Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 27 février 2005

Les vidéos du tsunami



Deux mois après la catastrophe du super-tsunami du golfe du Bengale, il est intéressant se pencher à nouveau sur ce phénomène extraordinaire.

Il se trouve que, à cause de la popularisation des caméras vidéos, on a des documents, de plus ou moins bonne qualité, que vous avez pu voir à la télé ou sur internet. Le scénario varie en fonction du profil sous marin en face de la côte. Parfois, la mer se retire pendant un certain temps, puis la vague arrive et balaye tout. Mais, pratiquement à chaque fois, une deuxième vague vient frapper après la première, souvent plus puissante que la première ...

Voici ces documents, remis dans l'ordre chronologique.


Le 26 décembre 2004 à 7:58 (heure locale) : la plaque tectonique de l'océan Indien glisse de 10 mètres sous l'île se Sumatra, créant un tremblement de terre de 9 sur l'échelle de Richter, ce qui absolument colossal. Des séismes de cette magnitude, il n'y en a que 5 par siècle.

Trois quarts d'heure plus tard, le tsunami frappe l'ïle de Sumatra (Indonésie) qui est la plus proche.
EarthQuake (fichier .asf, 4,3 Mb) : cette vidéo prise à Banda Aceh montre d'abord le tremblement de terre, qui précipite les gens par terre, puis la montée des eaux, inexorable.
Indonesia Roar (fichier .mwv, 4,4 Mb) : la vague pénètre dans une rue la ville de Banda Aceh, emportant tout avec elle.
Banda Aceh (fichier .mwv, 3,4 Mb) : la vague engloutit la ville de Banda Aceh, peut-être une des videos les plus impressionnantes.

Peu après, la vague arrive en Thaïlande, principalement dans la région de Phuket, zone très touristique.
Tsunami (fichier .asf, 4,7 Mb) : on voit arriver la vague de loin sur la plage.
Tsunami hits Thailand (fichier . mwv, 21,6 Mb) : vidéo filmée par des Israeliens. L'inondation arrive et dévaste la ville.
Thailand Wave (fichier . mwv, 10,2 Mb) : vidéo prise d'un étage d'un hotel près de la plage. La mer se retire d'abord, puis une vague énorme arrive et submerge tout.
Thailande (fichier .mwv, 1,6 Mb) : le tsunami déferle sur la côte Thaïlandaise. Vidéo assez courte prise d'un hotel en hauteur. La vague explose littéralement contre la côte.
Patong Beach (fichier .mwv, 10 Mb) : vidéo prise depuis le toit d'un bâtiment. La vague passe par dessus les bâtiments le long de la plage et rentre dans les terres vers la ville.
2nd tsunami Patong Beach (fichier .mwv, 6,3 Mb) : la deuxième vague arrive sur un chantier de construction à Patong Beach.
Phuket Beach (fichier .mwv, 11,5 Mb) : la vague revient pour la deuxième fois à Phuket Beach, et elle submerge un restaurant au bord de la plage.
German Tourist (fichier .mwv, 10,0 Mb) : filmé depuis la plage de Khao Lak par un touriste allemand. Une barre blanche arrive du fond de l'horizon et déferle dur des bateaux ancrés devant la plage.
Khao Lak (fichier .mwv, 1,7 Mb) : après que la mer se soit retirée, la vague remonte à grande vitesse, et emporte un touriste imprudent qui était descendu au milieu de la plage.
tsunami-op (fichier .mwv, 2,2 Mb) : filmé depuis la plage de Khao Lak par un touriste finlandais, puis on voit la mer envahir une palmeraie.

Elle arrive aussi dans les Iles Similan et Koh Phi Phi, qui font partie de la Thaïlande.
Similan Island (fichier .mwv, 28,3 Mb) : filmé sur l'ile Mu Koh Similan. La deuxième vague arrive dans un camping situé très à l'intérieur des terres.
Koh Phi Phi Island (fichier .mwv, 11,9 Mb) : filmé sur l'ile Koh Phi Phi. La vague arrive, filmée depuis le troisième étage de l'hotel.

Et puis elle arrive un peu plus au sud, sur les côtes de Malaisie.
Penang Beach (fichier .mwv, 0,7 Mb) : la vague arrive sur la plage de Penang.

A peu près en même temps, elle arrive en Birmanie.

Deux heures après le tremblement de terre, la vague arrive au Sri Lanka.
Sri Lanka (fichier .mwv, 7,6 Mb) : la vague arrive dans un hotel au bord de la plage.
Sri Lanka by Camiseta (fichier . mwv, 6,2 Mb) : la vague arrive dans un hotel au bord de la plage.

Deux heures aussi après le tremblement de terre, la vague arrive aux Indes (province Tamil Nadu).
Tsunami-Wall (fichier .wmv, 2,3 Mb) : à Kanyakumari, une vague géante arrive sur le Vivekananda Rock Memorial.
Sea Spills (fichier .mp4, 1,4 Mb - mauvaise qualité) : la vague traverse des constructions au bord de la plage.

Trois heures après le tremblement de terre, la vague arrive aux Maldives.
Kandholhudhoo (fichier .wmv, 6,3 Mb) : à Kandholhudhoo aux Maldives, la mer monte et traverse l'île.

Sept heures après le tremblement de terre, la vague arrive en Somalie

Huit heures après le tremblement de terre, la vague arrive au Kenya
Kenya Tsunami (fichier .asf, 1,3 Mb) : les bateaux sont emportés sur la plage par de forts courants.

Merci à Cheese and Crackers et Asian Tsunami Videos pour les liens.

Pour en savoir plus :
1. 2004 Indian Ocean earthquake (Wikipedia)
2. Asian Tsunami Videos
3. Waterworld (DataWhat? blog)
4. waveofdestruction.org (photos et videos)

Les vidéos sont de formats divers et variés. En dehors de l'excellent QuickTime d'Apple, et du Windows Media Player tout pourri de Bill Gates, il existe un lecteur vidéo tout terrain, développé par les élèves de l'Ecole Centrale de Paris, libre de droits, toutes plateformes, et que je me permets de vous recommander chaudement. Il est téléchargeable gratuitement ici :
1. VideoLAN (Ecole Centrale de Paris)

2 Comments:

Blogger Patrick said...

Bon, ben, j'espère qu'on ne verra jamais ça sur nos souriants rivages... D'autant plus que je serais alors aux premières loges !

lundi, 28 février, 2005  
Blogger Luc said...

Oui, espérons ...

Pour en savoir plus :
1. Un super-tsunami sur les côtes Françaises ? Chez Luc (brèves de comptoir)

lundi, 28 février, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home