Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 2 février 2006

On ne rigole pas avec Mahomet !



L'histoire commence comme ça : le 30 septembre 2005, le journal danois Jyllands-Posten se pose la question suivante : "A quoi le prohète Mahomet a-t-il pu ressembler ?". Et, dans le cadre de la liberté d'expression qui est une des fiertés du Danemark, il s'adresse à 12 illustrateurs danois et publie leurs dessins, dont certains sont des caricatures assez explicites, comme vous pouvez le voir ici. Il s'en suit une série de protestations véhémentes de la part des imams danois, reprises par un certain nombre des mouvements islamistes, et le premier ministre danois s'en tient à la liberté d'expression qui a cours dans son pays. Puis, les choses se tassent ...

Le 10 janvier 2006, le magazine norvégien Magazinet republie les douze dessins en question et met le feu aux poudres. On assiste alors à un tollé dans tous les pays arabes. Le Koweit convoque l'ambassadeur du Danemark, la Lybie ferme son ambassade à Copenhague, l'Arabie Saoudite rappelle son ambassadeur au Danemark, et la Syrie fait une protestation officielle.

Par réaction à ce concert de protestations, et pour défendre le principe de la liberté d'expression, hier, un certain nombre de journaux européens publient les douze dessins : El Periódico (Espagne), La Stampa (Italie), Corriere della Serra (Italie), Die Welt (Allemagne) et France Soir (France). Jacques Lefranc, le directeur de la publication de France Soir, sera viré le soir même par le propriétaire franco-égyptien du journal Raymond (Ramy) Lakah.

Ce soir, le dessin de Plantu pour Le Monde illustre bien le problème (cliquez sur l'image pour la voir en plus grand).

C'est vrai qu'on peut toujours se dire, avec raison, que c'était pas vraiment le moment de mettre de l'huile sur le feu.

Mais c'est vrai que nous vivons, en Europe, dans des états de droit, avec la liberté d'expression. Si quelqu'un se sent offensé par telle ou telle caricature, il y a des lois et des tribunaux. Il suffit de porter plainte.

Dans les pays civilisés, les problèmes ne se règlent pas à coup de bombe ou de kalachnikov.

Pour en savoir plus :
1. Honourable Fellow Citizens of the Muslim World (Jyllands-Posten)
2. Truer med selvmordsbomber mot Danmark og Norge (Magazinet)
3. Les douze caricatures (Die Welt)
4. Les douze caricatures (Le Nouvel Obs)
5. Occidental pathétique (Agoravox)
6. Mahomet : les limites de la caricature (Agoravox)

Crédit dessin : Plantu

23 Comments:

Blogger Lola said...

C'est toujours delicat de definir les limites de la liberte d'expression. Ca ne signifie pas que l'on soit autorise a tout dire et a tout faire n'importe comment. Surtout lorsque l'on publie dans un quotidien national.

Et je dois avouer que parmi les 12 caricatures en question, il y en a au moins une qui me derange tres serieusement : celle ou le turban est remplace par une bombe. Mahomet est le prophete et une icone de l'Islam. Il n'a rien a voir avec les terroristes, bien que ceux-ci l'utilise pour justifier leurs actes. Ce dessin fait un amalgame flagrant entre musulman et terroriste, ce qui, par les temps qui courent, n'est pas tres delicat et meme assez cretin si je puis me permettre. A mon avis, il ne faut pas s'etonner du resultat. A mon avis, si parmi les douzes dessins vous enlevez les quelques caricatures qui vont dans ce sens, les gens ne se seraient pas faches a ce point. Est-ce une atteinte a la liberte d'expression que de ne pas publier un dessin qui insulte le monde arabe ? Je ne crois pas.

jeudi, 02 février, 2006  
Blogger Luc said...

Ah, Lola, c'est sympa d'être venue nous dire bonjour !

Bon, il y a quand même un point sur lequel je suis bien d'accord avec toi : c'est que ces caricatures ne sont pas toutes du meilleur goût. Un peu comme les affiches autrichiennes dans un autre genre ...

Ceci étant, je m'intéresse beaucoup aux religions, ces contes de fées que les hommes se sont inventés pour ne plus avoir peur de la mort. Je respecte toutes les traditions, parce qu'elles sont identitaires, mais je ne supporte pas l'intolérance et le fanatisme.

Bon, c'est vrai que le mahomet avec un turban en forme de bombe est assez "direct", mais je trouve que ce dessin représente assez bien l'Islamisme intégriste, jusqu'au-boutiste qui lance des fatwas tous azimuths et qui égorgent des otages à grand cris de "Allah Akbar", tu ne trouves pas ?

Je n'aime pas qu'on insulte qui que ce soit. Mais je pense qu'il est tout à fait légitime de brocarder les extremistes qui, entre autres, détruisent les Buddhas de Bamiyan à coup de canons, tu ne crois pas ?

jeudi, 02 février, 2006  
Blogger Lola said...

Si je suis tout a fait d'accord avec toi. Mais un simple dessin sans commentaire expose assez mal toutes ces nuances. Etj e comprends qu'il puisse etre mal interprete. C'est ce que je voulais dire.

jeudi, 02 février, 2006  
Blogger Jack said...

Tout d’abord Luc : Bravo de nous donner l’occasion de nous exprimer sur ce sujet !
Première réaction à chaud, je regrette de ne pas être lecteur de France Soir, cela m’aurait permis de résilier immédiatement mon abonnement : dommage vraiment dommage.
Quand j’ai entendu hier que France Soir avait courageusement décidé de publier ces dessins, j’étais parti au travail le cœur léger en me disant « bon sang, il y a encore des journalistes courageux », qui défendent le droit d’expression.
Ce matin j’ai appris qu’on avait viré cet homme courageux et je suis parti bosser la rage au ventre.
Le Danemark est un très petit pays, peuplés de provinciaux, mais de provinciaux courageux qui surent tenir tête aux Nazis : rappelons que lorsque l’occupant décréta le port de l’étoile jaune, le souverain l’arbora aussitôt en invitant chaque Danois à en faire autant...
Ils n’ont pas organisé la rafle du Veldive, eux, bien que germanophiles.
Le Directeur de France Soir, lui, en d’autres temps aurait certainement dirigé un journal pétainiste. (France Soir, curieusement se nommait Défence de la France et fondé par Hélène Viannay sous l’occupation)
Que ces dessins soient de mauvais gout, n’est pas le problème, c’est souvent le cas des caricatures.
Par ailleurs les caricatures sont de l’humour, chacun sait que l’humour est chose très personnelle.
Comme disait Pierre Desproges : « on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui ».
Si nos journalistes avaient une meilleure idée de leur métier, ils auraient tous à cœur de publier ces dessins, (qui ne cassent pas 4 pattes à un canard), juste pour dire non à ceux qui prétendent les bâillonner.
Je salue ici bien bas tous ceux qui l’ont fait.
Il est des moments où il ne faut pas transiger sur les principes : la liberté de la presse appartient à notre sacré.
Baisser la garde sur ce principe, ne nous mettra ni à l’abri des terroristes, ni des pénuries de pétrole, ni des 7 plaies d’Egypte.

jeudi, 02 février, 2006  
Blogger Vicnent 31415 said...

Bravo Luc,
Mon emploi du temps actuel et un enterrement familial m'empêche de m'exprimer plus longuement.
juste trois choses :
1/ Pas d'accord avec Lola. (Mahomet était un guerrier sanguinaire, arriviste, profiteur, lache et pédophile de surcroit...) je développerai tout cela LONGUEMENT bientôt.
2/ Un peu d'accord néanmoins avec le coup de l'amalgamme... c'est un peu crétin...
3/ jette un coup d'oeil sur mon Blog Lundi Soir... Je crois que certains pays vont renvoyer leur ambassadeur français...

jeudi, 02 février, 2006  
Blogger Patrick said...

J'ai entendu que Charlie Hebdo va publier les douze caricatures dans sa prochaine édition...

La réaction offusquée des musulmans va avoir l'effet inverse de celui qui est recherché : au lieu de rester cantonnés dans un obscur canard Danois, les dessins vont faire le tour de la planète !

Mais enfin, n'oublions pas que l'église catholique s'offusque aussi de temps en temps de certaines publicités ou affiches de films - et réussit parfois à les faire interdire ou changer - et ce simplement par les moyens légaux (comme le fait remarquer Luc à la fin de son article) .

jeudi, 02 février, 2006  
Blogger Jack said...

Avec toutes les caricatures du Pape (dont de nombreux catholiques s'offusquent) que publie régulièrement Charlie Hebdo, ils ne pouvaient pas faire moins!

vendredi, 03 février, 2006  
Blogger Luc said...

Wikipedia vient de publier l'article suivant : Caricatures de Mahomet du journal Jyllands-Posten.

vendredi, 03 février, 2006  
Blogger Jack said...

Eh ! Les amis, vous avez remarqué ce qui est écrit en pied de page de ce Blog !

vendredi, 03 février, 2006  
Blogger Caroline said...

Personnellement, je suis choquée par la bétise de cette affaire. Que quelqu'un m'explique d'un point de vue journalistique, et même humoristique l'intérêt de ces caricatures??

Comme tout le monde sait - et si y'en avait qui avait pas compris ils sont fixés maintenant- il y a un gros problème avec la représentation et l'image pour les musulmans et l'ultime péché, grossiereté, le sommet de la gravité c'est de représenter Dieu... Bon alors, comment ils sont sensés réagir les mecs alors que non seulement on le représente dans des journaux à grand tirage mais qu'en plus on le fait d'une manière odieuse...

Un exemple moins chargé, au Japon à la fin d'un repas on rote, ça fait le mec sympa, poli et qui remercie pour son repas. On transpose ça en France, dans un diner rive gauche chez le grand patron, deux résultats à peu près évidents, vous vous faites remarquer et plus jamais vous serez invités.

En bref, l'intérêt journalistique de ces caricatures est évidemment de vendre du tirage!
On est là.. Et en plus c'est devenu comme une mode en Europe, le chic suprême c'est de se moquer, ça fait super intello...

Désolée mais Je vois vraiment pas le rapport avec les droits de l'homme!

vendredi, 03 février, 2006  
Blogger Jack said...

Je viens de faire un tour sur Agoravox, ils prennent assez généralement la défense de l’Islam !
Quel aveuglement.
Je me marre en songeant au « travail » des iconoclastes : les visages burinés sur les monuments en Egypte, visages effacés sur toutes les fresques chrétienne des chapelles troglodytes de l’Anatolie, c’est vrai que l’Islam est un "modèle" de tolérance.
Peut être à l’époque du califat de Cordoue où l’église chrétienne était alors le modèle d’intolérance : là on construit carrément une église au milieu de la mosquée, un acte stupide et laid.
Nous sommes en 2006 la liberté d’expression est reconnu par les démocraties occidentales, elle est partie de la déclaration universelle des droits de l’homme.
Le Danemark et la Norvège appartiennent clairement à cette sphère là.
Charbonnier maitre chez soi, que ceux que cette liberté d’expression là gêne regardent ailleurs ou cherchent accueil dans le pays du Prophète. Mais le malentendu est je pense, profond : nous parlons de LIBERTE, que dis-je nous la magnifions.
L’islam n’est-elle pas fondée sur la soumission?
Soumission<>Liberté deux mots qui s’opposent.

samedi, 04 février, 2006  
Blogger Luc said...

Les Etats-Unis, ça fait 6 ans qu'ils ont abandonné tout ce qui touche à la liberté de la presse et à l'humour. Depuis l'arrivée de Bush au pouvoir.

Donc, bien sûr, ils sont bien content de se poser pour une fois en donneurs de leçons, et déclarent que la publication des caricatures controversées du prophète Mahomet dans la presse européenne constituait une incitation qui n'était «pas acceptable» à la haine religieuse ou ethnique. «Ces caricatures sont évidemment blessantes pour les croyances des musulmans», a déclaré le porte-parole du département d'Etat Justin Higgins, en jugeant que «l'incitation à la haine religieuse et ethnique n'est pas acceptable». (voir : Washington parle «d'incitation à la haine»)

Bon, d'un côté, ils n'ont pas tout à fait tort, mais le problème posé par ces dessins bêtes et méchants n'a pas de réponse simple. D'ailleurs l'excellent article de Daniel SCHNEIDERMANN, Mahomet au petit matin résume bien, je pense, l'état d'esprit dans lequel nous nous trouvons plus ou moins tous les uns et les autres.

Quand on se sent un peu perdus, le repère, c'est nos valeurs. Nos valeurs, c'est quoi ? La liberté, la démocratie, la liberté d'expression, la liberté de la presse, beaucoup de choses pour lesquels nos ancêtres se sont battus, et qui sont résumées tout en bas de cette page, comme le faisait remarquer Jack.

Comme le faisait remarquer Jack également, ces valeurs sont à l'exact opposé des valeurs de l'Islam. Islam est un mot arabe qui veut dire "soumission à la volonté de Dieu". L'Islam est une religion de soumission. La femme est soumise à l'homme sous son tchador, l'homme est soumis à son cheick, son émir ou son imam. La charia ("ce qui a été légiféré par Dieu") est une loi implacable dans laquelle on lapide les femmes adultères et on mutile les voleurs. Quand on rapproche le contenu de la charia de la Charte des Droits fondamentaux de l'Union européenne on mesure le fossé infranchissable qui sépare ces deux mondes.

Je pense sincèrement que l'islamisme intégriste et la démocratie occidentale sont totalement incompatibles. (Je ne parle évidemment pas des musulmans modérés et je ne fais là aucun amalgame).

D'ailleurs, quand fait des élections en Iran ou en Palestine, qui arrive au pouvoir ? ...

Je pense aussi que les islamistes ne supportent pas notre mode de vie et ont déclaré la guerre à l'occident, à coup d'attentats, de bombes, de prises d'otages, etc ... Et leurs réactions totalement disproportionnées face à ces douze petits dessins publiés pour la première fois il y a plus de quatre mois rentrent dans cette logique.

Dans quel camp êtes-vous ? Dans le camp de la paix et du dialogue, bien sûr. Mais si la paix et le dialogue ne s'avéraient plus possibles, vous préféreriez quoi, la démocratie occidentale ou la charia ?

Moi, j'ai déjà choisi.

samedi, 04 février, 2006  
Blogger Patrick said...

Liberté de la presse, intolérance, blasphème...

Je suis pour la liberté de la presse, je suis aussi pour l'intelligence et le discernement, ce dont le journal Danois n'a pas forcément fait preuve...

Quelques remarques :

- Le monde musulman vit en l'an 1427, pas vraiment en 2006. Où en étions-nous sur ces questions en 1427 ?

- Je suis toujours étonné du fait que nous sommes prompts à critiquer certaines religions, et à en admirer d'autres... Par exemple, le Dalaï Lama est généralement bien vu, alors que la société qu'il préconise est bien peu progressiste (mais pour lui, curieusement, on ne parle pas d'obscurantisme)...

- Je ne suis pas sûr que le monde occidental apprécierait une caricature de Jésus armé jusqu'aux dents entrant dans Bagdad "à la" Rambo...

Intelligence et discernement, vous dis-je...

samedi, 04 février, 2006  
Blogger Patrick said...

Jack, tu viens de me révéler une explication que je cherchais depuis des lustres au sujet de certains temples de l'Egypte antique. Sur ceux qui n'étaient pas enterrés et ainsi protégés par les sables (ex. Philae), beaucoup de bas-reliefs ont leurs visages effacés par martelage. Je me demandais bien qui avait pu faire cette bêtise et pourquoi. A l'époque, le guide que j'avais interrogé ne savait pas (ou a prétendu ne pas savoir). Mais je viens de comprendre : ce sont évidemment des musulmans un peu trop zélés qui ont effacé toutes ces représentations humaines ! Un peu comme ce qu'ont fait récemment les talibans pour les statues de Bouddha en Afganistan...

samedi, 04 février, 2006  
Blogger Jack said...

Au sujet de ce journal danois et de la nécessité de ces caricatures (pour Caroline):
La publication dans le Jillands Posten de ces caricatures a plus de trois mois. (il faut réfléchir au décalage... )
Il faut se rappeler de l’égorgement, le 2 novembre 2004, en pleine rue de Theo van Gogh en représailles de son court-métrage « Soumission ».
Cet assassinat a bouleversé le Danemark, pays libéral s’il en est et qui, depuis à déclaré la guerre à l’intolérance.
A ceux qui pensent que ce n’est pas la peine d’exciter la bête féroce, je réponds qu’il faut la regarder en face et qu’il n’y a rien à gagner à faire semblant d’ignorer son existence.
L’enjeu est la conquête progressive de l’occident de l’intérieur par la loi islamique, elle a grâce à notre culture tolérante gagnée du terrain partout et ici même. Lorsque l’on commence à interdire la mixité dans les piscines municipales à la demande des religieux, c’est une restriction de notre liberté, même un jour par semaine.
Personne n’empêche personne dans notre pays de construire un hammam, ou une mosquée.
Essayer donc d’exhiber seulement une croix en terre d’Islam !
Les scandales dans les hôpitaux qui remettent en cause notre mixité, fleurissent un peu partout.
Je ne veux de mal à personne, chacun peut croire à son Dieu, mais je ne veux pas que la loi islamique régisse ma cité, pas plus que la dictature d’une autre religion : nous avons eu trop de mal à nous en libérer.
Il est temps d’appliquer la tolérance ZERO aux intolérants.
J’aimerai, Patrick, que tu m’expliques ce que le Dallai Lama a à voir avec l’obscurantisme, si il y a une religion (d’ailleurs en est-ce réellement une) tolérante c’est bien celle-ci. Peut-être suis-je mal informé, mais je n’ai jamais entendu parler de violence induite par le bouddhisme, qui respecte la vie par-dessus tout, toutes les vies !
Une dernière précision, le pire ennemi du musulman n’est ni le Juif ni le chrétien comme on pourrait le croire : c’est l’athée !

samedi, 04 février, 2006  
Blogger Patrick said...

Vive le Dalaï Lama. Je n'ai rien contre lui, je faisais simplement remarquer qu'on dit qu'on est contre les religions, mais qu'il y en a qu'on aime bien quand même, alors qu'elles procèdent les unes comme les autres de croyances divines que l'on prétend rejeter. Donc, si on prône l'Athéisme, il faut aussi rejeter fermement le Dalaï Lama... Je notais aussi que le boudhisme à la Dalaï Lama n'a pas fait grand chose pour l'épanouissement du peuple du Tibet, me semble-t-il. N'en déduisez néanmoins pas que je soutiens les façons des Chinois ! Ceci étant, bien entendu, le Boudhisme non violent est infiniment plus sympathique que toute religion violente...

Tiens, Jack, sur un tout autre sujet, tu as relevé la posture de Christian X en 1943 relativement aux juifs. C'est précisément ce à quoi peut servir un Monarque dans une Monarchie Parlementaire. Aucun dirigeant élu n'aurait pu se permettre ça !

samedi, 04 février, 2006  
Blogger Jack said...

Patrick,
Etre athée n’induit pas forcément l’intolérance aux religions, surtout lorsque celle-ci ne cherche pas à convertir toute la planète par la force. Le bouddhisme est en effet une exception notable sur ce plan.
C’est si j’ose ce pléonasme, la plus laïque des religions.
La monarchie parlementaire est vraiment le système politique que tu chéries...
Difficile de l’imaginer pour la France, dans quelle lignée irions nous le chercher : pour convaincre les français qu’il leur faut de nouveau sacrer un Roy à Reims, il en faut un vraiment crédible. Aurais-tu un candidat ?
Personnellement je préférerais mille fois un roi à un ayatollah : y a pas photo!

dimanche, 05 février, 2006  
Blogger Jack said...

Ce WE, je me demandais comment le pays de la liberté d’expression et des communautés de tous poils réagissait à la vague d’islamisme qui nous submerge, le Londonistan semble ne plus être le refuge qu’il fut pour les idéologues du terrorisme islamique, il était temps, après nous avoir rendu Rachid Ramda, un des logisticiens des attentats du RER, voici que le sire
Abou Hamza est au frais.
On peut se demander ce qui va arriver à la grande Bretagne ? Quand on voit ce qui arrive au Danemark pour quelques dessins.
Moi je trouve que ce serait bien de hisser le drapeau du Danemark à la place de celui de la CEE partout où il se trouve, histoire de montrer que s’attaquer au plus petit des pays de la communauté, c’est s’attaquer à tous les autres.
Encore une idée utopique.

mardi, 07 février, 2006  
Blogger Luc said...

C'est marrant de voir comment le néo-zélandais David Farrar prend ça : il publie le dessin qui tue sur son blog, et il donne son adresse à l'attention de ceux qui veulent lui chercher des poux dans la tête ...

mardi, 07 février, 2006  
Blogger Luc said...

SI vous voulez voir un échantillon des caricatures faites par les journaux arabes, vous pouvez aller voir ici et ici.

Edifiant !

mardi, 07 février, 2006  
Blogger Jack said...

Oui, mais pour nous çà n'est pas pareil, puisque nous sommes des infidèles, décidément, Luc, tu ne comprends rien !

mardi, 07 février, 2006  
Blogger Patrick said...

Je me demande si Charlie Hebdo fait bien en jetant de l'huile sur le feu...

Je crains que tout ça n'augure rien de bon...

mardi, 07 février, 2006  
Blogger Luc said...

J'ai acheté Charlie Hebdo et j'ai lu l'article de Tewfik Allal pour l'Association du Manifeste des Libertés, qui est encadré par la reproduction des caricatures danoises. Il est intitulé "Pour la liberté d'expression".

On peut quand même se demander pourquoi ça serait un problème pour Charlie Hebdo de reproduire aujourd'hui des dessins publiés le 30 septembre 2005 par le journal danois Jyllands-Posten, mais qu'il n'y a aucun problème à ce que le journal egyptien Al Fager fasse de même. Ce journal a reproduit les caricatures en question, dont une en "une" du journal le 17 octobre 2005. Combien y a-t-il eu d'ambassades d'Egypte mises à sac ?

Pour plus de détails sur cette inquiétante affaire, vous pouvez consulter l'excellent blog Danish Drawings of the Prophet Mohammed, qui est rédigé en anglais à partir du 27 décembre 2005.

samedi, 11 février, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home