Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 6 novembre 2005

Le papier électronique arrive



Le "papier électronique" arrive. Fujitsu, Philips et E.Ink travaillent dessus.

Comment ça marche ? Ce sont des petites sphères microscopiques de la taille d'un cheveu humain, qui sont blanc d'un côté et noir de l'autre. Du coup, plus besoin d'éclairer en tranparence, la lumière ambiante réfléchie suffit. La consommation électrique est très faible, et la résolution est de 170 ppi (deux fois plus élevé qu'un écran d'ordinateur).



Les premières applications devraient voir le jour bientôt, et, comme d'habitude, ce sera pour les montres et horloges en premier.

Pour le téléphone portable avec écran déroulant intégré, il faudra attendre encore un petit peu ... mais peut-être pas si longtemps que ça !

Pour en savoir plus :
1. e-paper (Fujitsu)
2. Polymer Vision (Philips)
3. Electronic Paper Displays (E.Ink)
4. Electronic paper (Wikipedia)
5. Electronic paper moves from sci-fi to marketplace (Reuters)
6. Le papier électronique arrive à maturité : une révolution en marche ? (Futura-Sciences)

Crédit photo : Yuriko Nakao

3 Comments:

Blogger Patrick said...

Si j'ai bien lu, pour l'instant, le papier électronique, c'est en noir et blanc... Bon, il faudra attendre un peu pour avoir une télé qu'on pourra punaiser au mur !

mardi, 08 novembre, 2005  
Blogger Luc said...

Oui, à la base c'est en noir et blanc, mais Fujitsu a introduit de la couleur grâce à l'utilisation de cristaux liquides cholestériques.

"Fujitsu aims to change that with the introduction of film panel-based, rewritable e-paper incorporating liquid crystals. Fujitsu’s e-paper boasts flexibility, low weight and energy consumption and color displays.

“E-paper is now in living color,” says Shingai. “Using no power, our e-paper can display sharp color, and even if you bend it, the image doesn't disappear and doesn't blot. As such, it’s unique in the world.”

Fujitsu’s rewritable color e-paper is based on highly reflective cholesteric selective reflection technology. Cholesteric refers to the mesomorphic phase of a liquid crystal in which the molecules are aligned in a specific manner, in this case, a spiral configuration. Up to 50% of incident light in specific wavelengths and colors is reflected.

Key advantages of our e-paper include the semipermanent memory display system, which maintains the image even without power, and color that is three times as bright as other products by e-paper developers."

mardi, 08 novembre, 2005  
Anonymous Adrien Gaumé said...

Comme je travaille également sur le papier électronique, je m'disais qu'il faudrait que l'on aille plus avant qu'une brève de comptoir!
Egalement en Vaucluse!
sherwan.zana@gmail.com
A suivre,

lundi, 02 février, 2009  

Enregistrer un commentaire

<< Home