autocritiques concernant l'époque coloniale ...

Quoiqu'il en soit, voir ce slip étoilé sur une affiche 4 x 3, ça fait drôle ...

... Mais pas autant que les deux photos "artistiques" de l'Espagnol Carlos Aires (31 ans), qui montrent trois personnes nues accouplées sur une terrasse, avec les masques du président français Jacques Chirac, de la reine Elizabeth II et du président américain George W. Bush :





Interrogé sur le sens qu'il donnait à son oeuvre, Carlos Aires a déclaré : "J'ai soudain eu la vision des trois décideurs en train de faire une orgie pendant que tout s'écroulait autour d'eux". Bon, là aussi message que l'on peut comprendre : tout dérape, les les dirigeants s'en foutent ... au propre comme au figuré !

Un des responsables de la campagne, le chef des théâtres nationaux Georg Springer, a annoncé qu'un ou deux des 150 sujets exposés seraient retirés pour des questions de «coût » mais a démenti qu'il y ait « pornographie ». Selon lui, l'équipe du groupe «25 Peaces» a voulu notamment « critiquer la globalisation et ironiser sur l'UE ».

Mais bon. Si vous voulez mon avis, je trouve que là, les autorités autrichiennes qui ont financé ce projet auraient pu agir avec un peu plus de discernement. On peut dire les choses, mais il y a la manière. Une notion qui s'appelle le bon goût ... Au siècle dernier, ils savaient ce que c'était, à Vienne. Ils ont dû oublier, depuis.

L'Europe, déjà on lui en avait mis un bon coup en votant "non" au référendum. Là, l'Autriche en remet une couche, d'une autre façon. A force, je ne sais pas ce qui va en rester, du rêve Européen ... En tout cas, l'Autriche a une façon très personnelle d'inaugurer sa présidence de l'Europe. S'ils voulaient faire parler d'eux, c'est réussi !

Pour en savoir plus :
1. L'affiche qui fait scandale en Autriche (Le Nouvel Obs)
2. La politique de l'Autriche (Libération)
3. Tempête autour d'un projet artistique (La Libre Belgique)
4. "Widerliche" Europa-Plakate (Kurier)
5. Pornographic Political Protest: Bush Chirac and the Queen (Idealog)
6. Outrage as porn posters of the Queen 'promote' EU presidency (The Times)
7. Austrian outrage over sex poster (BBC news)

Crédit photos : 25PEACES

14 Comments:

Blogger Patrick said...

Le message de "l'origine du monde" à la sauce Europe peut aussi être lu comme "L'Europe est bonne à baixxx", ou encore "C'est 100 Euros la passe" ou encore "L'Europe est prête à se faire baixxx", ou encore "L'Europe, c'est excitant"... Bref, on y lit ce qu'on veut. Moi, en tous cas, j'aime bien l'Europe. Bonne année 2006 à l'Europe !

P.S. : Quand est-ce qu'elle enlève le bas ?

samedi, 31 décembre, 2005  
Blogger Jack said...

Si on regarde bien c’est moins osé que Gustave Courbet, je parle bien entendu du slip d’un très joli bleu.
Quand à la partouze sur une terrasse, c’est juste du mauvais goût, et je trouve qu’en effet Vienne à bien baissé.
A force d’appeler ART n’importe quoi, il est somme toute normal d’en arriver là.
Pour revenir au sujet plus politique de l’Europe, on voit bien que cette présidence tournante de l’Europe tous les 6 mois c’est vraiment du n’importe quoi aussi : peut-être est-ce le message de Carlos Aires. ?
Mais faute de constitution....

samedi, 31 décembre, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

Bon pas grand chose à dire de plus sur le coté navrant de tout celà

On est effectivement dans le dévoiement pur et simple d'une idée qu'elle est bonne ( L'Europe)

On en revient toujours à la meme chose (en plagiant J.Kennedy, je crois) : Plutot que de laisser les gens sedemander"que peut faire l'Europe pour moi ? " , posons leur la question: "Que pouvez vous faire pour l'Europe?"

Bon mais restons optimiste: Qui sait...Peut etre cette réaction de dégout que nous avons tous eue sera t elle générale et induira , en réaction, un plus "d'Europophilie".
En somme, un peu comme un homéopathie, un "rien" induit une réaction placébo qui soigne...

samedi, 31 décembre, 2005  
Blogger Patrick said...

@Jack : j'allais justement écrire que cette Présidence tournante est vraiment une mauvaise idée. Certes, ça permet à chaque pays de présider une fois tous les 12 ans, mais que fait-on en 6 mois ? Au mieux, rien, au pire, on fait traîner des projets et on repousse les échéances...

@Tous : Ca fait des lustres qu'on vend des maillots de bains avec l'Union Jack ou les Stars and Stripes. Pourquoi pas le drapeau Européen ! Il est vrai que l'angle de vue est un peu suggestif...

Cette affiche m'a fait penser à Myriam en 1984 qui promettait d'enlever le bas !

samedi, 31 décembre, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

Au fait comment interpreter le fait qu'il n'y ait que 12 étoiles sur le maillot?

samedi, 31 décembre, 2005  
Blogger Luc said...

Ben, euh ... parce qu'il n'y a que douze étoiles sur le drapeau de l'Union Européenne ?

J'ai bon ?

samedi, 31 décembre, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

Bien sur, tu as bon

Mais quand meme, ca me ramène à une question

Pourquoi avoir fixé à 12 le nombre d'étoiles sur ce drapeau?
Les étoiles représentent elles les pays fondateurs seulement ( alors il faudrait 6) , les nombre à un instant t?, ou ont-ils finalement la valeur symbolique du 12 ? ( voire judeo-chrétienne du 12..)

SI les étoiles représentent des pays adhérents, c'estpérationnellement plus pratique car le nombre de pays adéherents évolue souvent mais bon,... ,ne serait ce pas un bon rite de feter l'arrivée de chaque nouvel arivant par un changement de drapeau..;Quand on fait souvent la fete, on devient festif et ca ne serait pas de trop dans le moral Européonophile.

Finalement le drapeau Américain avec une étoile par état donne plus le sentiment à chacun d'y être.

Dans le cas Européen, certes chacun peut avoir le sentiment d'y être mais cela est au détriment de 13 autres...

Enfin Dans le cas présent, ca doit etre frustrant de se dire qu'on est pas sur le maillot... :)

dimanche, 01 janvier, 2006  
Blogger Luc said...

Pourquoi douze ? Parceque ce nombre immuable de douze est "le symbole de la perfection et de la plénitude" d'après son concepteur Paul Levy. En fait, le drapeau est dédié à la Sainte Vierge Marie et a été inspiré de la Chapelle de la Rue du Bac à Paris, comme c'est expliqué dans l'article L’euro bannière de Notre-Dame.

Encore un argument contre la Turquie ! ;-)

dimanche, 01 janvier, 2006  
Blogger Philippe Piriac said...

toujours bon de poser des questions!

donc résumons nous,
1. sur le billet vert nous moquions ( en tous cas moi) le "in God we trust", tandis meme que la représentation de notre Union européenne est une référence explicite à la Verge Marie. Donc la chrétienté, voire le catholicisme serait un marqueur de l'UE.. Je dois platement m'excuser auprès des pères fondateurs du dollar

3. Si la référence chrétienne sur le drapeau n'est pas explicite, elle est au moins induite. Très très limite.. pour les prochaines étapes et les prochains candidats. sauf à se contenter de dire que notre continent est une terre historique de chrétienté

3. je ne parle pas de ce qu'il faut comprendre de ce que voulait dire l'artiste si en plus il connaissait la référence. La je suis un peu perdu...

dimanche, 01 janvier, 2006  
Blogger Luc said...

Dans mon commentaire précédent, le lien vers l'image qui a inspiré Paul Lévy n'était pas bon. Voici le bon lien : la Chapelle de la Rue du Bac à Paris.

dimanche, 01 janvier, 2006  
Blogger Luc said...

Peut-être Carlos Aires a-t-il eu l'idée de ses deux photos en visitant la charmante petite ville autrichienne qu'on peut voir ici !

;-)

dimanche, 01 janvier, 2006  
Blogger Vicnent 31415 said...

Ich bin ein -B-e-r-l-i-n-e-r- Österreicher !
Mais pourquoi les commentaires ne prennent ils donc pas les tags del ??

mardi, 03 janvier, 2006  
Blogger Vicnent 31415 said...

je récuse totalement ceci !!! non mais...

mardi, 03 janvier, 2006  
Blogger Luc said...

@ Vincent : Je suis tout à fait d'accord avec toi : je trouve que le drapeau Européeen devrait avoir autant d'étoiles que de pays membres.

Dans ce commentaire, je ne faisais qu'expliquer le pourquoi du comment. Ce qui ne voulait pas dire que j'approuvais ! :-)

mardi, 03 janvier, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home