Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mardi 13 septembre 2005

Une Allemagne de contes de fées



Je suis tombé par hasard sur un site avec des photos extraordinaire de l'Allemagne de 1929. Ces photos ont été scannées à partir d'un vieux livre de photos par Julian Littlewood.

En explorant cette collection, j'ai découvert une Allemagne de légende, avec des images qui auraient pu servir de décor à des contes de fées. On pense tout de suite à Pinocchio, on cherche du regard l'échoppe de Gepetto.

Mais aussi la photo du port de Hamburg avec ses clippers est exceptionnelle.

Une Allemagne onirique, inconnue, inhabituelle, oubliée ...

Pour en savoir plus :
1. Deutschland, 1929
2. Deutschland, 1929 - Julian's introduction

Crédit photo : Julian Littlewood

7 Comments:

Blogger Jack said...

Rien qui laisse supposer la fureur à venir.
L'allemagne est aussi un pays très romantique, pas seulement un pays producteur d'acier.
Le photographe a un sacré coup d'oeil : il est excellent.

mardi, 13 septembre, 2005  
Blogger Patrick said...

Ah ! Et aussi le charme un peu oublié du Noir et Blanc !

mercredi, 14 septembre, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

Beau mais troublant

Comment expliquez vous que sur ces photos sur Allemagne , Israel, UK, Amérique du Sud, Suisse, etc... sur environ 300 photos, on ne voit que très rarement des personnes? ( moins de 5% des photos)

C'est de la nature calme! , ou peut etre que c'est Google Earth en flash back

Non , je suis pas à l'aise

Si vous trouvez un site avec le sourire d'un homme,d'une femme ou d'un enfant par pays, je suis preneur..

meri quand meme pour ce superbe site.

mercredi, 14 septembre, 2005  
Blogger Luc said...

@ Philippe : Marrant, ta remarque sur l'absence de personnes ... Mais moi, je sais que, quand je veux capturer en photo la poésie d'un site, je préfère quand il n'y a personne. Les photos des Chichen Itza sont quand même plus belles sans les hordes de touristes qu'avec ...

Ceci étant dit, le mur des lamentations, c'est plus parlant avec des gens qui se lamentent ...

Tout ça pour dire que là, on cherchait à immortaliser non pas le "baiser de l'hotel de ville", mais des sites (pour la plupart aujourd'hui disparus ..). Et, donc, nobody à l'horizon ... ce qui contribue effectivement à donner comme une impression d'irréel. (pas forcément une impression de malaise, je trouve).

mercredi, 14 septembre, 2005  
Blogger Jack said...

Philippe, ta remarque est étonnante, car après avoir admiré toutes ces photos, je me suis fait la même remarque, quasiment pas une âme sur ces photos. Puis, j’ai pensé : moi aussi lorsque je photographie un lieu, un monument, j’essaie d’attendre que les touristes sortent du cadre.
Ceci ne m’empêche pas de photographier aussi des gens.
Il faudra réfléchir à la raison qui me fait séparer les gens des paysages et vis versa, lorsque je prends une photo.

mercredi, 14 septembre, 2005  
Blogger Patrick said...

Il y a peut-être une explication technique à l'absence de personnages : si le photographe utilisait une chambre à plaques, les temps de pose étaient sans doute incompatibles avec la photo de personnages... Quoi que...

En fait, il avait sans doute des conceptions esthétiques qui excluaient toute intrusion humaine dans ses clichés...

C'était le cas du célèbre photographe américain Ansel Adams qui photographia entre autre des paysages du parc Yosemite (à la chambre 20 cm x 25 cm en noir et blanc)...

jeudi, 15 septembre, 2005  
Blogger Aurélie said...

J'y verrais bien Cendrillon en train de récurer le "donjon" ;o)

jeudi, 15 septembre, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home