Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 12 février 2006

OVNI



Ce soir en fermant mes volets, j'ai aperçu cet OVNI que j'ai photographié pour vous, avant qu'il ne disparaisse.

Libellés :

9 Comments:

Blogger Patrick said...

Bravo ! Voilà enfin la preuve irréfutable que nous attendions tous. Heureusement, "ils" ne t'ont pas enlevé, semble-t-il...

Ca me donne l'occasion de vous faire part d'une réflexion du grand géologue et biologiste Stephen Jay Gould (dont je lis en ce moment le livre "Wonderful Life"), qui a considéré que si on rembobinait le film de la vie sur terre jusqu'à l'époque Cambrienne (500 millions d'années), et qu'on laissait tout repartir de là, l'évolution ne produirait sans doute pas d'êtres intelligents (au sens de l'humanité)... Pour lui, pas d' "axe directeur", pas de "force externe", rien qu'un hasard foisonnant - et il est "miraculeux" que le hasard ait produit l'intelligence.

S'il dit vrai, alors la probabilité d'intelligence extra-terrestre recule de plusieurs ordres de grandeur... Elle serait plus plausible s'il y avait un "axe directeur"...

dimanche, 12 février, 2006  
Blogger Luc said...

@ jack : Ouah ! Superbe ...

@ Patrick : Hé hé ... te revoilà reparti sur la pente savonneuse du créationisme ?

dimanche, 12 février, 2006  
Blogger Jack said...

Merci pour la remise en page, Luc, c’est mieux.
Le langage HTLM est encore une peu abscond pour le béotien que je suis.
Je tiens les originaux de mon OVNI à votre disposition, j’ai fait plusieurs photos.
Une dernière précision il n’émettait aucun bruit, juste cette lumière blafarde !
Je savais bien qu’un jour j’en verrais un : c’est fait !

dimanche, 12 février, 2006  
Blogger Patrick said...

@ Luc : Non, pas "créationnisme", juste "interrogation" : l'univers n'est pas soumis au hasard, il est soumis à des règles très strictes, semble-t-il, qui lui donnent une "direction"... Pourquoi la vie serait-elle privée de "direction" ?


@ Tous : Moi aussi, j'en ai vu. C'était il y a bien longtemps, une route de campagne, la nuit, il pleuvait très fort, nous rentrions en voiture. Soudain, à droite, pas loin dans le ciel, un disque lumineux blanc qui bouge. Les quatre passagers de la voiture l'ont vu. Personne n'a rien dit, ni pendant ni après. Rien ne s'est passé - mais nos cerveaux étaient en ébulition (le mien, en tous cas). On ne s'est rien dit du tout - c'est idiot mais c'est comme ça - peut-être parcequ'on ne savait pas quoi dire. Tous les quatre étaient muets jusqu'à la fin du voyage. A l'analyse, c'était comme si un projecteur de DCA avait illuminé le ciel en le balayant. Je n'ai jamais su ce qu'il en était.

dimanche, 12 février, 2006  
Blogger Jack said...

@Patrick,
Il faut en effet mettre « miraculeux » entre guillemets, car en y regardant de plus prés l’intelligence n’est pas si répandue que cela dans le genre humain, s’entend. D’abord c’est quoi l’intelligence, elle ne nous a en tout cas pas encore permis de nous éloigner très loin de chez nous comparé à la taille de l’Univers (de ce que nous croyons qu’elle est).
Ni à seulement maitriser notre destin en tant qu’espèce.
Sommes-nous si différents du moindre moustique ?
"Vanitas Vanitatum et omnia Vanitas"

dimanche, 12 février, 2006  
Blogger genorb said...

L'intelligence, vaste question. Ce que je pense (mais je n'ai evidement pas de preuve) c'est que la vie est quelque chose de banal qui doit exister un peu partout dans notre univers, la ou certaines conditions sont reunies. Par contre l'intelligence (au sens commun du terme), je n'en sais rien. Est-ce que l'intelligence est un attracteur (au sens mathematique) du processus evolutif? Ce qui est certain c'est que quand une espece est devenue significativement plus intelligente que les autres, elle ne laisse plus la place pour qu'une autre espece developpe son intelligence (sauf si elle meme s'eteind ou regresse pour une raison ou une autre).

Pour la definition de l'intelligence, je crois qu'on ne peut la definir que de facon relative (entre different individu) et pas de facon absolue et qui plus est dans un contexte bien defini ( quand on fait un test du QI par exemple c'est tres reducteur). Mais on peut dire que l'intelligence est tres liee a la faculte d'adaptation a un nouvel environement (la capacite de memoire est aussi un facteur essentiel, sans elle pas d'intelligence puisque tu ne peux pas apprendre). Par exemple on peut prendre des membres d'une espece animal, les mettre dans des situations nouvelles donnees et faire un classement pour elire le plus intelligent (par rapport a ces situations). On peut repeter cela avec plusieurs especes differentes. On a donc un classement par espece. Ensuite on prend les meilleurs de chaques especes et on les fait concourir ensemble pour faire un classement interespece. (mais faut pas faire concourir l'homme, on pourrait encore ne pas gagner, quand on voit les reflexes pavloviens primaires que certains ont a la vu de certaines images on peut se poser des questions ;) ).

Mais le contexte est tres important. Par exemple j'ai vu a la tele un gorille (je pense bien, un singe en tout cas, je ne me souviens plus bien) capable de communiquer grace a une centaine (100) d'images. Les dessins sur ces images n'avait RIEN a voir avec le message qu'il voulait dire. Le singe se debrouillait excessivement bien et on pouvait vraiment communiquer avec lui (il y en a d'autres qui parlent le language des signes (et pas des singes) je crois). Si vous demandait a un humain de faire ca, ca va lui demander un reel effort. Pour la bonne est simple raison qu'il ne verra pas trop l'interet et qu'il a deja bien d'autres choses en tete (bien plus que le singe). Donc on peut trouver le singe assez intelligent (puisque cet exercice serait penible pour un etre humain) car il peut retenir cette centaine de symbols non evident, mais c'est essentiellement tout ce qu'il sait, c'est a dire rien par rapport a un etre humain moyen.

lundi, 13 février, 2006  
Blogger Luc said...

@ Patrick : Le disque lumineux sur les nuages bas, j'en ai vu un une fois. Mais cette fois là, je l'ai réalisé en m'approchant, c'était en fait une boîte de nuit isolée en campagne qui utilisait effectivement un projecteur de DCA (et non pas des lasers comme maintenant) pour éclairer le ciel. Non seulement ça faisait "inhabituel", mais en plus, ça permettait de guider les clients vers la boîte en question ...

@ Tous : Moi, j'en ai vu deux, des OVNIS.

La première fois, c'était en Bretagne, pendant l'été 1965. Le soir, le jeu c'était de s'étendre dans l'herbe à la nuit tombée et de regarder le ciel pour voir passer les satellites illuminés par le soleil qui s'était déjà couché, mais qui éclairait encore les satellites là haut dans le ciel. Et, un soir, j'ai vu un satellite avancer régulièrement, comme d'habitude, et puis faire brutalement demi-tour et repartir en sens inverse !!! J'ai longtemeps réfléchi à ce phénomène invraisemblable, et j'ai fini, à la longue à trouver une explication plausible. Je pense finalement que c'étaient deux satellites qui se sont croisés pile poil à la limite d'éclairage du soleil, donnant l'illusion d'un demi-tour ...

Le deuxième OVNI, c'était en 1998, un soir, sur la route qui va de L'Isle sur Sorgues à Monteux. On a vu de la voiture une grosse boule de feu tomber du ciel dans un champ. Un simple météor, en fait. Mais très impressionnant !

lundi, 13 février, 2006  
Blogger claire said...

Jack, à 23h cette nuit là, j'ai vu un phénomène qui m'a paru bien extraordinaire... J'ai été surprise de l'éclairement lorsque j'ai voulu introduire ma clef dans la serrure : j'ai cru qu'une lumière était allumée parce que je voyais ma serrure presque comme en plein jour. En fait, la lune irradiait une lumière éblouissante et surtout, elle était cerclée d'un véritable arc en ciel. C'était magnifique. Après renseignement (merci patrick!) j'ai appris que c'était un halo lunaire...C'est drôle tout ce qu'on peut voir en une nuit...

vendredi, 17 février, 2006  
Blogger Jack said...

@Claire : comme nous ne sommes pas très éloignés l’un de l’autre, il se pourrait bien que le nuage responsable de ce halos, soit le même que celui qui me cachait la lune sur cette photo. Il s’agissait d’un nuage d’altitude lenticulaire, pas très rare dans nos contrées de grand vent. Cette photo a été prise à 19:23 peu après le couché du soleil, la Lune était dans le S-SE.
S’agirait-il du même nuage à 23 :00 ? Il n’y en avait qu’un seul dans le ciel quand j’ai pris la photo. Si ce n’est lui, c’est donc son frère, car vous ne m’épargnez guère, vous vos bergers et vos chiens....

samedi, 18 février, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home