Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mercredi 5 octobre 2005

On peut flinguer légalement en Floride



Je pense que vous l'aviez remarqué, George W. Bush est plutôt du genre "on tire d'abord, on pose les questions ensuite". C'est ce qu'il a fait à propos de l'Irak, et rappelez-vous ce qui est arrivé à l'ex-otage italienne Giuliana Sgrena !

Eh bien son frère Jeb Bush, gouverneur de la Floride, a fait mieux : il vient de faire passer une loi, tenez-vous bien, qui vous autorise à faire exactement ça. Depuis le 1er octobre, si vous vous sentez menacé dans n'importe quel lieu public, dans la rue ou ailleurs, vous êtes dans votre bon droit si vous dégainez et abattez celui ou celle qui vous a menacé ! (une exception à cette règle : si c'est un policier qui vous menace, vous n'avez pas le droit de tirer).

Je cite : Florida's "stand your ground" law gives immunity from criminal or civil charges to a shooter as long as the person shot is not a police officer.

On est revenu au temps du Far West, tout simplement. Une association, the Brady Campaign, se met donc maintenant à distribuer dans les aéroports le tract ci-dessus aux touristes qui arrivent en Floride.

Je résume, donc : si ça vous branche de flinguer des gens dans la rue en toute immunité, prenez le premier avion pour la Floride, aller au vendeur d'armes du coin vous acheter un colt, et tirez dans le tas (pas sur les flics). Vous direz ensuite que vous vous sentiez menacé et que c'est pour ça que vous avez dégainé.

Pour les autres, un conseil : évitez d'aller en Floride !

Pour en savoir plus :
1. Florida tourists warned of new gun law (CNN)
2. Les touristes prévenus contre les habitants de Floride armés (Nouvel Obs)
3. www.shootfirstlaw.org
4. Attention: testy visitors risk being shot in Florida (Yahoo news)

Crédit affiche : www.shootfirstlaw.org

9 Comments:

Blogger Jack said...

Ben oui, c'est pas mal, plus besoin de police, on fait la sienne tout seul, plus besoin de juges non plus, ni d'avocats, ni de prisons : çà fait de sacrés économies et du boulot pour les croquemorts.
Mais il faudra ajouter le droit d'achever les victimes!
Que du positif en somme.

mercredi, 05 octobre, 2005  
Blogger Patrick said...

En lisant ça, j'ai cru à un gag... Mais, non, ça a l'air vrai !

Philippe suggérait qu'on positive sur les Bush, mais ça ne nous en donne guère l'occasion !

mercredi, 05 octobre, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

Stop!

Je n'ai tout simplement plus envie de parler ou de lire sur Bush and brothers.

Franchement, cela m'ennuie et on finit par enfoncer des portes ouvertes et gacher un temps précieux et rare d'échange amical


Tant qu'à parler des USA, parlons de ce qui y est remarquable et souvent admirable: son peuple, son rêve, la beauté et la grandeur de ce pays, sa capacité d'innovation, sa niaque, la vivacité de ses institutions, sa capacité de Phénix, ses excès ou ce qui peut nous agacer , il y en en bien entendu etc : au delà de cet homme là , il y en a entre 300 et 500 M autre nord américains qui méritent qu'on en parle

ou
parlons d'autres zones du monde

ou
d'autre chose.

Cordialement

mercredi, 05 octobre, 2005  
Blogger Luc said...

Hé hé ... ça s'anime au comptoir ! Ca devient un vrai café ce blog. Cool !

Je rapelle la définition : "Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ...

Manifestement, les agissements de la famille Bush actuellement au pouvoir du pays le plus puissant du monde, ça tombe dans la catégorie des choses qui fâchent !

Je ne sais pas toi, mais moi ça me choque qu'en Floride on puisse flinguer dans la rue impunément à partir de maintenant. Donc, j'ai pensé que ça valait le coup d'en dire un mot. Bon, en plus, c'est le frère de W qui a fait voter cette loi. Est-ce un hasard ?

SI Bush and Co se calment un peu, il n'y aura plus de raison d'en parler, sauf bien sûr si ils font un truc super-bien. Mais je crains que ça ne soit pas demain la veille !

Et puis, saches que, ça ne se voit peut-être pas, mais je me freine un max à propos des Bush. Il y aurait beaucoup, beaucoup plus de choses à dire, crois-moi. Mais, bon, je ne dis rien.

Mais là, pour cette loi, trop c'est trop. Je ne pouvais pas laisser passer ça. Désolé pour ce sujet qui fâche !

jeudi, 06 octobre, 2005  
Blogger Aurélie said...

Pffffff c'est incroyable...

jeudi, 06 octobre, 2005  
Blogger Jack said...

Bon, c’est vrai qu’il est interdit d’interdire.
C’est vrai aussi, que çà devient ch… toutes ces Busheries, et que je ne suis pas le dernier à trouver que l’on en parle beaucoup trop.
Mais il m’arrive aussi de me demander ce que nous aurions raconté sur notre blog dans les années 30 : comment aurions nous commenté l’actualité, nous serions nous lassés de parler d’Hitler et de ses « nouvelles » lois ?
J’en entends déjà qui pensent que j’exagère et que la situation n’est pas comparable.
Biensûr que si : il s’agit toujours et encore de la barbarie et ses méthodes. Et puis, il y avait aussi pleins de types formidables en Allemagne à cette époque là, ils n’avaient pas trop la parole. Et toute l’Europe qui ne voulait pas voir le cancer qui la rongeait… et Chamberlain acceilli en héros de retour de Munich.

PS : nous sommes de vrais français qui adorent s’indigner et critiquer, tout le contraire du positivisme effreiné (et débilisant) des américains.
Ne perdons pas notre capacité d’indignation! Cocorico.
Même De Villepin il dit qu'on doit rester nous même...

jeudi, 06 octobre, 2005  
Blogger Luc said...

Lola est de mon avis : en Floride, c'est des malades !

vendredi, 07 octobre, 2005  
Blogger Patrick said...

Lola a un peu raison. Miami, c'est un peu comme Nice en France. Il y a une forte proportion de riches gens agés qui viennent y prendre leur retraite au soleil.

Tout cet argent attire pas mal de malfrats, et les résidents cherchent à s'en protéger. Le résultat est un peu stupéfiant : il y a des groupes de résidences qui sont protégées par des douves et des barbelés, avec chemin de ronde pour les vigiles et leurs chiens... L'entrée est hyper-sécurisée avec force caméras, vigiles et contrôles d'identité par biométrie... Et souvent, les enfants sont totalement interdits d'accès (même les petits-enfants) - ça risquerait de déranger les autres habitants.

Les résidents qui choisissent ce genre de résidence, ils trouvent ça bien, évidemment. Moi, j'appelle ça l'enfer... Chacun son point de vue...

Donc cette loi idiote est sans doute là pour tranquilliser ce genre de résidents agés, riches et obsédés par leur sécurité (et gros contribuables au demeurant) - et, qui sait, ça aura peut-être un effet dissuasif pour les malfrats !

Ceci étant, la Floride n'est pas seulement peuplée de millionnaires agés et paranoïaques! Il doit y avoir des tas de gens très fréquentables, là comme ailleurs !

samedi, 08 octobre, 2005  
Blogger toto said...

franchement desoler, je passe par hasard sur se blog mais il me faut dire un moit a ce sujet(on dira que je suis un stoppeur qui passe dans le coins et ki s arrette au bar)
franchement se buch avec toute ses betise il m ennerve un peu alors si son frere se met a faire pire , c est la catastrophe , on va bientot tous se tirer dessu si sa continu, vive les etats uni, ce pay ou on se tire dessu a longueur de journée, sans jamais savoir pourquoi, bon je reprend la route , aller a une prochaine fois ;)

lundi, 30 octobre, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home