Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 15 mars 2010

Régionales 2010 : les résultats définitifs du 1er tour



Le tableau ci-dessus a été mis en ligne par le Ministère de l'Intérieur. Ce sont les résultats officiels du premier tour.

Alors, évidemment, la première chose qu'on a envie de faire, c'est de comparer ça au premier tour des élections régionales de 2004. Eh bien, ça donne ceci :



Alors, de façon assez surprenante, c'est très très différent de ce qu'on nous martèle dans les médias !

Voyons un peu ...

Le PS :
Il chute verticalement de 39,11% à 23,52% !
Mais il faut comparer ce qui est comparable. Et, comme en 2004 il avait présenté des listes d'union avec le PCF et les Verts, il est raisonnable de rajouter les voix du "Front de Gauche" (qui rassemble le "Parti de Gauche" de Mélenchon et le défunt PCF) et d'Europe Ecologie. On constate alors une progression d'un peu plus de 2%, autant dire que cela stagne !
Notons au passage que quand François Hollande déclare sur TF1 que le PS est "le premier parti de France", le PS en question ne fait que 23,52%, face à l'UMP qui réalise 26,02% ! Cherchez l'erreur ...

L'extrême gauche, quant à elle, continue de dégringoler ...

L'UMP :
Eh bien il chute effectivement. Sauf qu'en 2004, il y a vait les voix de l'UDF avec (devenu MoDem depuis). Et, si l'on compare des choses comparables, la "chute" n'est que de 3,5%. Rien à voir avec la déroute annoncée partout dans les médias !!!

Le Front National :
Eh bien, contrairement à ce que l'on raconte, il ne grimpe pas, non, il chute de plus de 3 points !!!
Les vociférations du vieux raciste n'y auront rien changé ...



Vous voulez que je vous dise ? Ils nous roulent un peu dans la farine, les journalistes, vous ne trouvez pas ?

Pour en savoir plus :
1. Résultats des élections Régionales 2010 : France Entière (Ministère de l'Intérieur)
2. Régionales, comparer ce qui est comparable (Meilcour.fr)
3. Élections régionales françaises de 2004 (Wikipédia)
4. Élections régionales françaises de 2010 (Wikipédia)

Crédit photo : TF1

14 Comments:

Blogger Padraig said...

Or donc, le Ministère de l'Intérieur nous explique que les "Listes de la Majorité" arrivent en tête. Bravo ! Heureusement qu'il y a encore en France des gens raisonnables qui remettent les choses en place ! En réalité, nous avons donc assité ce dimanche à un tsunami bleu, et toutes les régions vont donc basculer dimanche prochain vers le bleu. Ouf, je respire, on l'a échappé belle ! Merci M. Hortefeux !

mardi, 16 mars, 2010  
Blogger Padraig said...

A mon avis, en fait, rien n'a vraiment changé depuis 2004. Il y a juste une portion significatives d'électeurs de l'UMP qui se sont volontairement abstenus pour exprimer "quelque chose"... Je me demande bien quoi, d'ailleurs...

Mais qu'ils leur soit demandé de soutenir, disons au hasard Fillon, ils retourneront sagement aux urnes...

mardi, 16 mars, 2010  
Blogger Jack said...

Tout cela est exact Luc, sauf que...comme tu l'indiques dans le titre ce sont des élections régionales et que l'amalgame au plan nationale est une manip intellectuelle, la question est qui gouvernera les régions.
Et là chacun se doute de la réponse.
Cela fait sans doute du bien de constater que le FN régresse en moyenne, mais en PACA malheureusement, il fait toujours autant de voix et je trouve assez désolant de penser qu'en gros 1/3 des gens que nous croisons vote FN!...et que ça dure.

mardi, 16 mars, 2010  
Anonymous Guillermo said...

Hum donc en effet, les journalistes disent n'importe quoi, la gauche de gouvernement gagne à peine 2 points par rapport à un niveau ... élevé en 2004 (qui a permis de chopper 20 régions au second tour), et la droite de gouvernement perd encore 3 points, par rapport à un étiage très bas.

Donc partons sur "pas grande chose ne change", soit, mais ce pas grand chose peut aussi se lire comme la poursuite de la déroute UMP.

Heureusement pour vous, cela n'arrive que pour les élections sans enjeux réels de pouvoir.

(PS : merci à Koz pour le lien)

mardi, 16 mars, 2010  
Blogger Luc said...

Pour le second tour : 7 duels, 17 triangulaire et une quadrangulaire en Corse. (source : France Info)

mercredi, 17 mars, 2010  
Blogger Padraig said...

"La liste du maire divers gauche de Cayenne Rodolphe Alexandre, investi par l'UMP comme tête de liste en Guyane, est arrivée largement en tête dimanche au premier tour des élections régionales, avec 40,61% des voix."

Si c'est pas de l'ouverture, ça ! l'UMP va donc peut-être sauver l'honneur en Guyane grâce à un... divers gauche ! Moralité : l'UMP aurait dû faire de même dans toutes les régions : investir des gens de gauche !

mercredi, 17 mars, 2010  
Blogger Jack said...

La Guyane 69659 inscrits dans cette jungle du bout du monde...

mercredi, 17 mars, 2010  
Blogger Padraig said...

Mon petit doigt me dit que ce fier français de la Guyane va voter dimanche en pleine connaissance de cause pour le "divers gauche - UMP" et sauver ainsi l'honneur de l'UMP !

mercredi, 17 mars, 2010  
Blogger Luc said...

Tiens, la liste "NPA" de Besancenot avec sa candidate arborant fièrement le voile islamique n'a fait que 2,11% en PACA. (source : Ministère de l'Intérieur)

Pourquoi ne suis-je pas surpris ?

jeudi, 18 mars, 2010  
Blogger Luc said...

Pour réduire le taux d'abstention, il me semble qu'il y a une solution assez simple : comptabiliser les bulletins blancs.

Le pourcentage de bulletins blancs porte lui aussi un vrai message politique je trouve. Et si on a un grand nombre de personnes qui se déplacent pour aller mettre un bulletin blanc dans l'urne, ça devrait faire réfléchir les politiques.

Mais, pour l'instant, les bulletins blancs n'apparaissent pas dans les statistiques finales.

Par exemple, ce coup-ci, il y a quand même eu 744 063 personnes qui ont voté blanc ou nul !

Cela fait plus que l'extrême gauche - Besancenot + Lutte Ouvrière (662 161 voix), ou plus que les listes divers gauche (594 999 voix), ou plus que l'extrême droite (173 269 voix).

Et même les votes blancs ou nuls talonnent le MoDem (817 560 voix) !

(source: Ministère de l'Intérieur)

Quand on pense qu'il y a presque autant de gens qui se sont déplacés pour voter blanc ou nul que de gens qui ont voté pour le MoDem ...

jeudi, 18 mars, 2010  
Blogger Jack said...

@Luc: pourquoi ne sommes nous pas surpris? Les Islamistes ne votent pas voyons, s'ils étaient démocrates ça se saurait, de plus les rouges qui vont à la messe ça se faisait autrefois et en Italie. Donc le voile sur une liste d'extrême-gauche c'est décidément une erreur de jugement...et donc ça ne peut payer.

jeudi, 18 mars, 2010  
Blogger Padraig said...

Et on reparle du voile ou foulard - qui, en lui-même, ne pose guère trop de problème. En revanche, le Tchador, et plus encore la Burka ou Tchadri, c'est autre chose...

J'attend avec intérêt une étude sociologique qui établirait clairement la motivation des femmes qui portent ces vêtements. J'entrevois trois motivations principales :

A - "Je vous emmerde" - une attitude à rapprocher par exemple du port d'un accoutrement "Gothique".

B - Allah me le prescrit et je choisis librement de vivre selon ses préceptes - une attitude à rapprocher de l'accoutrement des bonnes soeurs chrétiennes.

C - J'aimerai bien m'habiller différemment mais mon mari (mon père/mon frêre) m'y oblige.

Donc, à quand les chiffres : nombre de femmes concernées en France, et motivation réelle. Et pour bien caractériser la chose, origine des femmes concernées (françaises, étrangères, quelle provenance, etc.), et enfin tendance dans ces dernières années.

Ensuite, on pourra causer...

vendredi, 19 mars, 2010  
Blogger Jack said...

C'est bizarre cette manie de se déguiser pour afficher sa religion...
Il faut se souvenir d'une époque pas si lointaine où la loi obligeait les juifs à porter un signe distinctif...pas fameuse cette époque.
Le foi ça devrait se promouvoir par la qualité exemplaire des croyants pas en affichant une tenue.

vendredi, 19 mars, 2010  
Blogger Padraig said...

Une nuance, Jack. Ca fait belle lurette que bonnes soeurs et curés se promènent en vêtements civil (avec une croix discrète au revers du veston) en dehors de leurs lieux de culte. Certes, la palette de couleurs de vêtements ne va que du gris sombre au gris clair, mais en dehors de ça, pas d'ostentation !

dimanche, 21 mars, 2010  

Publier un commentaire

<< Home