Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 16 septembre 2005

Du gazole à 85 centimes le litre



Ce matin, je vais faire le plein, et le gazole avait un peu baissé : il était à 1.18 €, au lieu des 1.20 € d'avant-hier. Pris d'un doute, je suis allé au LIDL du coin pour voir combien coûtait un litre d'huile de tournesol. Surprise : ça ne coûte que 0.85 € le litre !!!

Mais alors, me dis-je, qu'est-ce que j'attends pour faire le plein de ma voiture diesel avec de l'huile de tournesol à 0.85 € le litre au lieu d'y mettre du gazole à 1.18 € le litre ??? Non seulement je ferais des économies, mais en plus j'arrêterais de polluer l'atmosphère (en effet, le gazole rejette du CO2 fossile, alors que l'huile de tournesol rejette du CO2 provenant d'une plante, qui s'est construite avec le gaz carbonique de l'atmosphère ... donc on n'injecte pas de CO2 supplémentaire dans l'écosystème planétaire !)

Qu'attendons-nous ? C'est simple, on va juste faire le plein d'huile de tournesol au supermarché du coin au lieu d'aller faire le plein avec du gazole qui pue. Simple non ? On attend quoi ?

Alors, deux questions :

(1) Technique : peut-on mettre de l'huile végétale dans notre moteur diesel ?

Eh bien oui, évidemment. Rudolf Diesel a inventé en 1893 le moteur qui porte son nom, et qui s'appelait au départ le "moteur à l'huile". Et il a été conçu dès le départ pour tourner avec des huiles végétales. Il a ensuite été détourné de son utilisation initiale pour fonctionner avec du gazole qui n'est, rappelons-le, qu'une huile végétale fossile ...
Donc, pour un moteur normal, on peut déjà mettre 20 à 30 % d'huile de tournesol dans le gazole, ça marche tout seul. Mais, si on veut, on peut même rouler en utilisant 100 % d'huile de tournesol ! Beaucoup l'on déjà fait. Consultez pour cela "Roule ma fleur", et "Roule ma frite", entre autres ... D'ailleurs, la voiture qui roule à l'huile de friture, je l'avais vue en juin au salon des Eco-Energies de Mérindol.
Et puis, si vous voulez être sûr de votre coup, il suffit de commander à ATG le kit qui va permettre à votre voiture de fonctionner à l'huile végétale sans problème !

Bon, je m'étais déjà posé la question de l'huile végétale au mois de mai, mais aujourd'hui, j'ai eu un choc quand j'ai réalisé qu'il suffisait d'aller au supermarché du coin pour acheter de l'huile de tournesol à 0.85 € le litre ! Quand un plein coûte plus de 50 €, ça fait quand même réfléchir !!!

(2) Légale : a-t-on le droit de mettre de l'huile végétale dans notre moteur diesel ?

Ah, bonne question ! A vrai dire, je n'ai pas la réponse à cette question. C'est vrai que, sur le litre d'huile de tournesol, on ne paye que la TVA à 5,5%, alors que sur le gazole, on paye la fameuse TIPP (Taxe intérieure sur les produits pétroliers). "La TIPP s'applique à tout produit qui est destiné à être utilisé, qui est mis en vente ou qui est utilisé comme carburant pour moteur, comme additif ou en vue d'accroître le volume final des carburants pour moteur." Donc, bien que l'huile de tournesol ne soit pas un produit pétrolier, si vous en mettez dans votre moteur, il vous faudrait aller voir le fisc, et lui payer cette fameuse taxe. Pour information, cette taxe est actuellement de 0,59 € par litre pour le gazole et de 0,06 € par litre pour le GPL (Gaz de pétrole liquéfié).

Au passage, l'huile de tournesol n'est pas référencée dans la nomenclature du Ministère de l'Economie, donc, même si je veux être citoyen de chez citoyen, je paye quoi, celle du gazole, ou celle du GPL ? Si c'est celle du GPL, même à 0,91 € le litre ça vaut encore largement le coup !!!

Et puis, au niveau Européen, il n'y a aucune interdiction, bien au contraire. Et Dominique de Villepin a déclaré qu'il voulait "déverrouiller" la production des biocarburants !

Alors, si je vais remplir mon caddie d'huile de tournesol à 0.85 € le litre et que j'en mets dans ma voiture, je risque quoi ?

On attend quoi ? Ca coute moins cher, ça pollue pas, et ça donne du travail à nos agriculteurs au lieu d'enrichir des émirs Saoudiens !!! Tous à vos supermarchés !

Pour en savoir plus :
1. Rudolf Diesel (1858 - 1913) (Gaïa)
2. Roule ma fleur
3. Roule ma frite ! (Gaïa)
4. 6ème salon des Eco-Energies de Mérindol (Gaïa)
5. Using the Vegetable Oil-Kit from ATG
6. L'huile végétale carburant (Gaïa)
7. Taxe intérieure sur les produits pétroliers (Wikipédia)
8. Taxe intérieure sur les produits pétroliers (Ministère de L'Economie et des Finances)
9. Matignon veut "déverrouiller" la production des biocarburants (Libération)

Crédit photo : Luc

9 Comments:

Blogger Patrick said...

Euh... Vas-y, Luc, tu nous raconteras... Tu nous diras quelle marque marche le mieux... Au fait, ça coûte combien, un décrassage complet de moteur et carburateurs ?

vendredi, 16 septembre, 2005  
Blogger Erwan said...

A noter aussi, le système
Pantone, connu depuis plusieurs années, qui permet de réduire considérablement la consommation (ca marche pour les huiles aussi)



Erwan

vendredi, 16 septembre, 2005  
Blogger Patrick said...

Plaisanterie à part, ta constatation est troublante... D'autant plus qu'en vrac, l'huile de tournesol doit valoir bien moins que 0,85 Euros/litre - je dirais 0,55 ou 0,60 Euro/litre environ...

vendredi, 16 septembre, 2005  
Blogger Philippe said...

ça marche très bien. Je connais deux personnes qui mettent de l'huile (mais depuis très longtemps), et aucun problème de moteur. Elles sont restées avec un mélange vers les 25%. EN plus l'huile achetée en gros est beaucoup moins cher (0,70€).
En tout cas merci Luc pour cette note interessante.

samedi, 17 septembre, 2005  
Blogger Patrick said...

Alors, voyons voir... L'huile végétale, c'est un produit agricole qui demande de la main d'oeuvre. Le coût de cette main d'oeuvre doit varier de 1 à 20 selon les pays. Donc cette huile est d'autant plus compétitive qu'elle est produite dans un pays pauvre. C'est sans doute ce qui explique que les biocarburants sont déjà utilisés au Brésil où le PIB par habitant (2 600 USD) est neuf fois moins élevé qu'en France (24 000 USD).

Il me semble que pour la France, la compétitivité d'une production locale reste à démontrer... A moins qu'on puisse complètement automatiser la production pour en diminuer le coût...

samedi, 17 septembre, 2005  
Blogger Patrick said...

Erwan, j'ai regardé le système Pantone. Ca fait un peu "usine à gaz" - c'est est d'ailleurs réellement une. Si j'ai bien compris, il s'agit d'alimenter le moteur avec un brouillard de gazole et d'eau. C'est le mythe du moteur à eau. Mais les essais ne me semblent guère convaincants (plus qualitatifs que quantitatifs), et concernent surtout une baisse de pollution, mais peu de gain en consommation. Le dispositif tel que présenté demande à démarrer en gazole, et de passer au mélange une fois que tout est chaud...Pas très pratique, mais ça pourrait être automatisé.

Quand même, ça fait un peu concours Lépine, cette histoire...

samedi, 17 septembre, 2005  
Blogger Patrick said...

A la réflexion, l'huile de tournesol est plus chère que le gazole, si on exclut la TIPP du prix du gazole !

Par ailleurs, je viens de lire que Total prévoit un retour du prix du baril à 40 $... Pas bon pour la filière biocarburants, ça... A moins que ce soit de l'intox justement pour torpiller toute velléité de lancer autre chose...

samedi, 17 septembre, 2005  
Blogger Erwan said...

C'est pas pour créer la polémique, mais...

• le concours lépine a fait l'objet de nombreuses inventions tout a fait utiles et généralisées;
-Ceci pour revenir sur la remarque "ca fait un peu concours Lépine"...-

• C'est déjà beaucoup, si ça diminue la pollution, non ?

• Démarrer au gazole, c'est aussi le principe du procédé à l'huile, qui démarre mieux au gazole, et qui demande à être arrêté au gazole aussi (pour pouvoir redémarrer après).


Ceci pour dire que ce n'est sûrement aps parfait, mais que ca demande à être approfondi ! C'est un peu énervant de réaliser, des années plus tard, qu'on a brulé inconsidérément des ressources alors que,
• selon les écologistes, on aurait pu consommer moins
• selon les économistes, on aurait pu consommer mieux.

A ce deuxième sujet, j'invite à la lecture de cet article, (en particulier concernant le "Microjet 200B" qui a un rendement dérisoire de 38% avec deux réacteurs, alors qu'il attendrait 98% pour aller à la même vitesse avec un seul moteur à hélice), assez instructif, qui explique que non seulement les moteurs à réaction pour avion ne sont utilisés que par un "effet de mode", mais qu'ils pourraient, dans de nombreux cas, être remplacés par des moteurs à hélice plus performants, moins polluants, et avec des ratios carburant consommé/carburant utile largement supérieur.

Voila pour la minute du docteurEco... :-)

Erwan

samedi, 17 septembre, 2005  
Blogger Patrick said...

Erwan, c'est vrai que le concours Lépine a révélé des inventeurs de génie. Il a aussi vu défiler de nombreux illuminés ou quasi-farceurs qui ont quelquefois donné une coloration burlesque à la manifestation.

Eu égard aux génies révélés, je retire donc ma remarque irrévérencieuse !

Bon, enfin, ça ne nous avance pas sur l'efficacité du système Pantone...

dimanche, 18 septembre, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home