Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 10 décembre 2005

Pandora



Bon, c'est d'abord Lola qui en parle, et maintenant Jean en parle aussi.

Alors, voilà, je confirme : c'est super !

Vous vous êtes tous dit au moins une fois un truc du genre "J'aime vraiment Massive Attack, qu'y a-t-il comme autre groupe qui ferait le même genre de musique ?" Eh bien Pandora répond à cette question !

Vous allez sur Pandora, et vous créez une nouvelle "radio" basée sur un musicient ou une chanson. Et hop ! cette "radio" va vous jouer en continu toute une série de morceaux du musicien en question et surtout d'autres musiciens faisant le même genre de musique, et donc susceptibles de vous plaire.

C'est un extraodinaire outil de découverte musicale. Sélectionnez votre groupe favori et explorez tout un univers à la fois inconnu et familier.

Bon, il faut juste s'identifier, mais c'est gratuit.

Pour en savoir plus :
1. Pandora (the Music Genome Project)
2. Ca m'a l'air bien ce truc... (Le Monde de Lola)
3. Musique selon vos goûts (L'homme qui marche)

Crédit photo : Pandora

6 Comments:

Blogger genorb said...

C'est effectivement genial!!!

Une question que je me pose; c'est comment gere-t-il les copyright? En effet la radio est gratuite et je ne vois pas de pubs? Meme si on ne sait (peut-etre)pas telecharger les morceaux, il doivent quand meme payer des droits pour diffuser la musique non?

samedi, 10 décembre, 2005  
Blogger Patrick said...

J'ai essayé Pandora et ça me plaît bien aussi. Toutefois, je suis un peu partagé sur le concept :

Pour : On se fait un programme qui flatte son oreille et ses goûts.

Contre : On retrouve avec son chanteur, chanteuse ou groupe préféré, et on doit se payer tous les ersatz de ce chanteur, chanteuse ou groupe, tous les copieurs plus ou moins habiles... Si j'aime Picasso, je veux voir des oeuvres de Picasso, ça ne m'intéresse guère qu'on me montre les copieurs qui n'ont pas eu le génie du créateur. Les copieurs des Beatles ne m'intéressent guère. J'ai essayé "Bob Dylan", et ça me sort des tas de copieurs de Bob Dylan. Pas vraiment désagréable - mais je trouve qu'il y a un côté pathétique...

En réalité, je préfèrerais qu'on me serve quelque chose d'autre, de nouveau, de différent, de créatif... Et qui me plaise !

samedi, 10 décembre, 2005  
Blogger Lola said...

Reponse pour Genorb : il y a de la pub, assez dicrete, en haut a droite de l'ecran. Pour ce qui est des copyrights, ils ont une licence speciale :

1 ) ils ne jouent pas la musique a la demande (tu ne peux pas revenir en arriere dans la liste des chansons deja jouees sur la radio, il faut attendre qu'elles repassent).

2) Il y a un quota : tu ne peux pas ecouter plus d'une dixaine de chansons par heure et par radio.

Ceci dit moi je trouvais le concept inetressant mais comme a mon habitude, j'ai reussi a bugger l'engin. Pour toutes mes stations, apres quelques clics de "j'aime"/"j'aime pas" senses raffiner la selection, je me retrouve a ecouter du trip-hop experimental inaudible...

samedi, 10 décembre, 2005  
Blogger genorb said...

Merci Lola pour ces precisions.

Ha oui effectivement il y a de la pub, mais c'est tellement en rapport avec la musique que je n'avais pas reellement remarque que c'etait de la pub. Est-ce de l'insensibilite a la pub ou bien pire je l'absorbe sans m'en rendre compte...

dimanche, 11 décembre, 2005  
Blogger Patrick said...

Encore une petite réserve : c'est un peu angloaméricanosaxoricain sur les bords, non ? Pas trace d'artistes français, là dedans... Et notre exception culturelle, alors ?

dimanche, 11 décembre, 2005  
Blogger Jack said...

C'est vrai, j'ai tappe Brassens et je n'ai pas obtenu de réponse, alors j'ai zappé.

dimanche, 11 décembre, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home