Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 30 décembre 2005

Repliee, une "vraie" androïde



Je vous présente Repliee Actroid, une androïde japonaise très convaincante. Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo. (Nota : si la vidéo ne se lance pas, cliquez ici : actroid-mc.wmv)

Nos amis japonais n'ont jamais été aussi près de recréer une réplicante (*). Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve ça assez saisissant.

C'est bien plus qu'un simple automate. Les deux premiers modèles, Repliee-R1 (une petite fille) et Repliee-Q1 (une femme adulte) on été mis au point par l'équipe du professeur Hiroshi Ishiguro de l'Université d'Osaka pour reproduire au maximum l'apparence humaine, y compris au niveau du comportement.

Pour l'instant, les androïdes réalisés à l'université d'Osaka sont :
- Repliee R1, une petite fille debout.
- Repliee Q1, une jeune femme assise.
- Repliee Q2, une version améliorée de Repliee Q1, qui a été présentée à World Expo à Aichi (Japon) en juin 2005 sous lenom d'Actroid. Sur cette page, il y a trois vidéos permettant de voir Repliee Q2 en action. La plus convaincante est sans doute celle-ci : ReplieeQ2DemoFace.mpg.

La version que je vous montre dans la vidéo de cette note a été réalisée par l'Université d'Osaka, en collaboration avec Kokoro dreams et Advanced Media. C'est celle qui a été montrée à Aichi sous le nom d'Actroid.

Ces androïdes sont équipés de modules de reconnaissance de la parole et de synthèse de la parole et sont capable d'équiper des bureaux de renseignement et de répondre aux questions des visiteurs. Vous pouvez voir une démonstration de ces fonctionalités ici : actroid-info.wmv.

Comme diraient les Pink Floyd : Welcome to the Machine !

(*) Réplicante : androïde apparaissant dans le film culte Blade Runner

Pour en savoir plus :
1. Intelligents Robotics Laboratory (Osaka University)
2. "Repliee", ou l'inexorable marche vers le robot androïde ? (admiroutes)
3. actroid-mc.wmv (le fichier source en format wmv)
4. Japanese develop 'female' android (BBC news)
5. Ultra-Lifelike Robot Debuts in Japan (National Geographic)
6. Les chiens robot (Chez Luc)
7. Robot danseur (Chez Luc)
8. Cute J-Girl Robot in Tokyo, Japan (YouTube)
9. Robot or Human? Here's ACTROID (Akihabara news)

Crédit vidéo : Kokoro dreams

3 Comments:

Blogger Patrick said...

La grande supériorité de ces androïdes féminines sur nos compagnes de chair et d'os est tout entière contenue dans le bouton "Marche / Arrêt" qu'elles ont dans le dos...

Bon, c'était juste pour rire, Mesdames...

vendredi, 30 décembre, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

1. aux Avignonnais

Blade Runner!
Wouah, que de souvenirs...

sauf à ce que ma mémoire me trompe, j'ai été voir ce film pour la première fois à Avignon, dans un cinéma au bas de l'avenue de la République avec un bon copain et il pleuvait

C'était un super film, un super copain et quand il pleut à Avignon c'est super.

mais pourquoi conjuguer à l'imparfait ce qui ne l'est pas? et qui est bien présent.

Vive Blade Runner,vive les copains qui durent et vive la Pluie.

Eventuellement vive les illusions de la mémoire.
:)

On devrait créer un logiciel à souvenirs pour suppléer nos trous de mémoire. comme ce serait magique, on appellerait ça Magiciel.

2. Bon , soyons un peu plus centré et revenons au lien fait par Luc entre Blade Runner et les exploits technologiques de ces japonais:

pour les robots: deux questions ne sont-elles pas? :
a. A quand les robots biologiques
b. a quand les robots qui s'autodéterminent non pas sur la route logique à suivre pour atteindre un objectif, mais sur l'objectif lui meme, voire la finalité?

En gros, quand les réplicants s'inventeront-ils ?


3. En relisant mes propres commentaires, je me dis que c'est peut-être lorsqu'ils seront capables de se risquer au Chablis ou à rire :)

4. Ca me rappelle que c'est à Luminy, près de Marseille, en terre de vin et de plaisir qu'on a inventé le Prolog, ce prémice de l'intelligence artificielle: Ouah , la Provence,c'est quand meme quelque chose.
Ridley Scott, il n'aurait pas des racines provencales par hasard?

vendredi, 30 décembre, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

@ Patrick

c'est vrai,

oui mais nos compagnes , quand nous sommes nous sur notre propre touche "arrêt" imaginaire, elles savent inventer sur nous une touche "reset".. et ca marche, meme sans pile.

samedi, 31 décembre, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home