Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 25 avril 2005

A la demande de Lyssy ...

C'est un phénomène sympa qui est en train de s'installer dans les blogs, une façon comme une autre d'établir des liens entre les uns et les autres : les "questionnaires-chaines" de blogs.

Or donc, Lyssy m'a fait l'honneur de me désigner (avec deux autres heureux gagnants) pour répondre à la question suivante :

Quels sont les trois auteurs dont vous auriez aimé suivre le blog s'ils avaient pu en avoir un ?

Et puis en plus, elle a rajouté le commentaire suivant : Luc (parce que j'adore quand il parle littérature). C'est donc avec plaisir que je vais ci-après honorer sa requête.

Notons tout d'abord qu'il y a une nuance dans la question. Ca n'est pas "quels sont vos auteurs préférés", mais bien "quels sont vos blogs d'auteurs préférés". Donc, il faut s'imaginer l'auteur en question, qui vient écrire sa note quotidienne sur son blog, et voir ce que cela pourrait donner.

Voici ma sélection :

(1) Jean Giono
J'imagine son blog : chaque soir, en rentrant de ses randonnées dans la montagne de Lure, sur le plateau de Valensole, ou sur les rives de la Durance, il raconterait ses impression, ses visions quasi sensuelles de son contact intime avec la nature, avec le grand fleuve, avec la colline, avec les sources dans la forêt. Le blog de celui qui a écrit "L'homme qui plantait des arbres", ou "le Chant du Monde", ça aurait dû être un poétique voyage dans la Provence éternelle, celles des gens simples et des grand espaces ...

(2) Jorge Luis Borgès
Ah, le blog de Borgès, vous imaginez ? La vivacité de son esprit, son érudition étourdissante. Pouvoir lire le fil de ses pensées au jour le jour, quel privilège ! Ses réflexions, ses notes au fil du temps qui passe, quel trésor ! Rien que d'y penser ...

(3) Frédéric Dard
Hé hé .. le blog du Commissaire San Antonio. Le compagnon des jours difficiles, celui qu'on va relire quand rien ne va plus, juste pour garder goût à la vie. La vie avec un grand "V". La vie bien trucullente, bien franchouillarde, bien de chez nous. Frédéric Dard, un bon copain dont on aime bien avoir des nouvelles. Allez, une citation prise au hasard, pour le plaisir : "Il ne faut jamais se torcher le cul avec un ticket de métro, surtout s'il a été poinçonné." (Bérurier)

Bon, eh bien, sur ces fortes paroles, il ne me reste plus qu'à choisir les trois heureux élu(e)s à qui passer le flambeau : Jean (parce que cela devrait être intéressant), Lola (dont j'adore le style et qui répondra peut-être après son audition ceneremsme quand elle aura le temps), et enfin Philippe (parce que ça devrait décoiffer, et que ça fait un bon moment qu'il n'a plus mis de post sur son blog !).

4 Comments:

Blogger lyssy said...

Merci beaucoup (en tout cas je ne suis pas déçue de t'avoir passé le relais, c'est très bien écrit comme à ton habitude)
Pour ce qui est de tes choix, il est vrai que je suivrais volontier les blogs de Borgès et Dard mais beaucoup moins celui de Giono. (Oui il est vrai que je ne connais que Regain de lui, livre qui ne m'a pas plu outre mesure)

mardi, 26 avril, 2005  
Blogger Patrick said...

D'accord pour Giono et Borgès, mais malheureusement, je n'ai jamais pu tirer du sens à une quelconque phrase de Frédéric Dard - j'aurai sans doute dû utiliser un dictionnaire ! Quoique, avec l'âge, celle que tu cites avec le ticket de métro, j'ai compris ;-)

mardi, 26 avril, 2005  
Blogger Jack said...

Comme c’est drôle, Giono est bien en première place (pour moi).
Comment décrirait-il cette magnifique journée de printemps sur son blog, voici un poète qui sais regarder cette belle Provence.
Pourquoi diable les histoires de Frédéric Dard devrait-elles avoir du sens.
Ce n’est pas La Fontaine tout de même, tient au cas où il vous viendrait l’envie de lire quelques fables >>Jean de la Fontaine toujours d’actualité.

mardi, 26 avril, 2005  
Blogger Luc said...

Jean a honoré mon invitation. Sympa !

Alors, maintenant, je n'attends plus que Philippe (alors, ça vient ?) et Lola (quand elle aura le temps ...).

mercredi, 04 mai, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home