Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 16 mars 2008

Municipales 2008 : les estimations du 2ème tour

1442248859-municipales-la-gauche-obtient-49-5-des-voix-la-droite.jpg


Le deuxième tour des municipales confirment le retour de la gauche après leur sévère défaite aux municipales de 2001 où elle avait perdu 40 villes de plus de 30 000 habitants.

De ce fait un certain nombre de villes passent à gauche, comme Amiens, Blois, Caen, Metz, Périgueux, Quimper, Reims, Saint-Etienne, Strasbourg et Toulouse. Par contre, Agen, Calais, Chatellerault et Saumur passent à droite.

Jean-Claude Gaudin (UMP) conserve Marseille.

Et comme prévu, François Bayrou, du MoDem, perd son élection à la mairie de Pau. Apparemment, son discours "d'extrême centre" n'aura pas convaincu ...

Pour en savoir plus :
1. Élections municipales françaises de 2001 (Wikipédia)
2. François Bayrou battu à Pau (Le Figaro)

Crédit graphique : AFP

3 Comments:

Blogger Patrick said...

Bon. Le seul résultat qui compte vraiment, c'est celui-ci...

Ca ne s'était pas vu depuis 50 ans dans cette charmante commune... Ca a demandé des efforts un peu surhumains pendant 7 mois au bas mot, mais le résultat est là...

lundi, 17 mars, 2008  
Blogger Jack said...

Bon ça n'est pas le tout, maintenant, il est temps de se remettre au boulot, sans attendre d'autres échéances électorales.
On a un président tout neuf, ou presque, des députés tout aussi neufs et des mairies et conseillers généraux tout frais.

Allez messieurs dames, les élu(e)s, au travail, il y a de quoi faire pour moderniser ce "grand vieux pays".

Et tous nos félicitations et encouragements à Patrick, artisan du changement démocratique dans sa commune.

lundi, 17 mars, 2008  
Blogger Patrick said...

Au fait, je ne vous ai pas dit : dans un petit village breton, ils ont fait très fort, car ils ont présenté une liste avec DEUX têtes de liste. Une liste non partisane, mais dont une des tête était un PS notoire, l'autre un UMP notoire. Pas mal, non ? La Préfecture n'y a pas retrouvé ses petits, pas plus que les journaux qui un coup titraient "La liste de X" et le lendemain "La liste de Y". Ils n'ont jamais pu admettre que c'était la liste de X et Y !

Va sans dire que cette liste atypique a gagné !

mercredi, 19 mars, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home