Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mardi 8 septembre 2009

La grippe mexicaine H1N1 et le principe de parano



Les premiers cas de grippe porcine (swine flu en anglais) de type H1N1 sont apparus au Mexique en mars 2009. C'est une grippe très contagieuse, mais plutôt bénigne, comparée aux grippes annuelles habituelles.

Quand l'OMS avait déclaré l'état de pandémie imminente, j'avais écrit un billet fin avril, pour dire qu'il n'y avait pas de quoi paniquer.

Là, vu les proportions que ça prend à la télé, dans les écoles, dans les concerts et bientôt dans les tribunaux, j'ai pris la peine de faire un petit point de la situation, que vous trouvez résumé dans le tableau ci-dessus.

Ce tableau recense les principaux pays, classés par nombre de morts. J'ai listé :
- la population
- le nombre de cas recensés à ce jour (source: Wikipedia)
- le pourcentage que cela fait par rapport à la population (taux de contagion de cette grippe).
- le nombre de morts recensés à ce jour (source: Wikipedia)
- le pourcentage que cela fait par rapport aux cas de grippe recensés (taux de mortalité de cette grippe).

Je vous laisse regarder ce tableau et en tirer vos propres conclusions.

Mais j'ai rajouté une dernière ligne "prévisionnelle" pour la France.
J'ai pris la population de la France.
J'ai pris ensuite un taux de contagion de 0,05 % qui est le taux de contagion moyen des pays de l'hémisphère Sud, dont je vous rappelle que eux, il sont en train de sortir de l'hiver. Eux ont pris l'épidémie de plein fouet, et je pense qu'on peut considérer leurs taux de contagion comme un taux de référence de ce qui nous attend. J'ai décidé d'ignorer l'Australie pour l'instant, mais je vais y revenir.
J'ai pris ensuite un taux de mortalité de 1 % qui est représentatif des pays industrialisés.

Cela nous donne une prévision de 312 morts !!!

C'est énorme, mais c'est ridicule comparé aux 3000 morts annuels de la grippe "normale".

Et, pour en revenir à l'Australie, si je double, ou même je tripe le taux de contagion, je reste quand même en dessous de mille morts ... Un tiers de mortalité en France de la grippe normale.

Voili, voilà.

Ce billet a été écrit à l'intention de ceux qui paniquent en écoutant ce qu'on raconte à la télé à propos de cette grippe ...

Pour en savoir plus :
1. Pandémie imminente de la grippe mexicaine H1N1, selon l'OMS (Chez Luc - avril 2009)
2. 2009 flu pandemic by country (Wikipedia)

Crédit infographie : Luc

20 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Bonjour,

Globalement je suis d'accord mais
je veux juste ajouter une précision qui ajoute de l'imprécision sur toutes les données fournies.
En effet l'OMS ne décompte plus depuis un certain temps ( avril-mai ???)les cas individuels de grippe A/H1N1 et donc tous les chiffres donnés sont des estimations et non la réalité.

Un dernier point le tiers monde à un taux de mortalité grippal plus élevé que les pays riches, mais cela ne surprendra personne !!!
Bonne journée
Michel

mercredi, 09 septembre, 2009  
Blogger Luc said...

@ Michel : merci pour l'info.

Mais, comme je l'ai dit dans le texte la source, c'est Wikipedia.

Par exemple, pour le Brésil, les informations proviennent du Sinan/SVS. Pas de l'OMS.

Ceci dit, je suis d'accord avec toi. Je doute fort qu'on puisse avoir un suivi en temps réel au niveau planétaire précis à 1 cas près ... Mais je pense que les ordres de grandeurs sont quand même représentatifs.

mercredi, 09 septembre, 2009  
Blogger Padraig said...

Bah, saluons quand même le bel effort des carabins et labos pharmaceutiques pour créer une psychose mondiale qui va leur rapporter plein de sous - et une jolie notoriété médiatique.

Toutefois, le dénouement de cette affaire est bien trop rapide pour que ce sujet prenne l'ampleur d'un prétendu réchauffement climatique... Il va falloir trouver autre chose pour prendre la relève dudit réchauffement qui est singulièrement passé de mode - surtout depuis qu'on prétend nous vider les poches avec une taxe carbone !

mercredi, 09 septembre, 2009  
Blogger Padraig said...

Et j'entend qu'il est question de dérembourser le paracétamol, médicament-miracle contre la Grippe A ! Est-ce bien cohérent, tout ça ?

mercredi, 09 septembre, 2009  
Blogger Jack said...

Padraig, si quelqu'un organise une "psychose mondiale", ne serait-ce pas plutôt les médias en panne de sujets "terrorisants", (les plus aptes à faire vendre du papier).
Luc, pour abonder dans ton sens : entendu à la radio, avant la visite de Roseline sur le "cailloux".
La plus grosse entreprise calédonienne occupant 2500 employés déplorait le chiffre ahurissant de 25 absents pour cause de grippe A.
1% d'absentéisme est un chiffre qui fout vraiment la trouille, vous ne trouvez pas.

Mais bon, puisqu'on vous dit que c'est sérieux : vous savez le virus pourrait muter, ou bien s'accoupler avec le choléra, ou même avec un virus qu'on ne connait même pas et tuer tous les cons . Quel bonheur!

mercredi, 09 septembre, 2009  
Blogger Padraig said...

Jack, tu as raison, les médias sont très impliqués, mais la création d'une Grande Peur demande un savant mélange d'ingrédients et d'acteurs pour que la maillonnaise prenne... Il faut d'abord une cause vaguement crédible, des médias, des "experts" ou "scientifiques" pour fournir des "preuves", il faut des industriels qui y trouvent leur compte et qui financent, des ayatollahs qui se mettent en valeur, etc. Et, le plus important, il faut aussi les gogos que nous sommes !

mercredi, 09 septembre, 2009  
Blogger ...Pierre... said...

le seul risque de cette pandémie est un risque économique ! 30à50% de la population mondiale va devoir prendre une semaine d'arrêt maladie, sans compter les parents qui vont devoir s'occuper de leurs enfants malades.

mercredi, 09 septembre, 2009  
Blogger ...Pierre... said...

vous avez pris le taux de contagion moyen des pays de l'hémisphère Sud, est ce qu'il sera comparable au taux de contagion réel dans nos pays ?
Le nombre de cas dans les pays de l'hémisphère sud étaient bien moindre au début de leur hiver que pour notre cas, donc je pense que le taux de contagion est de ce fait bien moindre, non ?

mercredi, 09 septembre, 2009  
Blogger Jack said...

Et puis la grippe c'est plus facile à comprendre pour l'individu lambda que la crise économie mondiale...
Ou, par exemple, comment un trader de seconde catégorie peut engager sans contrôle une fois et demi les fonds propres de la SG.
Pourtant quand on y pense c'est diablement anxiogène.
Mais curieusement dans ce domaine les médias pratiquent plutôt l'anesthésie.
Comme dirait une comique à la mode: "on ne nous dit pas tout"

mercredi, 09 septembre, 2009  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour,

D'accord avec toi Luc si ce n'est que n'importe qui met n'importe quoi dans Wikipédia et que le SVS est l'équivalent brésilien de l'INVS et depuis quelques jours les chiffres s'embrouillent en France 5000 cas en une semaine pour l'INVS et 20000 pour le réseau Sentinelle (constitué d'un ensemble de médecins repartis sur le territoire national ).
A qui faire confiance à l'Etat ou aux médecins groupés en réseau...
Pour un état il est désastreux d'un point de vue économique de dire attention chez moi l'épidémie est très virulente.
Un autre débat est en train de naître pour ou contre la vaccination contre la grippe A.
Mon opinion je suis contre car les autorisations de mise sur le marché américain ont fait l'objet de passe droit pour Glaxo de la part de la FDA et que la rare étude (suédoise de 1997) effectuée sur le squalène (accélérateur lipidique ajouté au vaccin) montre qu'une injection chez des rats provoque l'apparition d'une polyarthrite rhumatoîde et autres maladies autoimmune bref un vrai régal....

jeudi, 10 septembre, 2009  
Blogger Padraig said...

Anonyme a peut-être pas tord. Le remède peut être pire que le mal. Moi, je préfère un peu de paracétamol à une vaccination avec une souche faite à la va-vite...

Ca me rappelle l'histoire du trou d'ozone (si, si, vous vous souvenez, une Grande Peur d'avant...). On a banni les CFC en grande hâte pour les remplacer dans nos frigos par les HFC (sans chlore). Mais maintenant, on s'aperçoit que les HFC sont d'horribles gaz à effet de serre (140 à 11 700 fois plus réchauffants que le CO²).

En tous cas, tout ça, c'est juste des histoires à se faire peur. Un peu comme la Grande Peur de l'an 1000 (qui allait forcément entraîner la fin du monde).

En lançant la taxe carbone, Nicolas a dit : "si on croit au changement climatique, alors..." Il a raison, tout ça est question de foi, comme pour Dieu, le Paradis, la Métempsychose, ou encore les extra-terrestres...

Justement, Luc, quand est-ce que tu nous fais un post sur la taxe carbone, pour qu'on puisse donner nos opinions ? Parce que ça, c'est concret : ça va débouler dans quelques mois...

jeudi, 10 septembre, 2009  
Blogger Padraig said...

Vous connaissez sans doute le B.A.-BA de l'illusionniste : il agite sa main droite et attire ainsi votre regard pendant que sa main gauche va chercher le foulard dans une poche.

La grippe "A" ne serait-elle pas qu'une main droite agitée pendant que la crise mondiale continue de sévir ?

Une sorte d'écran de fumée, en somme...

mardi, 15 septembre, 2009  
Blogger Padraig said...

Vous avez aimé le GEIC ? Vous adorerez le GEIG !

Le Parisien remarque que « le Groupe d’expertises et d’information sur la grippe est une association loi 1901 très influente au ministère de la Santé. Or ce comité, qui a conseillé la vaccination de masse, est financé à 100% par les labos pharmaceutiques ».

Le GEIG "conseille" la vaccination de masse ? Ben voyons... Et ce au rythme de 94 millions de doses pour 60 millions d'habitants. Comme ça on pourra aussi vacciner chiens, chats et canaris.

jeudi, 29 octobre, 2009  
Blogger Padraig said...

Avez-vous remarqué que, maintenant que la pandémie est là, on a complètement oublié les mesures de préventions que sont les masques et les mesures d'hygiène (lavage de mains).

Non, là, il n'est question que d'écouler les stocks de vaccins achetés aux labos. Et pour nous convaincre, on évoque à la télé une brave dame de 88 ans qui est morte de la grippe A, la pauvre...

Et si on l'attrape, cette fameuse grippette, la mesure est toujours la même : n'appelez surtout pas les urgences et n'appelez pas le "15", contentez-vous d'un peu de paracétamol, et tout ira bien.

Euh... Est-ce bien cohérent, tout ça ?

Heureusement qu'on a une pharmacienne comme ministre de la santé. Elle doit savoir ce qu'il en est, non ? Non ?

jeudi, 19 novembre, 2009  
Anonymous philFree said...

D'accord c'est un vieux post mais comme les vaccins arrivent j'ai envie de vous faire profiter de cette page d'info complète et objective.
Bonne lecture
http://www.atoute.org/n/article134.html

samedi, 05 décembre, 2009  
Blogger Padraig said...

Merci PhilFree, ça c'est un article documenté.

Il faut s'accrocher, mais tout y est, semble-t-il... Donc je note qu'en France, on a passé le pic épidémique et que ça n'a plus grand sens de se faire vacciner maintenant (vu que l'immunité n'est acquise qu'après 15 jours)...

Qu'est-ce qu'on va faire de tous ces stocks de vaccins ? Les inoculer quand même à la population, de force s'il le faut ?

samedi, 05 décembre, 2009  
Blogger Padraig said...

Donc, nous voici à la tête de 94 millions de doses d'un vaccin parfaitement inutile. Ah, oui, on en a quand même laborieusement écoulé 5 millions de doses, donc il n'en reste que 89 millions.

En gros, l'opération aura coûté dans les 2 milliards d'euros. Soit trois fois plus que le "plan cancer" (cancer qui, lui, tue pour de vrai 150 000 français tous les ans).

Bravo les lobbyeurs des labos pharmaceutiques. Superbe opération. Chapeau bas ! Il est vrai qu'ils ont certainement profité du fait que Roselyne Bachelot est elle-même Docteur en Pharmacie...

Moi, je n'aimerai pas être dans les souliers de Roselyne à l'heure actuelle...

lundi, 04 janvier, 2010  
Blogger Padraig said...

Cette histoire démontre notre capacité à nous laisser entraîner dans des histoires idiotes pour peu que quelques "scientifiques" en mal de reconnaissance nous annoncent l'apocalypse.

Nos sociétés auraient-elles perdu le sens commun ?

Il est vrai qu'avec essentiellement des littéraires aux gouvernements du monde, les charlatans pseudo-scientifiques ont toutes facilités pour les berner ! Ce qui est dommage, c'est que la communauté scientifique (la vraie, celle qui est compétente et honnête), laisse faire... Il est vrai que lorsque l'un d'eux s'exprime, on le traîne immanquablement dans la boue en le traitant d'imbécile !

mercredi, 06 janvier, 2010  
Blogger Jack said...

La preuve par 9!
Chacun sait que le risque est voisin de zéro pour les personnes de plus de 60 ans, on sait également que le pic est derrière nous, mais... nous avons en effet quelques 89 millions de doses en trop par rapport à ce qui était prévu.
Ce matin dans la boite au lettre nous avons trouvé un bon de vaccination de la sécu, qui n'ignore rien de ce qui précède.
Alors soit la sécu est un gros machin dépourvu de frein, soit on cherche à écouler les stocks avec des "séniors"?
Toutefois sur ce coup là, les socialistes avec leurs "performances" de l'époque du sang contaminé, feraient bien de la jouer profil bas. D'ailleurs on n'a pas entendu Fafa sur le sujet, il sait bien ce qui l'attend si jamais il émettait le moindre avis...
La comparaison des budgets et du nombre de victimes de la grippe A et du cancer est intéressante, sauf qu'il est douteux qu'en multipliant les moyens dédiés à la lutte contre le cancer par N on parvienne à diviser le nombre de victime par N. A vue de nez le cancer, c'est moins simple que la grippe...

mercredi, 06 janvier, 2010  
Blogger Padraig said...

Jack, pile dans le mille, je viens aussi de recevoir ma convocation pour l'inoculation... J'ai peur que cette convocation reste sans suite, pour ce qui me concerne...

Je me demande... Et recyclées en en apéro, ils auraient quel goût, ces 89 000 000 de flacons ?

N'oublions pas les montagnes de Tamiflu qui vont bientôt pourrir, et les amoncellements de masques anti-contamination qui vont aussi bientôt se déliter...

mercredi, 06 janvier, 2010  

Enregistrer un commentaire

<< Home