Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 9 juillet 2006

Amélie Mauresmo remporte Wimbledon

Mauresmo 1.jpg
Crédit photo : Anja Niedringhaus

Samedi, Amélie Mauresmo a remporté le tournoi de Wimbledon face à Justine Henin-Hardenne. Il faut saluer l'exploit extraordinaire d'Amélie, vu que, la dernière fois qu'une française avait remporté ce tournoi, c'était Suzanne Lenglen, en 1925 !

Elle était tellement émue qu'elle s'est précipité dans les gradins, pour aller embrasser son coach, Loïc Courteau !

Mauresmo 3.jpg
Crédit photo : Glenn Campbell

Mauresmo 2.jpg
Crédit photo : Clive Brunskill

Ca faisait plaisir à voir !!!

Pour en savoir plus :
1. Amélie Mauresmo remporte Wimbledon (Le Nouvel Obs)
2. Wimbledon: Amélie Mauresmo remporte le titre (Libération)

6 Comments:

Blogger Betty said...

Et oui ça fait plaisir de voir des Français (e) qui gagnent. Dimanche j'ai assisté en directe à la victoire d'un Français de l'équipe AG2R sur l'étape du tour de France qui arrivait à Lorient : j'ai vu une fusé bleue passer ! ;-)

lundi, 10 juillet, 2006  
Blogger Vicnent 31415 said...

elle l'a embrassé sur la bouche?

lundi, 10 juillet, 2006  
Blogger Luc said...

@ Betty : Oui, j'en ai parlé parce que cette victoire historique est passée totalement inaperçue dans les média, complètement obsédés par le foot, le foot, le foot, et le foot !

@ Vincent : Loïc Courteau, c'est un entraîneur. Quand j'ai dit qu'elle l'avait embrassé, cela voulait dire tout simplement qu'elle l'avait serré dans ses bras. En anglais, on appelle ça un "hug".

lundi, 10 juillet, 2006  
Blogger Patrick said...

Donc, finalement, ON A GAGNE. Pas tout à fait la compétition qu'on attendait à Berlin, mais ON a gagné quand même à Londres.

Au passage, bien que pas spécialement footeux, j'ai quand même suivi la finale de Berlin. Un scénario digne d'une tragédie grecque. Bravo au scénariste. Tout y était : Le premier but français. L'égalisation. La nette domination française. La petite blessure à l'épaule du demi-Dieu vivant Zidane. Le mauvais geste stupéfiant du demi-Dieu en question - qui nous prouve ainsi qu'il est humain malgré tout. Les tirs au but assassins. La défaite odieuse.

Une tragédie grecque vous dis-je !

lundi, 10 juillet, 2006  
Blogger Betty said...

@ Patrick : ah ben voilà pourquoi j'aime le foot !! j'me disais aussi...

lundi, 10 juillet, 2006  
Blogger Patrick said...

Au fait, c'est quoi, le masculin de Amélie ? Pierrette, c'est Pierre ; Jeanne, c'est Jean ; Augustine, c'est Augustin. Mais Amélie ?

Je me demande pourquoi je pense à ça tout à coup...

vendredi, 14 juillet, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home