Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mercredi 12 juillet 2006

Le regard d'Amatua

Dans mon autre blog "Jusqu'au bout du rêve", j'avais présenté le mois dernier la photo suivante avec la légende qui est en dessous :

Amatua

La Polynésie, c'est un lieu de paradis. De temps en temps, les dieux viennent y jeter un coup d'oeil ...

Ce soir là, Amatua est venu contempler le crépuscule ...


Et puis : rien, pas un commentaire ! J'avais espéré que la légende était suffisamment allusive pour que les visiteurs remarquent le regard d'Amatua dans le ciel à gauche au dessus du bateau :

le regard d'Amatua


C'est pas tous les jours que les dieux viennent nous rendre visite pour voir si tout va bien, quand même ...

Donc, comme personne n'avait remarqué ce regard dans le ciel, je vous le fait découvrir ci-dessus.

Pour en savoir plus :
1. Amatua (Jusqu'au bout du rêve)
2. Le regard féerique (Chez Luc)

Crédit photo : Maheanuu

4 Comments:

Blogger Jack said...

Ah, Luc tout le monde n’as pas le don de distinguer des images dans le paysage, j’ai beau m’entrainer, je ne suis guère douer pour çà.
C’est un peu comme la foi, quand on cherche on trouve, c’est çà le problème on ne cherche jamais assez.

mercredi, 12 juillet, 2006  
Blogger Betty said...

Ben si j'avais vu mais ça se passait de commentaire. Souvent les plus beaux posts se suffisent à eux même. Il n'y a rien à ajouter.

Je ne sais quel chanteur parlait de la qualité du silence à la fin d'une chanson.. Quand c'est très beau il y a un moment magique ou l'on prolonge le rêve...

jeudi, 13 juillet, 2006  
Blogger Vicnent 31415 said...

Effectivement... :-)

jeudi, 13 juillet, 2006  
Blogger Luc said...

@ Betty & Vincent : Je suis très touché. J'aurais dû comprendre ! :-)

vendredi, 14 juillet, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home