Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 5 juin 2008

Le croiseur sous-marin "Surcouf" (1929)



En 1929, la Marine Française a lancé le "Surcouf", qui est, à la connaissance, le seul "croiseur sous-marin" qui ait jamais existé.

Ce sous-marin incroyable était doté d'une tourelle double de 203 mm, calibre identique à celles d'un croiseur lourd. Ces canons pouvaient tirer 600 obus à plus de 27 500 m de distance. C'était à l'époque le plus grand sous-marin du monde, il mesurait 110 mètres de long.

Il transportait également un canot à moteur de 5 mètres pour arraisonner les navires et disposait d'un compartiment pouvant loger 40 prisonniers.

Mais surtout, le plus fantastique, c'était la présence d'un hydravion Besson MB 411, avec son hangar étanche !



Cet hydravion servait à effectuer des reconnaissances en mer, pour ajuster le tir des canons de 203 mm, au delà de l'horizon.

On est en plein Jules Verne ! Un hydravion embarqué à bord d'un sous-marin ...

Mais ce sous-marin hors-normes a rencontré de nombreux problèmes de mise au point, en particulier au niveau de l'étanchéité de ses canons géants.

Le Surcouf a coulé dans l'océan Atlantique en février 1942. Il ne reste plus aujourd'hui de ce sous-marin hors normes que cette maquette au Musée de la Marine :



(vous pouvez cliquer sur les images pour les voir en grand)

Pour en savoir plus :
1. Notice du SURCOUF 1929 (Service historique de la Défense)
2. Sous-marin Surcouf (Wikipédia)

Crédit documents : Service historique de la Défense

6 Comments:

Blogger Luc said...

En fait non. Il y a quand même eu le porte-avions sous-marin Japonais I-400, dont 3 exemplaires ont été effectivement fabriqués ...

Source : I-400 class submarine (Wikipedia)

jeudi, 05 juin, 2008  
Blogger Luc said...

Pour voir une belle image de l'I-400, c'est ici : I-400 class submarine.

jeudi, 05 juin, 2008  
Blogger Patrick said...

La France a toujours été assez en pointe en matière de sous-marins. Pour 1929, le Surcouf, c'était quand même quelque chose !

Ca ne m'apparaît pas évident que les deux gros canons étaient orientables sur tourelles - ce qui devait singulièrement en limiter l'usage...

J'ai lu que pour le sous-marin porte-avions japonais, il s'agissait pour les pilotes de missions sans retour... Sympa...

Malgré leur propulsion nucléaire et leurs missiles balistiques inter-continentaux, les sous-marins d'aujourd'hui apparaissent moins délirants, non ?

Je retiens que le Surcouf avait été construit pour garder un oeil sur l'Empire Français. Maintenant, notre demi porte avion, je me demande comment on ferait pour aller défendre une de nos colonies !

vendredi, 06 juin, 2008  
Blogger Bruno du grand sud est said...

avec tout ce poids au dessus du centre de carène ,la navigation surface par grosse mer devait rendre les repas intéressants .

sans jeu de mot, pour naviguer la dedans les matafs avaient forcément de l'estomac.

vendredi, 06 juin, 2008  
Blogger Jack said...

Il était surtout impossible d'ajuster le moindre coup de canon...
Le concepteur de cet OVNI était surement bourré d'imagination et n'avait peur de rien, mais il lui manquait à coup sûr une expérience de marin. J'ai un ami qui a bien connu un des deniers marins vivant ayant servi sur ce navire et qui eu la chance de ne pas le suivre jusqu'au bout(le Surcouf avait fuit en Angleterre avant l'arrivée des allemands à Cherbourg). Ce brave est mort l'année passée à un âge avancé.

mercredi, 11 juin, 2008  
Blogger Jack said...

Il faut lire OFNI (objet flottant non identifié)

dimanche, 15 juin, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home