Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 8 octobre 2009

Ségolène Royal est de plus en plus seule



Il faut reconnaître à Ségolène Royal un talent particulier : celui de faire le vide autour d'elle.

Elle ne fait plus recette. En septembre 2008, elle avait fait "son Zénith" en réunissant 5000 personnes. En septembre 2009, elle a tenter de refaire ça à Montpellier où elle s'est faite accueillir à sa descente du TGV, par l'inénarrable Georges Frèche avec ces mots : "Tu ne sera peut-être pas élue présidente de la république, mais tu as toutes tes chances à Miss France !" Et là, seules 2000 personnes sont venues.

Et puis, lundi soir, elle a organisé son "université populaire participative" de Désirs d'avenir, au théâtre Déjazet à Paris. Il n'y avait que 200 personnes dans une salle de 600 places.

Non seulement les militants et sympathisants ne se déplacent plus pour elle, mais ses lieutenants la lâchent les uns après les autres. Quand ce n'est pas elle qui les vire !

Témoin l'étonnant article paru dans Libération sous le titre : "Le soir où d’ex-royalistes ont soupé". On y apprend que, pendant qu'elle déclarait à Montpellier "Je ne ne me sens pas seule !", plusieurs proches et collaborateurs de Royal se réunissaient dans un restaurant italien du XVIIe arrondissement de Paris. Il y avaient là Jean-Pierre Mignard, qui a appris dans la presse qu'il était viré de la direction de Désirs d'avenir, Dominique Besnehard, viré sèchement fin août, Philippe Guibert, exfiltré fin juillet, Elise Colette, responsable éditorial de l’ancien site internet Désirs d’avenir, écartée en août, Dominique Bouissou, son attachée de presse, démissionnaire au soir du fiasco du lancement du nouveau site, et Stéphane Chaumant, proche collaborateur de l’homme d’affaires Pierre Bergé, mécène de Royal.

Ils mettaient tous en commun ce soir là leur "aigritude" face au comportement de Ségolène Royal ...

A mon avis, son prochain meeting, elle devrait l'organiser au bar "Le Balto", où il y aura largement de quoi asseoir les vingt personnes qui vont venir ...

Pour en savoir plus :
1. De la «bravitude» à la solitude (Le Figaro)
2. Ségolène Royal ne fait plus salle comble (Europe 1)
3. Le soir où d’ex-royalistes ont soupé (Libération)
4. Le splendide isolement de Ségolène Royal (Paris Match)

Crédit photo : Désirs d'avenir

Libellés :

23 Comments:

Blogger Luc said...

En plus, quand on lui tend la main, elle la rejette ...

"Ségolène Royal a décliné jeudi l'offre de Martine Aubry pour réintégrer la direction du PS, comme l'ont fait Bertrand Delanoë et Laurent Fabius" (source : AFP)

jeudi, 08 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

D'un autre côté, la perspective de siéger avec Laurant Fabius, c'est pas très enthousiasmant...

jeudi, 08 octobre, 2009  
Blogger Jack said...

Voici une détestation que nous partageons Pad!

jeudi, 08 octobre, 2009  
Blogger Jack said...

Luc, je te l'ai déjà dit on ne frappe pas un homme tombé à terre, même si c'est une femme...
Ça n'est pas bien.

jeudi, 08 octobre, 2009  
Blogger Luc said...

@ Jack : Le jour où elle l'admet, qu'elle est "tombée à terre", et qu'elle jette l'éponge définitivement, c'est promis : j'arrête.

Là, elle bouge encore un peu, non ?

vendredi, 09 octobre, 2009  
Blogger Jack said...

Oui c'est bien de l'acharnement alors. Tu ne crains tout de même pas qu'elle batte le Nicolas aux prochaines présidentielles?

vendredi, 09 octobre, 2009  
Blogger Luc said...

@ Jack : "Tu ne crains tout de même pas qu'elle batte le Nicolas aux prochaines présidentielles?"

Evidemment que non. Note bien que, pour cela, il faudrait que Nicolas accepte de re-présenter en 2012. Et ça, c'est pas encore fait, je pense ...

vendredi, 09 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Oh, non, c'est pas possible... Nicolas hésiterait à se représenter? Dites moi que c'est un mauvais rêve ;-)

Luc, tu mésestimes l'ivresse du pouvoir. Quand on y a goûté, c'est difficile d'y renoncer à moins de recevoir un grand coup de pied dans le c..

vendredi, 09 octobre, 2009  
Blogger Luc said...

Et un lâchage de plus (et pas des moindres ...) :

"Le mécène et collectionneur prend ses distances avec l'ex-candidate à l'Elysée, qu'il avait soutenue ardemment. Son nouveau champion: Vincent Peillon.

C'est un lâchage de plus pour Ségolène Royal. Et c'est, sans doute, le plus embarrassant. L'un des rares mécènes à gauche, Pierre Bergé, qui a longtemps soutenu sans compter la candidate de 2007, prend le large. Le cofondateur de la maison de couture Yves Saint Laurent a beau affirmer officiellement le contraire - "Je ne déserte pas le camp Royal" - les faits sont là : Bergé lui a presque coupé, en un an, son financement.

En septembre 2008, il avait ainsi payé l'essentiel des dépenses de la Fête de la fraternité, de la location du Zénith de Paris aux honoraires du metteur en scène de Royal, en qui il voyait l'héritière de la geste mitterrandienne, la femme déterminée à marquer l'Histoire. Mais, en septembre 2009, il n'a pas voulu verser le moindre euro pour la seconde édition de la Fête de la fraternité. Résultat, Royal, qui n'avait pas les moyens de réserver le Zénith de Montpellier (coût: 15 000 euros), a dû réunir ses troupes dans un parc municipal !

C'est après le congrès de Reims que le tandem s'est désuni. Bergé est déçu par la guérilla que mène la présidente de la région Poitou-Charentes contre la direction du PS. Son amateurisme l'irrite. Au printemps dernier, l'homme d'affaires refuse de verser une aide substantielle qu'elle lui demande pour relancer son mouvement Désirs d'avenir. Il accepte seulement de prendre en charge la refonte du site Internet. Sauf que, en juillet, il découvre que le compagnon de Ségolène Royal a été chargé de mener ce travail. Mécontent, il arrête tout."


(source : L'Express)

vendredi, 09 octobre, 2009  
Blogger Luc said...

Tout le monde lâche la Miss Poitou-Charentes, même son site internet www.desirsdavenir.com.

Voici ce qu'il affiche : "Database Error: Unable to connect to the database:Could not connect to MySQL".

Je pense qu'il est temps à présent que Mademoiselle Royal change de métier et arrête de faire de la politique ...

dimanche, 11 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Cette fixation que fait Luc sur la belle Ségolène cache un complexe freudien.

Luc est de toute évidence fou amoureux de Ségolène (il ne pense qu'à elle, notamment le matin en se rasant - et je ne vous parle pas des fantasmes au coucher), mais aussi immensément déçu de ne pouvoir la posséder. Ce conflit de sentiments exacerbés et antagonistes provoque évidemment une confusion de l'esprit et un désir de meurtre envers l'objet du désir (Sigmund Freud, chapitre IV verset 6).

D'ou ces sujets récurrents sur le blog.

J'ai vu juste, hein ?

dimanche, 11 octobre, 2009  
Blogger Luc said...

@ Padraig : Enfer et damnation ! Je suis fait !

dimanche, 11 octobre, 2009  
Blogger Luc said...

Le plus drôle, c'est que, dans son meeting à Montpellier, Ségolène Royal a expliqué que "Jean-Pierre Mignard n'a pas pu être là, parce qu'il a été retenu par ses affaires à Libreville" Alors que, on le sait maintenant, le dit Jean-Pierre Mignard était à ce moment là en train de participer au "dîner des déçus de Ségolène" dans un restaurant parisien.

Alors, ou bien elle le savait, et dans ce cas elle a menti.
Ou bien c'est Jean-Pierre Mignard qui lui a fait croire qu'il était à Libreville, et, quelque part, c'est encore pire !

lundi, 12 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Une passion freudienne pour la belle Ségolène, vous dis-je ! Passion contrariée, ce qui exacerbe les sentiments. Enfin, tant que l'envie de meurtre reste épistolaire...

Et pendant ce temps là, le futur Empereur adoube son fils... C'est peut-être plus important que de savoir si J.P. Mignard était à Libreville ou en train de faire bombance avec ses copains !

lundi, 12 octobre, 2009  
Blogger Luc said...

Notre Miss Poitou-Charentes nationale, qui veut faire "branchée", a décidé de se faire un blog.

Alors, a-t-elle choisi blogger, wordpress ou dotclear ? Que nenni ! Elle a choisi skyrock !!! Ce qui, dans sa version mobile nous donne ça sur iPhone. Vous noterez la pub bien dans l'esprit Skyrock : "Mate les vidéos, Max le tampax". Et, pour info, la pub précédente, c'était pour la machine à prout ! C'est vrai qu'on est sur Skyrock, aussi ...

Otez-moi d'un doute : elle est brune, ou elle est blonde, notre Miss Charentes-Poitou ?

mercredi, 14 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Luc, tu dois être le seul à être allé consulter ce blog !

Une véritable passion, vous dis-je !

mercredi, 14 octobre, 2009  
Blogger Jack said...

Skyrock: the free people network.
C'est pour ça...

Elle est libre Sego, et bien plus qu'elle ne le croit.

mercredi, 14 octobre, 2009  
Blogger Luc said...

@ Pad : "Luc, tu dois être le seul à être allé consulter ce blog ! "

T'as raison : elle est vraiment seule Ségo ! Personne ne va voir son blog ....

Bon.

En fait, évidemment, je ne passe pas mon temps a aller voir ce qu'écrit ici ou là la Miss Poitou. Mais il se trouve que la nullité de son blog est un sujet dont on parle sur twitter. (Vous savez, là où se trouvent tous les gens vraiment branché ...)

jeudi, 15 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Ce qui est un peu dommage, c'est qu'on ait pas une alternative à Nicolas - qui, reconnaissons-le, est en train de disjoncter... Nicolas a tellement bien cassé la gauche que je ne vois pas bien qui pourrait mobiliser tous les électeurs de gauche.

Peut-être faut-il chercher le prochain Président parmi les dissidents dans le camp de droite. Juppé (mais il traine une condamnation) ? Jean-François Coppé, plutôt - voilà un type qui m'a toujours semblé raisonnable... Moi, je voterais bien pour lui, je crois...

vendredi, 16 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

On rappelle tout de même que la Ségolène a recueilli environ 47% des votes des français (17 millions de votes - davantage de voix que Mitterrand n'en a jamais eu) à la Présidentielle - seul Chirac a eu davanbtage de voix en 2002 contre Le Pen), et que, si des fraudes n'avaient pas été organisées pour lui barrer la route, elle serait actuellement Secrétaire Générale d'un très grand parti...

Donc, une cruche peut-être, mais une cruche qui plaît aux électeurs de base... Peut-être ne faut-il pas jeter cette cruche-là à l'eau...

mercredi, 21 octobre, 2009  
Blogger Jack said...

Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

jeudi, 22 octobre, 2009  
Blogger Jack said...

Un grand parti qui discute en effet, Ségolène face à NS pendant la campagne présidentielle proposait déjà de débattre... Arnaud Montebourg ce matin sur Europe répondait à la question d'Elkabbach: "quelle est la politique d'émigration du PS", qu'elle était en discussion.
Le PS est un grand parti où l'on discute beaucoup, mais qui ne propose pas grand chose.
A moins qu'il ne soit victime des médias qui ne donnent pas d'échos aux propositions socialistes.
Le PS est vraiment désolant. Arnaud nous rappelait, à raison, que la France avait besoin d'émigrés. Mais pourquoi donc aurait-elle besoin plus particulièrement de ceux qui rentrent chez nous clandestinement?
Le PS, quand il aura fini de débattre, nous le fera savoir.

jeudi, 22 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Je suis d'accord avec Jack. C'est hallucinant cette façon qu'à le PS de ne rien proposer... Quand même, ça doit pas être si difficile de torcher un programme par exemple en s'inspirant des copains dans d'autres pays, ou en prenant bêtement le contre-pied du programme de la majorité !

A moins, bien sûr, que leur programme occulte, c'est de faire à peu près la même chose que la majorité, auquel cas, évidemment, c'est pas vraiment avouable...

jeudi, 22 octobre, 2009  

Publier un commentaire

<< Home