Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 3 septembre 2005

Black and white

Dimanche 28 août : Katrina, catégorie 5, est annoncée arrivant droit sur la Nouvelle Orléans. Le maire de la ville ordonne l'évacuation immédiate. Tous les habitants qui en ont les moyens évacuent les lieux par leurs propres moyens. Les pauvres, noirs dans la quasi-totalité restent sur les lieux. Personne ne réagit au gouvernement. On n'envoie aucun bus ni camion pour évacuer tous les démunis de la zone d'arrivée de l'ouragan. Le maire fait ce qu'il peut et entasse des réfugiés dans le Superdome, un stade couvert. Bush est en vacances.

Lundi 29 août : Katrina s'abat sur Biloxi et la Nouvelle Orléans avec une violence inouïe, Ce qui reste de l'autoroute Biloxi / Ocean Springs peut vous en donner une idée.


Crédit photo : Marc Serota pour Reuters

Mardi 30 août : Les survivants réalisent l'ampleur du désastre et se battent pour survivre.


Crédit photo : Ben Sklar pour AP

Pendant ce temps-là, que fait Bush ? Il joue avec la guitare que vient de lui donner Mark Wills, chanteur de Country. Bush est tout content, parce que cette guitare arbore le sceau du président des Etats-Unis, le même qu'il a fait poser sur ses Santiags (c'est depuis ce jour qu'Eddy Mitchell ne porte plus de santiags).


Crédit photo : Martha Raddatz pour ABC News

Vous ne me croyez pas ? Lisez ceci : A tale of two photos: Mississippi Goddamn (BoingBoing)

Et puis, c'est le chaos ... Les secours ne viennent pas. Bush ne fait rien. Le monde entier assiste, médusé au désastre humanitaire qui est en train de se dérouler suite à un désastre annoncé.


Crédit photo : Joe Skipper pour Reuters

Même les forces de police se mettre à voler dans les supermarchés !


Crédit photo : MSNBC et merci à Guillaume FRAT pour l'info et le lien
La vidéo MSNBC peut être vue ici : Police looters

Et alors une polémique éclate. En mettant deux annonces côte à côte, on peut voir deux images identiques : des gens dans l'eau jusqu'aux épaules, qui emmènent avec eux de la nourriture dans des sacs plastiques. Seule différence : en haut, c'est un jeune homme noir, en bas c'est une jeune fille blanche (avec un blanc barbu derrière elle).


Crédit photomontage : BoingBoing

Et c'est alors que vous lisez les commentaires :
- en haut (AP), ça dit : "A young man walks through chest deep flood water after looting grocery stores ..."
- en bas (AFP), ça dit : "Two residents wade through chest deep water after finding bread and soda from a local grocery store."

En clair : un noir ça "vole", un blanc, ça "trouve".

Inutile de dire que, juste après la publication de ce billet sur BoingBoing : Black people loot, white people find? , la polémique fait rage. Associated Press a maintenu son commentaire, l'AFP a retiré sa photo et som commentaire, et Yahoo news a publié un communiqué spécial à propos de ces deux photos. Voir aussi Loot Loops (Snopes.com) et finding-looting (flickr).

Mais quand même, on ne peut s'empêcher de se poser la question : si les centaines de milliers d'Américains qui se débattent en moment dans la Nouvelle Orléans inondée et dévastée étaient des blancs aisés au lieu de noirs démunis de tout, est-ce que l'administration de Bush ne réagirait pas avec plus de promptitude et d'efficacité ?

Question éminemment politiquement incorrecte, mais on est forcé de se la poser, je trouve.

Pour en savoir plus :
1. Ouragan Katrina (Wikipédia)
2. New Orleans in Anarchy With Fights, Rapes (Yahoo news)
3. Jackson Blasts Bush Over Katrina Aid (Yahoo news)
4. New Orleans Mayor Fumes Over Slow Response (Yahoo news)
5. World stunned as US struggles with Katrina (Yahoo news)

13 Comments:

Blogger Luc said...

Apparemment ce coup-ci, les medias Américains ont décidés de briser l'omerta.

Adarora Udoji de CNN pose clairement la question raciale dans cette vidéo.

Bravo !

samedi, 03 septembre, 2005  
Blogger Patrick said...

Bon, puisque le tabou du politiquement correct est brisé, je dirai que là-bas, on les noie, ici, on les brûle. Sauf que là-bas, c'est accidentel, ici, c'est intentionnel.

Je me demande ce qui est pire ?

Je vous avais prévenu, c'est pas correct, ce que j'écris-là. Mais est-ce faux ?

samedi, 03 septembre, 2005  
Blogger Patrick said...

J'avoue que la video montrant des femmes policiers en train de piller tranquillement chez Walmart et de remplir leur caddies d'objets volés (devant les caméras de CNN *) est assez surréaliste ! Mais, bon, dans une ambiance de fin du monde, tout est possible ! Comment nous comporterions-nous nous-mêmes ?

* La caméra était peut-être cachée ?

samedi, 03 septembre, 2005  
Blogger Thierry said...

Comme tout le monde je suis aussi choqué par la gestion de cette crise par l'administration Bush.
Ce qui ce passe à la Nouvelle Orléans 5 jours après la catastrophe, c'est tout simplement honteux!

Alors je me suis demandé si le pétrole avait bénéficié d'un traitement de faveur ?!
Après tous si les soldats US sont en Irak et pas en Lousiane c'est quand même bien à cause du pétrole.
Et bien la réponse est oui. Disons que les compagnies pétrolières sont mieux organisées que le gouvernement : Shell a annoncé reprendre la production dans le Golfe du mexique le 3 septembre, soit 5 jours après le passage de Katrina (à lire sur sur http://www.ocsbbs.com/
"Shell Oil said it has begun producing crude oil and natural gas from its Cougar and Enchilada units in the Gulf of Mexico.
``Today we began producing from our Cougar and Enchilada assets in the Gulf of Mexico, and the Yellowhammer Gas Processing Plant, in Mobile Bay, Alabama, is now operating,`` the company said in a statement.
The Enchilada unit, about 300 kilometres southwest of New Orleans ...Shell`s Cougar platform is part of its Popeye field, about 225 kilometres south of New Orleans
Repair work at the Motiva Convent Refinery should be completed this weekend and start-up of the refinery could occur as early as this Sunday,`` Shell said in a statement.
The Convent refinery is located 48 kilometres southeast of Baton Rouge.
Repairs are still under way at its Motiva Norco Refinery, and that could restart operations ``in the middle of next week``, the company said. The Norco refinery is adjacent to the Mississippi River, about 32 kilometres west of New Orleans.

Donc si les moyens humains et matériels manquent pour secourir les habitants noirs de La Nouvelle Orléans pris au piège des innondations, ils ne manquent pas pour réparer les plateformes pétrolières et raffineries qui, elles, ont eu la chance d'être évacuée le 28 août et fonctionnent à nouveau dans un délai de 5 à 10 jours.

N'aurait il pas été possible de mobiliser les moyens matériels des compagnies pétrolières pour venir en aide à la population avant de réparer les plateformes et les raffineries?
Le cours du barril de brut a atteint les 70$.
Au fait, une vie humaine ça vaut combien déjà? !

dimanche, 04 septembre, 2005  
Blogger Luc said...

Michael Moore a réagit plutôt explicitement :

"Cher monsieur Bush, auriez-vous une idée de l'endroit où se trouvent tous nos hélicoptères?", demande le trublion Michael Moore au président américain, dans une lettre ouverte au vitriol où il lui reproche d'avoir privé les victimes de Katrina des ressources militaires qui se trouvent en Irak.

"Des milliers de gens restent en rade à La Nouvelle-Orléans et auraient besoin d'être secourus par les airs. Où diable avez-vous pu égarer tous nos hélicoptères militaires ? Avez-vous besoin d'aide pour les retrouver ? Une fois, j'ai perdu ma voiture dans un parking, et je sais que c'est pas marrant",

"Et les soldats de la Garde nationale, vous sauriez où ils se trouvent ?", poursuit Moore publiée sur son site internet. "Ils pourraient vraiment nous être utiles dans le cadre du type de catastrophe nationale pour lesquelles ils ont précisément été formés",

Il s'indigne aussi, à l'instar de plusieurs responsables noirs américains, de la lenteur du gouvernement pour secourir des victimes principalement noires et pauvres.
"Bon, c'est vrai qu'ils sont noirs! Je veux dire, c'est pas comme si ça s'était passé à Kennebunkport (lieu de villégiature huppé où l'ancien président Bush père possède une imposante villa, ndlr). Vous imaginez, laisser des blancs sur leurs toits pendant cinq jours (en attendant des secours) ? Ne me faîtes pas rire, les histoires de couleur de peau n'ont rien, mais alors vraiment rien, à voir dans tout ça".


Pour en savoir plus :
1. Katrina: Michael Moore demande des comptes au président Bush
2. Vacation is Over... an open letter from Michael Moore to George W. Bush"

dimanche, 04 septembre, 2005  
Blogger Jack said...

Sûr qu'au Bengladesh, ils sont mieux organisés : c'est aussi un delta, bas sur l'eau, soumis aux tempètes tropicales, et parmis les plus pauvres du globe.
J'ai passé une partie de la soirée à regarder CNN : qui ne montre pratiquement rien et BBCNews qui couvre remarquablement l'événement.
Il est clair que je n'ai vu que des noirs...
Saurons nous un jour la vérité sur la gestion de cette catastrophe?
Pour ma part, je pense que le cyclône est responsable des dégats matériels, les dégats humains et l'inondation sont juste le résultat de l'incurie de ce régime de m...

dimanche, 04 septembre, 2005  
Blogger Patrick said...

Restons objectifs : à la Nouvelle Orléans, les quartiers les plus inondés semblent être habités par une population essentiellement noire, et ils ont été durement éprouvés. Ailleurs, ce sont des populations blanches qui ont été touchées, sans qu'elles recoivent plus de secours, me semble-t-il...

dimanche, 04 septembre, 2005  
Blogger Aurélie said...

USA, pays du tiers monde comme les autres....

dimanche, 04 septembre, 2005  
Blogger Luc said...

@ Patrick : Relis le début de la note : les blancs aisés sont tous partis de la zone dès dimanche dernier, suite à l'ordre d'évacuation du maire. Ils sont tous sous un toit, chez des amis, dans de la famille ou à l'hôtel, et ils ont tous à boire et à manger. Les noirs qu'on voit sur les images, ils n'avaient nulle part où aller, et beaucoup sont en train de crever de faim et de soif.

C'est de survie dont il est question ici ...

Five-year-old Desiree Jackson smiles even though her face is a tale of innocence lost.

"I went into the bathroom and saw three dead babies just left there," she said as she held up three little fingers.

The New Orleans child has yet to understand the magnitude of what she saw at the Convention Center in New Orleans. There she waited days, sleeping outside, because the stench inside the center made even adults gag. People died around her as she waited for a bus to bring her out of the city.


""Love has no color," Cassandra Robinson said as she huddled with her family in a parking entrance along New Orleans' Convention Center Boulevard. "But I've seen where this is all black and everybody else who is Caucasian, they're up high in the hotels."

Pour en savoir plus :
1. 'They were dying around us'
2. New Orleans Left to the Dead and Dying (ABC news)
3. Role of Race Questioned in Katrina Aid (Associated Press)

dimanche, 04 septembre, 2005  
Blogger Jack said...

Que la population noire habite les "bas quartiers" est-il du au hasard?
On comprends mieux aujourd'hui ce que "bas-quartier" veut dire : littéralement ceux qui ont le plus de chance d'être inondés.
Les digues cèdent parce qu'elles sont mal entretenues, elle cèdent rarement pendant la sécheresse!
C'est arrivé à Arles il y a 2 ans lors d'une crue du Rhône : les digues çà ne sert pas tout le temps alors focément, dans la culture de l'immédiat où nous sommes, il est tentant "d'oublier" de mettre de l'argent dans l'entretien de digues qui ne servent qu'une fois de temps en temps!
Si en plus çà risque de noyer des pauvres qui ne paient même pas d'impot, alors...

dimanche, 04 septembre, 2005  
Blogger Jack said...

Faites un tour sur Googlemaps du côté de la New Orléans, il y a un nouveau petit bouton rouge marqué Katrina ...
Katrina N-O

lundi, 05 septembre, 2005  
Blogger Luc said...

Effectivement, merci Jack ! En encliquant alternativement sur "satellite" et "katrina", on a les vues avant / après et même dans les vues très rapprochées ...

lundi, 05 septembre, 2005  
Blogger Luc said...

Une photo qui résume tout.

mercredi, 07 septembre, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home