Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 26 janvier 2006

On peut flinguer légalement en Italie



Sylvio Berlusconi, sans doute inspiré par la loi passée en octobre en Floride, a décidé de rendre légal l'auto-défense.

"Désormais, les voleurs savent que s'ils entrent dans un domicile, ils courront un risque supplémentaire et cela fera baisser le nombre de cambriolages", s'est félicité mercredi le chef du gouvernement à propose de la nouvelle loi approuvée par 244 votes contre 175.

L'agression doit se dérouler à l'intérieur de son domicile ou encore dans son commerce, son bureau ou son studio professionnel. La loi reconnaît à l'agressé le droit de réagir en «état de nécessité», d'une manière «proportionnée au danger». S'il blesse ou tue son agresseur, il n'ira plus en prison, à condition toutefois que l'agression soit caractérisée et que son auteur ne se soit pas rendu entre-temps ou ne soit pas en train de fuir.

Les vendeurs de flingues Italiens se frottent les mains ...

L'Italie compte 2 millions de détenteurs d'armes à feu, dont 800 000 chasseurs.

Pour en savoir plus :
1. Une loi donne aux Italiens le droit de tuer pour défendre leurs biens (Le Monde)
2. La droite italienne légalise la légitime défense (Le Figaro)
3. On peut flinguer légalement en Floride (Chez Luc)

Crédit photo : Salvatore Laporta

3 Comments:

Blogger genorb said...

Je ne veux pas dire de betises mais il me semble que c'est assez semblable en Belgique. J'en ai deja discute avec un voisin policier. Si tu es menace par un gars arme chez toi, et que donc ta vie est en danger, je crois que tu as le droit de tirer sur le type si l'occasion s'en presente a condition qu'il ne soit pas en fuite ou n'a pas depose les armes.

Ceci dit, la majorite des gens ne sont pas arme chez nous et on entend pas beaucoup de consequence de cette loi. Ceci dit je suis incapable de dire depuis quand elle existe, mais ca ne date pas d'hier (je pense).

Maintenant je doute de l'efficacite de cette loi. Deja faut une arme chez soi. Quand on a des enfants on y reflechit a deux fois. De plus faut avoir acces a l'arme quand le voleur est la. Ensuite faut etre capable de tirer sur quelqu'un, et meme si on a le courage faut encore viser juste.

De plus ca entraine l'escalade car alors les voleurs risquent de s'armer plus lourdement et de se munir d'espece de gilet pare-balle, donc on est de nouveau perdant.

jeudi, 26 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Genorb, je suis de ton avis.
Les Italiens, pour lesquels je garde toujours une grande estime pour leur bon sens et leur civilité, tout le contraire des américains, ne tomberons surement pas dans le panneau.
Par contre juste une petite loi, comme celle-ci dispense sans doute d’augmenter les dépenses de police : pas si bête...
Il a tellement de lois en Italie, une de plus ou une de moins.
Nous on invente la police des trains, la police des banlieues, la police du métro, la police des écoles, j’en oublie sûrement... c’est plus cher !
Dans les deux cas çà ne règle rien, mais la méthode italienne est plus subtile.

jeudi, 26 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

J’oubliais aussi un chose, cela pourrait aussi faire du bien à l'industrie italienne des armes de poing, Beretta et consort.

jeudi, 26 janvier, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home