Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 22 juillet 2005

Les terroristes du 21 juillet



Le 21 juillet, deux semaines jour pour jour après le 7 juillet, ces enfoirés remettent ça. De nouveau, à Londres, 4 bombes aux 4 coins de la ville, trois dans le métro et un au deuxième étage d'un bus.

Sauf que ce coup-ci :
(1) Les bombes n'explosent pas, seuls les détonateurs explosent. Apparemment les mélanges explosifs étaient périmés, et les dosages mauvais (trop d'acétone). Du coup, on ne déplore que deux blessés.
(2) Ce ne sont pas des "kamikazes". Ils se sont enfuis chaque fois en laissant la bombe derrière eux.

La photo des 4 suspects (ci-dessus) a été diffusée par la police Londonnienne aujourd'hui.

Et ce matin, semble-t-il (info à prendre sous toutes réserves), la police Londonnienne en a abattu un des 4 qui revenait dans le métro bardé de bombes.

Bon, une remarque quand même que je me suis faite : dans ce conflit Américano-Islamique, c'est qui les deux alliés musulmans de Bush les plus "intimes" ? Réponse : l'Arabie Saoudite et le Pakistan.
A New York le 11 septembre, les commandos suicides sur le World Trade Center et le Pentagone, c'était des saoudiens.
A Londres le 7 juillet, les commandos suicides c'était des pakistanais.

Cherchez l'erreur ...

Pour en savoir plus :
1. Police seek four men in connection with bombings (Yahoo news)
2. Police Shoot Suspected Suicide Bomber (Yahoo news)

Crédit photo : AFP/Met Police

8 Comments:

Blogger Patrick said...

Pas des kamikazes ? Moi, j'ai cru comprendre qu'ils se sont enfuis après qu'ils se soient apperçu que leurs bombes avaient fait long feu... Si les bombes avaient sauté, ils auraient sauté avec... Ce qui ne change pas grand chose sur le fond...

vendredi, 22 juillet, 2005  
Blogger Patrick said...

Quant à la provenance des terroristes, je crois me souvenir que ceux de Madrid étaient marocains, non ? Et ceux du métro St Michel étaient d'origine algérienne... Arabie Saoudite et Pakistan n'ont pas le monopole !

vendredi, 22 juillet, 2005  
Blogger Luc said...

Oui, effectivement, ceux de Madrid étaient marocains. Quant au méro Saint-Michel, c'était bien avant le 11 septembre.

Ce que je veux dire, c'est que les "ennemis déclarés" de Bush, "the Axis of Evil", c'est quoi ? Irak, Iran, Syrie, Lybie.

Et ses copains, c'est qui ? Saoudiens, Pakistanais.

Et qui c'est qui attaquent les anglo-saxons ? Saoudiens et Pakistanais.

Tu expliques ça comment, toi ?

vendredi, 22 juillet, 2005  
Blogger Jack said...

Oui Patrick, apparemment chacun les siens…
Luc dans son post suggère quelque chose qui me trotte dans la tête depuis le 11 septembre.
Hypothèse : je suis un grand croyant et je hais les ennemis de ma foi dont je souhaite le dernier jour, mais en toute logique je veux aussi que ma foi se répande dans le monde : franchement est-ce que je m’y prends de cette manière ?
Je ne sais pas moi, je m’en prendrais aux vilains qui décident les guerres, mais je ne massacrerais pas des civils qui risquent de faire l’amalgame entre islam et terrorisme en me mettant toute la planète à dos.

Pourquoi se tirent-ils des balles dans le pied, politiquement ?
Je vous le demande ? Hein !

Et si au contraire on chercher à manipuler l’opinion publique des démocraties pour amener leurs opinions publiques sur des terrains où normalement elles ne mettraient jamais les pieds.

C’est également ce que suggère le film de M Moore.

Sans doute vois-je trop de film tendancieux !

Tout de même, chaque fois que de tels événements se produisent je me dis : à qui profite le crime ?

Franchement, je n’ai pas du tout envie de croire ce que j’écris là, ce serait trop moche. Mais d’un autre côté, je pense que lorsque l’on est capable de décider de bousiller des dizaines et des dizaines de milliers de vies sous prétexte que l’on est en guerre, pourquoi ne serait-on pas capable d’en sacrifier quelques dizaines où quelques milliers en temps de paix si l’on pense que c’est necessaire pour son pays et le bien de tous les citoyens.
Vous ne la sentez pas changer l'opinion autour de vous?

vendredi, 22 juillet, 2005  
Blogger Patrick said...

Ah, Jack, en voilà une hypothèse qu'elle est bonne !

Et il y a au moins un précédent : Néron, qui, en l'an 64, aurait mis le feu à sa bonne ville de Rome et fait accuser les Chrétiens pour s'en débarrasser (dont les apôtres Pierre et Paul).

En réalité, la responsabilité de Néron ne fut qu'une rumeur, aucune preuve n'a jamais été avancée pour étayer cette hypothèse...

Pour Bush, j'ai peine à penser qu'il aurait sacrifié les "Twin Towers" dans une aventure de ce genre. Mais enfin, il est certain que, dans une certaine mesure, le 11 septembre a servi ses intérêts en donnant le prétexte à une guerre en Irak...

Moi, je pense que ce dont rêvent les islamistes fous, c'est de déclencher une vraie troisième guerre mondiale. Ne pouvant pas vaincre en temps de paix, ils espèrent gagner sur les ruines de l'Occident après une guerre mondiale... Et, de ce point de vue, on peut considérer que Bush est tombé dans le panneau... Ils veulent aussi peser sur les gouvernements Occidentaux, comme ils ont réussi à le faire en Espagne : c'est eux qui ont mis Zapatéro au pouvoir, pas les espagnols !

samedi, 23 juillet, 2005  
Blogger Jack said...

Patrick,
S'il s'agissait de peser sur les éléctions, pourquoi aurait-ils attendu que Blaire soit reélu ?
Pour la 3ième guerre mondiale, çà se pourrait bien...

samedi, 23 juillet, 2005  
Blogger Patrick said...

C'est ma conviction que les terroristes de Londres avaient programmé leur action pour la veille des élections en Angleterre. L'impact aurait évidemment été bien plus important sur le plan politique... Peut-être Blair aurait-il été blackboulé, comme le fut Aznar en Espagne... Mais, pour une raison ou pour une autre, les terroristes ont dû décaler leur action, et faire sauter leurs bombes alors que Blair venait de recharger ses batteries. Très mauvais timing ! Une dizaine de jours plus tard, ils remettent ça, et les bombes ne sautent même pas. Amateurisme...

samedi, 23 juillet, 2005  
Blogger Patrick said...

J'entends que le gouvernement français veut imiter les Britanniques en installant de très nombreuses caméras de surveillance dans les lieux publics pour lutter contre le terrorisme.

Personne ne semble avoir fait la constatation que lesdites caméras n'ont en aucune manière empêchées les terroristes d'agir à Londres - et même par deux fois... Certes, ça fait de jolies images pour la presse - et ça permet d'identifier les terroristes qui ratent leur coup... Mais en dehors de cela, ça ne saurait en aucune manière décourager des gens programmés pour sacrifier leur vie dans une action terroriste !

En réalité, c'est l'"effet d'annonce" qui est recherché : on ne sait pas quoi faire, alors on offre au peuple une solution miracle : "on va installer des caméras".

jeudi, 28 juillet, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home