Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 5 juin 2005

Dhaulagiri



Voici une vue magnifique d'une partie de la chaîne de l'Himalaya prise par un astronaute à bord de la station spatiale ISS. Le point culminant à gauche est le mont Dhaulagiri, le septième plus haut sommet de la planète, et le plateau au premier plan, c'est le Tibet. Derrière la chaîne, vers le sud donc, c'est le Népal.

Ce qui est fascinant, c'est de se dire que l'astronaute, il s'est simplement mis à la fenêtre de la station orbitale, et il a pris cette photo avec un appareil photo 35 mm : clic !

A propos de clic, cliquez sur la photo pour la voir en plein format, c'est grandiose !

Pour en savoir plus :
1. Himalayan Horizon From Space

Crédit photo : NASA

12 Comments:

Blogger lyssy said...

Grandiose en effet!!!

dimanche, 05 juin, 2005  
Blogger Patrick said...

Il a quand même dû utiliser un sacré téléobjectif, quand même !

dimanche, 05 juin, 2005  
Blogger Jack said...

Puisque Luc te dit que c'est un 35mm...

dimanche, 05 juin, 2005  
Blogger Jack said...

Sans blagues, c'est un joli panorama qui semble pris d'une chaine de la même hauteur, mais il n'y en a pas c'est donc une photo satellite avec un sacré télé

dimanche, 05 juin, 2005  
Blogger Patrick said...

35 mm, c'est la largeur du film utilisé (sur lequel on inscrit un cliché 24 mm x 36 mm). Mais le téléobjectif devait au moins être un 1 000 mm ! Clic Clak, merci Kodak !

lundi, 06 juin, 2005  
Blogger Luc said...

Un téléobjectif, un téléobjectif ... Vous avez une idée de la distance qui sépare sur la photo la partie droite de la chaîne de la partie gauche ? Moi je dirais, à vue de nez, une soixantaine de kilomètres.

La station orbitale, elle, se situe à une altitude de 200 miles nautiques, soit 360 kilomètres.

Il y a donc un facteur 6 entre l'atitude de la station et la largeur de l'objet ptohographié.

Question : si vous vous tenez à 1,8 mètres de haut et que vous photographiez devant vous un objet de 30 centimètre de large plein cadre il vous faut quoi comme téléobjectif ? Un 1000 mm ? Je ne crois pas ...

Note bien qu'il faut quand même tenir compte de la distance de l'horizon quand tu es à 360 km d'atitude ... Mais là, je pense que, justement, comme c'est un "mur" qu'on photographie, il est significativement plus près que l'horizon, justment. Et, s'il fallait une preuve supplémentaire, au delà d'une certaine distance "horitontale", la brume efface tout. Or ici, ce n'est pas le cas.

Ils mentionnent effectivement une "telephoto lens" mais, bon, 1 mètres de focale, vous croyez ?

lundi, 06 juin, 2005  
Blogger Jack said...

Je me suis livré à un petit exercice de géométrie, en remettant tout à l’échelle et à partir du constat que les montagnes semblent nous faire face et que l’observateur se trouve légèrement plus haut que l’horizontale du lieu (la tangente au globe), en prenant en compte le diamètre réel de la terre et l’altitude du satellite, le photographe doit se situer à environ 3100 km du pied de la montagne, pour la voir de face, en admettant qu’il n’est pas exactement de face, mais légèrement plus haut que cet horizon, j’évalue la distance à laquelle est prise la photo à au moins 2000 km.
Quand tu regardes un objet de 60 km de large à 2000km et qu’il remplit ton viseur tu as quel objectif, un fish-eye sans doute ?

lundi, 06 juin, 2005  
Blogger Patrick said...

J'ai aussi fait le calcul. En prenant l'hypothèse simplificatrices que la vue est à l'"horizontale", le satellite étant à 360 km d'altitude, le rayon de la terre faisant 6 400 km, je vous épargne les calculs, ça met le satellite à une distance de 2 176 km des montagnes. Sachant que les 10 km de hauteur des montagnes occupent disons le quart du cliché c'est à dire 6 mm sur la pellicule, alors la distance focale de l'objectif utilisé est de 1 200 mm. Cela étant, la prise de vue n'étant pas strictement à l'horizontale, et le cliché ayant sans doute été recadré, un bon téléobjectif de 800 mm a dû suffir ! Mais il a bien fallu ça !
Clic Clac, merci Kodak !

lundi, 06 juin, 2005  
Blogger Luc said...

Ah, ouais .... D'accord !!!

Bon, OK, va pour un 800 ou un 1000 ...

lundi, 06 juin, 2005  
Blogger Patrick said...

Pour la démonstration, c'est ici !

mardi, 07 juin, 2005  
Blogger Luc said...

Bon, très bien : je m'incline ! :-)

mardi, 07 juin, 2005  
Blogger Jack said...

Comme d'habitude, Patrick, va tout au fond des choses, pour ma part je m'étais contenté d'un tracé à l'échelle sur CAO, mais nous sommes bien tous d'accord sur la trés grande focale de l'objectif.

mercredi, 08 juin, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home