Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 3 juin 2005

Aprés la Fusion froide la "Sonofusion"

ITER a sûrement pris du plomb dans l’aile grâce aux nons … et aux incertitudes que des filières de recherche moins pantagruéliques pourraient introduire
Article du Courrier international

2 Comments:

Blogger Luc said...

Ah oui, intéressant ...

Et, chez Impulse Devices, ils ont l'air de bosser. Mais ils ont encore du pain sur la planche.

Ce qui est remarquable dans l'article du Courrier International, c'est que, dès qu'un chercheur débouche sur un truc un peu en dehors des sentiers battus, la première réaction c'est le scepticisme le plus total, et il doit, plus qu'un autre, prouver et reprouver qu'il a peut-être une bonne idée !

samedi, 04 juin, 2005  
Blogger Patrick said...

Intéressant, certes. Je ne doute pas qu'il y ait des tas de choses qu'on a pas découvert, qu'on découvrira et qu'on pourra exploiter. Et, avec un peu de chance, des choses relativement simples qui ne demandent pas des installations monstrueuses comme ITER...

Toutefois, aujourd'hui, la seule fusion productrice d'énergie qu'on sache un peu vaguement faire, c'est avec un Tokamac comme celui du JET (4 MW pendant 4 secondes) et bientôt ( ? ) ITER...

samedi, 04 juin, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home