Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 30 janvier 2006

L'Inde s'éveille aussi ...



La Chine s'est éveillée, et dieu sait que tout le monde en parle. Mais on avait oublié l'Inde, qui, elle aussi a plus d'un milliard d'habitants, et qui, elle aussi, est en train de prendre tout le monde de vitesse, et pas que sur la recherche scientifique et sur le développement de programmes informatiques.

Ce matin, la France est tombée du lit quand, de la façon la plus "incorrecte" qui soit, Lakshmi Mittal (photo ci-dessus) s'est permis de lancer une OPA hostile d'un montant de 23 milliards de dollars sur Arcelor sans prévenir à l'avance, ce qui, à en croire Thierry Breton, est une atteinte à la plus élémentaire courtoisie !!!

Lakshmi Mittal, self-made man et troisième fortune mondiale, a fondé la compagnie qui porte son nom en 1976. Ils nous rappelle à tous qu'il faudra compter avec l'Inde dans ce vingt-et-unième siècle, que ça nous plaise ou non ...

L'incapacité totale de nos pouvoirs publics à prendre en compte l'environnement dans lequel nous évoluons me laisse rêveur. Et ce, que ce soit sur le plan économique, social ou environnemental ...

Pour en savoir plus :
1. Le président d'Arcelor muet sur les moyens d'échapper à Mittal (Libération)
2. Lakshmi Mittal, steel mill millionaire (BBC news)
3. Lakshmi N. Mittal - Chairman of the Board of Directors and Chief Executive Officer (Mittal Steel)
4. Mittal Steel (Site officiel)
5. Dell to Hire 5,000 People in India (Yahoo news)
6. La répartition de la population mondiale (Gaïa)

Crédit photo : Profimedia.cz

7 Comments:

Blogger Jack said...

Et qu'auraient du faire nos pouvoirs publiques, selon toi.
Garder une part majoritaire de l'état dans Arselor? Vu l'argent qu'il y a mis ce ne serait que justice.
Mais tu penses probablement à autre chose ?

mardi, 31 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Les OPA hostiles sont rarement courtoises ! Thierry Breton le sais bien, ils nous prends pour des c...

mardi, 31 janvier, 2006  
Blogger genorb said...

Comme je dis toujours dans 20 ans (ou peut-etre bien moins), il n'y aura plus de chomage en Europe... Ben oui la Chine et l'Inde auront delocalise leurs entreprises chez nous ;).

(pas de chomage ne veut pas dire haut niveau de vie...)

mardi, 31 janvier, 2006  
Blogger Luc said...

"Il n'y a aucun projet industriel sur la table", a déploré le ministre français de l'Economie Thierry Breton.

Ben voyons ! Lakshmi Mittal, parti de zéro en 1976 est à présent le numéro un mondial de l'acier. Si ce gars là n'a aucun projet industriel, je conseilerai à un certain nombre de groupes industriels français la même absence de projet industriel pour se battre sur la marché international !!!

mardi, 31 janvier, 2006  
Blogger Luc said...

@ jack : "Et qu'auraient du faire nos pouvoirs publics, selon toi."

Eh bien, ils auraient pu réaliser que les entreprises françaises se battaient sur le marché mondial, et ils auraient pu les soutenir, plutôt que de les plomber avec les 35 heures, le congé paternel, et des charges sociales "champion du monde" ! Alors, elles auraient pu être plus fortes et plus conquérantes, au lieu d'être obligées de se battre avec sur le dos un paquetage écrasant.

mardi, 31 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Luc,
Alors, c’est dont cela qui aurait pu empêcher Mittal d’acheter Arcelor, baisser les charges sociales et le coût du travail en France ! C’est un peu court. (Comme disait Cyrano)
Je crois qu’il est temps de regarder le « problème » autrement, j’ai entendu pas mal de conneries ces temps-ci sur ce sujet.
1- tout d’abord en quoi est-ce un problème, depuis quand la couleur du passeport du patron d’une multinationale a-t-elle une influence sur la marche de la dite entreprise ?
2- Ce type me semble avoir un avantage sur le patron d’Arselor, c’est SON business et SON fric, ce n’est pas le cas des patrons de sociétés cotées en bourse.
3- J’ai entendu dire qu’il n’avait pas de concept industriel : je ne sais pas s’il faut des concepts pour faire de l’acier. (les concepts ce n’est pas ce qui manque dans les sièges de nos grands groupes)
Non, je crois que ce type de patron fout la trouille à tous nos « grands patrons » qui ne rendent de comptes à personne, taillent dans le fromage en toute impunité dans le plus grand mépris des actionnaires anonymes.
Ils n’ont d’autres armes contre un type comme Mittal, que le dénigrement et le lobbying politique.
Mais ces derniers ne sont pas plus tendres pour le petit personnel qu’un « self-made man » (voire moins) :
aujourd’hui tout le monde fait du fric, sans se soucier, ni se sentir le moins du monde en charge de l’emploi dans quelque pays que ce soit.
Je pense comme toi, que ce type est loin d’être un innocent et je me demande les avantages qu’il peut tirer du rachat d’Arcelor. Comme c’est un patron à l’ancienne, il a du temps et regarde plus loin que les autres.
Il est producteur d’acier ordinaire, Arcelor est producteur d’aciers spéciaux, c’est complémentaire.
Lorsque demain les grands consommateurs d’aciers seront installés loin de l’Europe, il sera placé pour leur fournir l’acier ordinaire ou spécial dont ils ont besoin. (le Know-how l’intéresse certainement)
L’acier voyagera de nouveau assez mal, c’est lourd et le coût de l’énergie augmentant, il sera demain de moins en moins transportable.
Par contre des voitures fabriquées par des indiens à 1€ par jour resteront vendables sur toute la planète.
Ce mouvement là se produira de toute façon qu’Arcelor soit détenu par Mitall ou la veuve du retraité de l’Arkansas.
Ce n’est pas tant le peu de main d’œuvre que contient l’acier qui pose problème, mais la position concurrentielle des clients de cet acier. Un aciériste indien est sûrement plus compétent pour produire des aciers spéciaux en Inde que des étrangers, qui ne comprennent rien à ce pays.
Un dernier détail : l’Inde est exportatrice de minerai de fer... le fer reste le constituant très majoritaire des aciers, même spéciaux. Elle possède aussi le charbon nécessaire à l’élaboration de l’acier. L’inde a de sérieux atouts contre sont premier concurrent la Chine : c’est un pays jeune, anglophone, doté d’une élite intellectuelle et très pauvre, (plus que la Chine).
Je semble totalement cynique, mais c’est l’économique du monde qui l’est et pas depuis hier.

mercredi, 01 février, 2006  
Blogger salgues said...

bonjour

j ai apporté mon commentaire sur

http://www.salgues.net/?p=387

bonne lecture

jeudi, 02 février, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home