Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 9 mars 2008

Municipales 2008 : les estimations du 1er tour

estimations.jpg

Les premières estimations montrent une poussée de la gauche au premier tour par rapport à 2001, sans atteindre l'ampleur de la vague rose qui était annoncée jusque là.

Pour quelques grandes villes, on peut noter :
- Toulouse : Jean-Luc Moudenc (UMP) arrive en tête (42%)
- Bordeaux : Alain Juppé (UMP) réélu dès le 1er tour (55%)
- Lille : Martine Aubry (PS) n'est pas élue dès le premier tour (46%)

Et à Pau, la liste de la socialiste Martine Lignières-Cassou est arrivée en tête avec 34,6% des suffrages exprimés, devançant la liste du président du MoDem François Bayrou (32,1%) et celle du maire sortant, ex-PS soutenu par l'UMP, Yves Urieta (27,5%), selon l'institut Ipsos-Dell. Donc, si Bayrou s'allie avec le PS pour le second tour, il a toutes les chances de gagner.

On note d'ailleurs que le MoDem plafonne à 4,5% au plan national ...

Mais ceci est une élection locale et donc je me demande même si des statistiques nationales ont un sens, vu le panachage qu'on peut constater sur les listes des 36000 communes ...

Pour en savoir plus :
1. Élections municipales françaises de 2001 (Wikipédia)
2. A travers les municipales déchaînées ... (Chez Luc)

Crédit graphique : AFP

4 Comments:

Blogger Jack said...

Ce WE, Luc, les élections les plus politiques sont les cantonales, pas les municipales.
Les cantonales, c'est l'élection des cantonniers non?

dimanche, 09 mars, 2008  
Blogger Greg2007 said...

Dans la continuité de son père et selon les mêmes méthodes, Judas/Brutus Sarkozy a été élu conseiller général des Hauts-de-Seine sans aucune surprise.
Héhé, comme on dit dans la famille, jamais 2 trahisons sans 3.

Maintenant je me demande qui nous devons craindre le plus... le père, son clone ou les gens qui continuent à croire en eux?

lundi, 10 mars, 2008  
Blogger Patrick said...

Luc, tu as oublié de citer le magnifique score d'une équipe dynamique et non-partisane dans un petit pays de Bretagne, qui a réussi à placer trois conseillers au premier tour, là où, depuis 37 ans, les scrutins se succédaient avec une liste unique qui passait évidemment dès le premier tour avec une participation microscopique...

lundi, 10 mars, 2008  
Blogger Luc said...

@ Patrick : J'avais très envie d'en parler, mais, discrétion oblige, j'ai préféré te laisser l'initiative.

Alors, il y a un deuxième tour, ou bien les jeux sont faits ?

jeudi, 13 mars, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home