Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 10 juin 2005

Robot danseur



Les Japonais sont parfois timides. pour prendre un peu de confiance en eux, il souhaitent apprendre à danser, mais avec une fille dans les bras, ça peut les intimider. D'où l'idée d'un robot danseur, qui va permettre aux timides de maîtriser la danse, et par là même de prendre confiance en eux.

Le professeur Kazuhiro Kosuge du Département de Bioengineering et Robotique à l'Université de Tohoku a donc mis au point une fille mécanique, romantiquement appelée "MS DanceR", dont la photo ci-après vous dévoile les dessous affriolants :



On vit une époque formidable !

Pour en savoir plus :
1. Mobile Smart Dance Robot (Kosuge-Wang Laboratories, Tohoku University)
2. Shall we dance? Robots offer a hand on the ballroom floor (Yahoo news)
3. Les chiens robot (Chez Luc)

Crédit photo : Tohoku University

3 Comments:

Blogger Erwan said...

Je ne crois pas seulement qu'ils soient timides, ils manquent aussi cruellement d'imagination; j'ai vu passer récemment une "chaise a baiser" (love Chair) qui leur permet d'explorer des positions auxquelles ils n'auraient certainement jamais songé....
Une vidéo de démonstration (presque) tout public est livrée avec !

Vive la robotique...

Erwan-je-baise-'bio'-moi

vendredi, 10 juin, 2005  
Blogger Patrick said...

L'avantage, c'est que si on marche sur les pieds (roues ?) de la danseuse, on ne reçoit pas une baffe ? Si ?

vendredi, 10 juin, 2005  
Blogger Jack said...

Je viens de visionner la "Love Chair" : mon commentaire, c'est que pour inventer une machine pareille faut surtout être un gros paresseux...

vendredi, 10 juin, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home