Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 3 février 2006

Come together


lien direct vers YouTube


Et voici le moment que vous attendez toutes et tous : la vidéo du vendredi !

Cette semaine, j'ai pensé que, vu l'ambiance générale, la célèbre chanson de John Lennon et Paul McCartney "Come together" s'imposait. Il existe bien sûr beaucoup de versions de cette chanson exceptionnelle. La version du maestro John Lennon himself, en live, mais aussi la version complètement hallucinée de Michael jackson en concert (gros pétage de plomb garanti !).

Mais j'ai choisi de vous offrir la version du groupe japonais Do As Infinity, pour souligner l'universalité de ce morceau extrait de l'album "Abbey Road" des Beatles enregistré en 1969 et sorti en 1970. C'est plutôt émouvant de voir cette chanson qui a plus de 35 ans interprétée par un jeune groupe japonais d'aujourd'hui avec un bon gros mur d'enceintes Marshall comme au bon vieux temps.

Mettez le son à fond et régalez-vous ! Ca déménage !

Pour en savoir plus :
1. Do As Infinity Official Web Site (en Japonais)
2. Do As Infinity (Wikipedia)
3. Come together by John Lennon (live) (YouTube)
4. Come together by Michael Jackson (live) (YouTube)
5. Come together by Aerosmith (live) (YouTube)

Les vidéos du vendredi :
1. "Fire" par Jimi Hendrix (20 janvier)
2. "Imagine" par John Lennon (27 janvier)

Crédit vidéo : tasriri

Libellés :

1 Comments:

Blogger Luc said...

Le lien vers la vidéo ne marche plus. En voici un autre.

mercredi, 27 décembre, 2006  

Publier un commentaire

<< Home