Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 6 mars 2005

La Charte des Droits fondamentaux de l'Union européenne

C'était un soir sur les quais de la gare d'Avignon. L'ancienne, celle qui ressemble à une vraie gare, pas le délire insupportable et super mal foutu de la gare "Avignon TGV". (tiens, faudra que j'en parle un jour ..)

Donc, c'était le soir, et j'attendais quelqu'un qui venait de Paris, et le train était en retard, ou j'étais en avance. Et, en faisant les cent pas sur le quai, je tombe sur une affiche qui listait les droits fondamentaux de la communauté européenne. N'ayant rien de mieux à faire en attendant, je l'ai lue, cette charte ...

Et j'en ai eu les larmes aux yeux. Tout d'un coup, devant moi, tout seul sur ce quai désert dans la nuit d'Avignon, je voyais se réaliser quelque chose qui n'était jamais arrivé dans l'hitoire de l'humanité. Jamais, en quinze mille ans, des peuples très différents, parlant des langues différentes, avaient décidé de faire la paix une bonne fois pour toute, de vivre ensemble comme les membres d'une grande famille. Quel rêve fantastique ! Et là, devant mes yeux, la preuve que cette utopie folle était en train de se réaliser.

Car dans ce texte se trouve rassemblé tout ce que chaque pays fondateur de l'Europe a de meilleur. L'habeas corpus britannique, les droits de l'homme français, le droit à l'objection de conscience scandinave, la protection de l'environnement et du développement durable dont les allemands sont les champions, etc ... En lisant ce texte, même si je ne savais pas vraiment identifier telle ou telle contribution, je ressentait la participation de chaque nation... Et quand on le compare au texte fondateur de 1948, on mesure le chemin parcouru !

Ce soir là, devant cette affiche, dans le froid, j'avais chaud au coeur. J'étais très fier d'être Européen !

Ce texte émouvant, il est ici : La Charte des Droits fondamentaux de l'Union européenne (format pdf)

Pour en savoir plus :
1. La Charte des Droits fondamentaux de l'Union européenne (2000) (Parlement européen)
2. Déclaration universelle des droits de l´homme (1948) (ONU)

7 Comments:

Blogger Philippe Piriac said...

Quand on met cela en perspective du malheur que représente le fait de voir un américain en Irak,probablement tétanisé à l'idée d'un attentat suicide dirigé contre lui, tirer sur une ex-otage, italienne, issue d'un pays réputé allié ,alors oui ce texte européen a de la valeur.

dimanche, 06 mars, 2005  
Blogger Luc said...

Bien d'accord ! Voir à ce propos les deux commentaires suivants :
1. A propos de la puissance montante des blogs (Chez Luc)
2. La Démocratie "décalqué" en Irak (Chez Luc)

dimanche, 06 mars, 2005  
Blogger Patrick said...

J'ai bien lu, c'est très bien. J'ai remarqué entres autres le chapitre 10 qui dit :

""" Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion... Ce droit implique la liberté (...) de manifester sa religion (...) en public ou en privé, par le culte, l'enseignement, les pratiques et l'accomplissement des rites. """

Ah ? Alors, finalement, le Tchador à l'école, c'est permis ? ? ?

Trève de plaisanterie, ce texte est très bien. Souhaitons qu'il ne soit pas qu'un beau catalogue de bonnes intentions...

dimanche, 13 mars, 2005  
Blogger Luc said...

Non, mais ta remarque est juste. En Angleterre, les étudiants vont à l'école avec leurs signes religieux (turbans Sikhs, saris indous, etc ..) et cela ne pose de problème à personne, semble-t-il.

dimanche, 13 mars, 2005  
Blogger Jack said...

En fait c'est très simple, il n'y a qu'en France que l'on fait des histoires pour le voile, mais que l'on est laxiste, là où il ne faudrait pas.
En Europe personne ne comprends cette histoire de voile.

dimanche, 13 mars, 2005  
Blogger Patrick said...

Je crois savoir que les belges ont aussi adopté une loi anti tchador...

lundi, 14 mars, 2005  
Blogger Jack said...

Les Belges çà ne compte pas , ils font tout comme nous... ou presque.
A moins que ce ne soit le contraire

lundi, 14 mars, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home