Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mardi 29 septembre 2009

A propos de l'arrestation de Roman Polanski



J'ai été très surpris par les réactions suite à l'arrestation en Suisse de Roman Polanski, en particulier celle de notre Ministre de la Culture.

Notez bien, il y a de quoi être troublé par cette affaire.

Sur le fond, Roman Polanski s'est en effet rendu coupable en 1977 d'un viol sur une jeune fille de 13 ans. Voici ce qu'elle raconte : "J'ai rencontré Roman Polanski en 1977, quand j'avais 13 ans. J'étais en quatrième cette année-là, quand il a dit à ma mère qu'il voulait prendre des photos de moi pour une revue française. C'est ce qu'il a dit, mais en fait, après avoir pris des photos de moi dans la maison de Jack Nicholson à Mulholland Drive (Los Angeles, Californie), il a fait quelque chose d'un peu différent. Il m'a donné du champagne et du Quaalude (un puissant sédatif). Et il a abusé de moi. Ce n'était pas du sexe consenti, en aucune façon. J'ai dit non, de manière répétée, mais il ne voulait rien entendre. J'étais seule, et je ne savais pas quoi faire. J'avais peur et, avec le recul, j'avais la chair de poule (...) C'est dur de se souvenir exactement de tout ce qui s'est passé (...)." Et je vous passe les détails ...

Donc, un acte totalement inacceptable, même pour un génie du cinéma que tout le monde adore (moi y compris).

Par contre, sur la forme on peut relever que :
(1) Cette affaire date d'il y a plus de trente ans.
(2) Samantha Geimer, la victime, a retiré sa plainte en janvier 2009 (source : The New York Times)
(3) Roman Polanski a un chalet à Gstaad, en Suisse, donc, où il se rend régulièrement pour faire du ski.

Alors, quelle mouche a piqué la justice Helvétique, comme ça, tout d'un coup, en interpelant Roman Polanski à Zürich, à sa descente d'avion, alors qu'il se rendait à un festival de cinéma où il était l'invité d'honneur ???? Mystère et boule de gomme.

Roman Polanski aime trop les petites filles, et il les drogue pour mieux les violer ? Alors, qu'il aille en justice, rien de plus normal, personne n'est au dessus des lois. Mais alors, pourquoi la Suisse a attendu si longtemps, surtout après que la victime ait retiré sa plainte ???

Pas très net, tout ça ...

Pour en savoir plus :
1. Affaire Polanski : le témoignage de Samantha Geimer, violée à 13 ans : "Je n'ai pas de rancoeur envers lui" (Le Point)
2. Judge the Movie, Not the Man (Los Angeles Times)
3. L.A. Dispatch: Support for Polanski From an Unlikely Corner (The New York Times - janvier 2009)

Crédit photos : thefirstpost.co.uk, intimatemedicine.de

30 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Euh, j'ai entendu dire que Polanski était poursuivi pour délit de fuite, en fait (suite à l'affaire du viol, donc), mais pas pour le viol en lui-même.
Mais j'ai pas vérifié, c'est peut-être des bêtises...

mardi, 29 septembre, 2009  
Blogger Jack said...

Seul importent les faits, rien que les faits. Polansky n'a jamais reconnu le viol, mais a reconnu avoir eu une relation, ce qui est assez différent.(surtout que les bizarreries de procédure américaines peuvent amener à avouer, juste pour accélérer la fin de la procédure) Pourquoi sous prétexte qu'il était adulte et elle mineur, serait-il forcément coupable de viol. Serait-ce la première fois qu'une adolescente affabule?
N'oublions pas qu'à ce moment là, Roman était déjà une star et que de substantielles indemnités pouvaient être espérées.
Pourquoi a-elle retiré sa plainte?
Bref la culpabilité de Polanski ne m'apparait pas établie de façon certaine, comme elle pourrait l'être aujourd'hui avec les progrès de la science.
Si par contre il y a vraiment eu viol, même 30 ans après, Polansky ou pas, il doit répondre.
de ses actes.

mardi, 29 septembre, 2009  
Blogger Padraig said...

En 1977, Polanski avait donc 45 ans. Sa victime avait 13 ans... On ne peut pas invoquer une erreur de jeunesse... Pas joli joli, quand même... Il y en a beaucoup qui passent de nombreuses années en tôle très longtemps pour ce genre de choses... C'est vrai qu'en l'absence de procès, on ne peut pas dire ce qui s'est réellement passé...

Luc, ton nouveau chouchou l'agitateur Bendit a dit que la justice devait s'appliquer, la même pour tout le monde. Certes. Espérons qu'il ne va pas s'attirer des ennuis du temps où il prônait l'éducation sexuelle "sur le tas" pour les jeunes enfants...

mardi, 29 septembre, 2009  
Blogger Jack said...

Et bien Pad, tu tires à la même hauteur que Bayrou, dans les ...ouilles.
Plus j'y pense et plus je trouve que cette histoire avec une gamine de 13 ans : jeune modèle soutenu par sa maman avec un metteur en scène connu me semble "abracabrantesque".
Connaissant les US, on peut comprendre qu'il ait préféré se tirer. C'est le pays où l'on fait un procès à des parents parce qu'ils phographient leurs gamin dans leur bain...

mercredi, 30 septembre, 2009  
Blogger Padraig said...

C'est pas moi qui tire ! C'est Bendit lui-même... Moi, à sa place, je me serais fait discret sur ce coup-là...

mercredi, 30 septembre, 2009  
Blogger Jack said...

Tu as raison...

mercredi, 30 septembre, 2009  
Anonymous D. Hasselmann said...

Rare de lire un article aussi mesuré et raisonnable, concernant l'affaire Polanski, et qui s'élève au-dessus de la meute déchaînée...

Celle-ci sera sans doute contente d'apprendre que l'inénarrable Frédéric Lefebvre (UMP), dans l'affaire de la sportive assassinée demande aujourd'hui la "castration chimique" pour les violeurs (il est bien renseigné !), tandis que Marine Le Pen (FN) ressort sa peine de mort - comme je m'y attendais.

jeudi, 01 octobre, 2009  
Blogger Jack said...

@D.Hasselmann
Je ne supporte pas seulement la vue de ce Fredéric là, dés qu'il apparait, j'ai des envies de vomir : comment l'UMP accepte qu'un type pareil les représente? Rarement vu un type aussi nuisible à l'image de son parti.

vendredi, 02 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Je suis d'accord avec Jack. Frédéric Lefèbvre inspire plus de répugnance qu'autre chose... Il a l'air crasseux, il s'exprime mal, et ce qu'il dit est souvent outrancier.

Je pense qu'en fait, c'est une taupe du PS envoyée là pour torpiller l'UMP par l'intérieur. Avez-vous une autre explication ?

vendredi, 02 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

vendredi, 02 octobre, 2009  
Blogger Bruno du grand sud est said...

Quelle horreur, demander une castration chimique pour les violeurs! c'est une honte.
Une société aussi évoluée que la notre se doit d'ouvrir les bras à tous ses enfants.
En plus je suis persuadé que cette joggeuse l'a bien cherché avec sa tenue moulante.

vendredi, 02 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Bah, voici encore une démonstration de la politique du fait divers : le chat de la voisine vient d'être écrasé, et on réagit aussi sec pour promettre la loi qui va bien. Bon d'accord, là, c'est pas un chat, mais malheureusement, les homicides, il en a un peu plus d'un par jour en France...

C'est vrai que depuis l'abolition de la peine de mort (et je ne me fait pas ici le défenseur de la peine de mort), l'arsenal juridique n'a pas vraiment les peines qui vont bien pour mettre hors d'état de nuire les détraqués... Même la réclusion "à perpétuité" laisse sortir les assassins au bout d'une vingtaine d'années...

De là à faire des déclarations à l'emporte-pièce à l'occasion de chaque drame, c'est pas vraiment très intelligent, je trouve...

samedi, 03 octobre, 2009  
Blogger Jack said...

S'il est vrai que les cas de récidives pour les délinquants sexuels est de 1.6% (je me méfie des chiffres officiels, aussi bien ceux annoncés par MAM que les autres), on peut dire que notre système est certes perfectible, mais ne fonctionne pas si mal.
La castration chimique, je ne sais pas ce que ça veut dire : et si on castrait tout le monde pour faire baisser la criminalité?

samedi, 03 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Jack, la casytration chimique,c'est quand on trempe le zizi du déllinquant dans de l'acide sulfuirique ? Non ? C'est pas ça ?

samedi, 03 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Le Los Angeles Times croit savoir que Polanski a payé 604 416 dollars en 1997 pour que sa victime retire sa plainte.

Ca fait cher la passe, quand même ! (humour de mauvais goût, je sais...)

samedi, 03 octobre, 2009  
Blogger Jack said...

J'avais écris dans un premier commentaire "que de substantielles indemnités pouvaient être espérées" : je ne mettais pas substantielle aussi haut!

dimanche, 04 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

D'un autre côté, c'est vrai qu'elle avait un joli petit c.. euh, je veux dire sourire, cette jeune fille...

lundi, 05 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Tiens, l'inénarrable Bendit vient de traiter les propos de M. Hamon de "minables" au Grand journal de Canal+ (au sujet de la polémique Mitterrand) : «L'attaque de Benoît Hamon, c'est minable, le PS est à la remorque du Front national», a-t-il dit.

Décidément, Daniel semble n'avoir que ce qualificatif à la bouche. Pour varier, il pourrait traiter les gens de "bas" ou de "médiocres" ou de "méprisable", ou de "lamentables" ou encore de "pitoyables". Mais, non, pour lui, tout le monde est "minable".

Quelle pauvreté de langage, vraiment !

jeudi, 08 octobre, 2009  
Blogger Jack said...

On peut toujours imaginer qu'il a plus de vocabulaire en allemand, surtout pour les insultes.

jeudi, 08 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Cette affaire a le mérite de nous apprendre qu'on a un pédophile homosexuel comme ministre de la culture. Car qui serait assez niais pour penser qu'on fait 10 000 km pour aller se payer des hommes (ou femmes) de 45 ans, alors que l'offre, là bas, c'est des fillettes et des garçonnets enrôlés dans des réseaux sordides.

Homo, ce n'est plus un problème (c.f. Delanoé). Mais pédophile, j'espère que ça l'est encore, et pour longtemps (c.f. Mitterrand et Bendit)

Moi, je dis : dehors !

vendredi, 09 octobre, 2009  
Blogger Jack said...

Au fait : la culture dans tout ça, où est-elle passée?
C'est bien ministre de la culture son boulot, c'est quoi son programme.
Pour sur la question de connaitre les penchants sexuels du ministre, voilà un sujet intéressant pour la populasse.

La politique de nos jours n'est décidément plus qu'un vaste show, si on continue sur cette pente on va bientôt pouvoir récupérer "sua emittenza Berlusconi" dont les italiens semblent las...
Lui aiment les femmes pas forcément mineures...

vendredi, 09 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

"Il y a une Amérique généreuse que nous aimons, il y aussi une certaine Amérique qui fait peur, et c’est cette Amérique-là qui vient de nous présenter son visage" a dit notre ministre pédophile à propos de l'affaire Polanski.

Au fait, le nouveau récipiendaire du prix Nobel de la Paix, il est du côté des violeurs et pédophiles, ou du côté de l'Amérique qui fait peur parce qu'elle condamne cela ?

vendredi, 09 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Au fait, nous avons découvert à travers les explications de M. le Ministre qu'en Thaïlande, il y a des "garçons" "étudiants" de "45 ans", et qui vendent leurs charmes. Mais pas d'enfants ou de mineurs. Ben voyons ! Comme dirait le Général Rondeau, il nous prend pour des pétoncles, celui-là !

vendredi, 09 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Une deuxième polémique éclabousse Frédéric Mitterrand.

L'affaire est entendue, je crois.

Dehors !

vendredi, 09 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Je vais vous dire... Je crains que cette affaire finisse très mal...

vendredi, 09 octobre, 2009  
Blogger Luc said...

Pour avoir tous les détails de l'affaire Polanski, c'est ici : Polanski The Predator (The Smoking Gun)

samedi, 10 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

On appréciera la délicatesse de Polanski qui propose de prendre sa victime "par derrière" pour lui épargner un risque de grossesse...

samedi, 10 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Je trouve excellente la posture du PS sur l'affaire Mitterrand : "Mais, non, tout ça c'est pas grave, gardez-le donc au gouvernement", sachant pertinemment que l'électorat de Nicolas est outré par tout ça. C'est du beau billard à trois bandes ! Voilà qui est finement joué !

lundi, 12 octobre, 2009  
Blogger Luc said...

USA : la victime de Polanski réclame l'abandon des poursuites (AFP)

mardi, 27 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

S'il y a un procès, Polanski pourrait demander à ce que soit annulé l'arrangement à l'amiable de 604 416 dollars ! La victime serait obligée de rembourser ! ! !

mardi, 27 octobre, 2009  

Publier un commentaire

<< Home