Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mercredi 4 janvier 2006

Bill Gates est 'co-élu' personnalité de l'année par Time Magazine



On peut dire ou penser ce qu'on veut de Bill Gates, patron et fondateur de Microsoft et homme le plus riche du monde - sauf qu'il est pingre.

Depuis le lancement de la Fondation Bill and Melinda Gates en 2000, plus de 9 milliards de dollars ont été distribués autour du monde, dont 5,5 milliards pour des projets de santé. A la tête d'une fortune estimée à 51 milliards de dollars en 2005, Bill et Melinda Gates ont décidé de consacrer 95 % de leurs considérables revenus à "faire la différence" en matière de santé universelle. En 2000, ils ont lancé l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) avec un don initial de 750 millions de dollars. Depuis, grâce à l'intense lobbying des Gates auprès des grands et des riches de ce monde, les soutiens se sont multipliés. L'Alliance dispose à présent d'un fonds de 8 milliards de dollars et peut se targuer d'avoir sauvé, en cinq ans, un million de vies.

La fondation parraine le plus gros système privé de bourses de l'histoire en ayant envoyé 9 048 étudiants de minorités au collège. En terme financier, la Gates Foundation est la plus importante fondation au monde, avec plus de 29 milliards de dollars américains et son budget annuel est équivalent à celui de l'Organisation mondiale de la Santé. D'ailleurs, 60 % des dons de la fondation sont consacrés au secteur de la santé.

Il y en a qui construisent des murs, mais il y en a qui dépensent 95% de leurs revenus pour aider les plus pauvres. Chapeau !

Lire aussi : Bill et Melinda Gates en bienfaisance

20 Comments:

Blogger Jack said...

Oui et tout ceux qui travaillent avec les logiciels Microsoft, participent quelque part à cette généreuse entreprise!

mercredi, 04 janvier, 2006  
Blogger Vicnent 31415 said...

C'est moi ou tu as posté ton post 5 ou 6 x ???

mercredi, 04 janvier, 2006  
Blogger Luc said...

Euh, tu les obtiens comment, les "95 % de leurs considérables revenus" ?

Bon, ils ont investi 750 millions de dollars dans le GAVI, et leur fortune est estimée à 51 milliards de dollars.

Tu ne te serais pas un peu trompé dans la division ?

jeudi, 05 janvier, 2006  
Blogger Axel said...

En fait Bill Gates a annoncé qu'il donnerait 95% de sa fortune, ça veut pas dire TOUT maintenant (detenant 20% de MS, ça plomberait sérieusement l'action). Mais c'est pas nouveau, il a toujours dit qu'à sa mort ses enfants auraient un petit pourcentage de sa fortune, le reste partant dans des ONG, des universités...

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3230,36-724151@51-633431,0.html

jeudi, 05 janvier, 2006  
Blogger Luc said...

C'est bien ce que je pensais : Bill Gates, c'est vraiment un enfoiré de première ! Lui il se gave, mais ses gosses, il peuvent aller se faire voir !

Il donnera 95% de sa fortune a des ONG après sa mort !!!!

Bravo : cet acte de générosité extraordinaire mérite vraiment la couverture de TIME magazine !

jeudi, 05 janvier, 2006  
Blogger Patrick said...

Personne n'a dit qu'il donne ou donnerai 95% de sa fortune à sa fondation. Il est dit qu'il donne 95% de ses revenus, c'est à dire ce qu'il déclare annuellement à l'IRS (les contributions aux USA). Son capital n'entre pas en compte ici.

Enfoiré peut-être, mais nonobstant généreux...

Quand à ses enfants, avec "seulement" 10% de sa fortune, soit environ 5 milliards de dollars, ils seront à l'abris du besoin "pour un certain temps", non ?

jeudi, 05 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Oui, 5 milliard de dollars pour démarrer dans la vie, çà n'est pas une bonne éducation...

jeudi, 05 janvier, 2006  
Blogger genorb said...

Ha... Luc quand tu dis "C'est bien ce que je pensais : Bill Gates, c'est vraiment un enfoiré de première ! Lui il se gave, mais ses gosses, ils peuvent aller se faire voir !" je t'ai déjà connu avec plus de discernement et moins bute ;).

Ben oui, comme le fait remarquer Patrick, mais même avec 1% de son sa fortune, 500 millions dollars, ca fait de ses enfants des gens extrêmement riches de toute façon. Et même si Bill Gates dérange (souvent pour de mauvaises raisons amplifiées par des démagogues, l'ideologie Linux c'est pour des ados pre-pubert en manque d'ideal, dans la vie de tous les jours, ton steak tu le paies) il y a ici des chiffres qui ne trompent pas. Il est généreux et il n'y a rien a dire la dessus. Et parmi les plus riches je crois qu'il est l'un des seuls!!

Et puis ca veut dire quoi pour des personnes de vivre exclusivement sur la réussite de leurs parents, chacun doit faire sa vie.

vendredi, 06 janvier, 2006  
Blogger Luc said...

@ genorb : Je reconnais bien volontiers que je ne suis pas franchement objectif pour tout ce qui concerne Monsieur Gates !

Bill Gates a un don et un seul : il sait vendre les plus mauvais produits au plus grand nombre de personnes possible et le plus cher pôssible. Ca, il sait faire.

Donc là, son opération de "public relations" je suppute que c'est du "vaporware" (du vent) comme le reste.

95% de ses revenus ? C'est quoi, ses revenus ? Son salaire ? Il se met bien le salaire qu'il veut ...

C'est ses revenus, pas sa fortune ? En ce qui le concerne, ça ne veut pas dire grand chose. S'il a accumulé 51 milliards de dollars en 20 ans, ça fait (en moyenne) 2,5 milliards de dollars d'accroissement de sa fortune. C'est ça, ses "revenus" ? Je ne pense pas.

Il s'est débrouillé pour qu'on puisse parler de "95 % de ses revenus", pour que ça puisse frapper les esprits.

"Mission accomplished!", comme dirait un autre américain tout aussi respectable ...

J'attends toujours qu'on m'explique les 95 % : combien il donne, et combien il touche.

Comme ça, on fera la division, et on verra si c'est 95% ou 5% ...

A part ça, les dons sont un sport national des milliardaires américains, vu que c'est directement déductible des impôts. Au delà d'un certain revenu, il est recommandé aux U.S.A. de faire des dons subtantiels.

Donc, quand tu dis "Et parmi les plus riches je crois qu'il est l'un des seuls!!", tu te trompes lourdement.

Le GAVI, Bill Gates a cotisé pour 750 millions de dollars. Aujourd'hui, ils ont 8 milliards de dollars. Ils viennent d'où, tu crois, les 7,25 milliards de dollars restant ? Des autres milliardaires américains, bien sûr !


Enfin, je constate une fois de plus que Bill Gates est un grand maître de la "communication" ... Bravo Bilou !

vendredi, 06 janvier, 2006  
Blogger genorb said...

Tu n'y es pas je pense Luc, tu semble te focaliser sur les 95%, ce n'est pas si important et je veux bien te concerder que c'est peut-etre du marketing et de la pub. Mais il est clair qu'il a deja donne beaucoup d'argent ca c'est un fait (je n'ai pas de sympathie particuliere pour ce gars, pas plus que pour d'autres, je n'en ai que pour les gens que je connais vraiment, mais j'aime bien qu'on accuse a raison et pas a tord). Combien ca represente par rapport a sa fortune ce n'est pas important. Meme si ce n'etait que 1% de ses revenus annuels ce serait deja enorme. Qui fait des dons par an de 1% de ses revenus annuels??? (Si tu comptes un revenu pour une famille de 3000 euros par mois, tout compris, ca fait 36000 euros par an et 1% de cette somme c'est encore 360 euros, donnes-tu cette somme chaque annee?) Je pense que tres peu de gens le font. Moi ca doit s'elever a 50 euros par an, croix-rouge principalement. Et de temps en temps dans la rue, mais c'est difficile de chiffrer.

Je crois qu'il est trop aise de critiquer. Quant a la qualite des produits Microsoft, pour travailler egalement sous Linux, je n'ai trop rien a dire. Je ne suis pas un fan de Linux meme apres l'avoir utilise pendant un moment. Et puis ca c'est un autre probleme, il ne faut pas melanger. Ici on parle de son cote genereux. Un etre humain, comme tu le sais, est quelque chose de tres complexe. On peut a mon avis etre un homme d'affaire redoutable mais aussi avoir un cote humanitaire. On peut aussi avoir du genie et des cotes sombres (Voir Newton, Celine etc.).

Encore une fois ce serait tellement mieux d'en parler autour d'un verre :).

vendredi, 06 janvier, 2006  
Blogger genorb said...

encore une chose. Quand tu dis "A part ça, les dons sont un sport national des milliardaires américains, vu que c'est directement déductible des impôts."

Ben en Belgique un don a une oeuvre de charite ou une universite au dela de 30 euros (je pense, 50 tout au plus) est aussi directement deductible des impots. Ce n'est pas pour ca qu'on fait beaucoup de dons chez nous :). Et en France ce n'est pas deductible du tout? Curieux...

Et quand je disais "Et parmi les plus riches je crois qu'il est l'un des seuls!!", je parlais des plus riches du monde. Comme certains rois du petrole etc. Mais bon, ni toi ni moi n'avons un dossier fiable a mettre sur la table pour savoir qui fait des dons, donc tu ne peux pas dire que je me trompe lourdement et moi je ne peux rien te dire non plus ;).

C'est amusant tout le monde a ses cordes sensibles, je crois qu'on a trouve une des tiennes :).

vendredi, 06 janvier, 2006  
Blogger Luc said...

@ genorb : Effectivement, cet enfoiré de Bill Gates est une de mes quelques "cordes sensibles", avec Geerge W. Bush et quelques autres. Patrick qui est un très viel ami le sait très bien, et il savait pertinemment que cette note allait, comment dire, "animer la soirée" !!! ;-)

Comme je l'ai dit, je ne suis pas vraiment objectif en ce qui concerne Bill Gates.

Nobody's perfect ! :-)

vendredi, 06 janvier, 2006  
Blogger Patrick said...

C'est vrai, en faisant ce post, je savais que ça allait fuser très vite !

Mais, bon, je suis quand même d'accord avec tout le monde. Il ne fait pas de doute que sa générosité, c'est autant qu'il ne paye pas en impôt, et que c'est de la "bonne" communication. Mais c'est quand même de la générosité, qui lui est d'ailleurs peut-être en partie inspirée par son épouse. On notera à ce sujet que Bilou aurait pu évidemment se "payer" une princesse patentée, avec titres de noblesse et tout, ou la richissime héritière d'un autre magnat, mais qu'il a préféré prendre pour épouse une modeste employée dépourvue de toute fortune. Ca en dit peut-être aussi un peu sur la psychologie du personnage.

Quand à ses détestables pratiques monopolistiques, c'est un tout autre sujet...

vendredi, 06 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Ce débat là devait en effet être animé :
Bill Gate serait vraiment un type bien s’il n’avait rien à vendre et si nous ne savions pas qu’il donne 750 millions de dollars : certes c’est mieux qu’il donne ces millions, mais ne me faites pas croire que ce gars là est désintéressé.
Voir le premier commentaire de ce post. Croire que Bill est un type généreux est faire preuve d’angélisme.
@Genorb : tu ne donnes « que » 50 euros, mais tu les donnes, sans rien escompter en retour, c’est certainement plus généreux que les 750 millions de $ de Bill.
A il faut aussi que je vous dise pourquoi Luc déteste Microsoft, puisqu’il ne le dit pas, ce n’est certainement pas parce qu’il préfère Linux : c’est juste qu’il a commencé avec un Apple II, qu’il reste fidèle à Apple et que Microsoft a pratiquement tout pompé, souvent en moins bien et des années plus tard à Apple.
Bill Gate personnifie le businessman américain sans scrupule et je suis de cet avis aussi.
Ah une autre précision sur la fiscalité des dons en France : en 2004, 66% des dons sont déductibles de l’impôt sur le revenu plafonné à 422€. Si tu donnes 422€ le trésor public t’en rend les 2/3, pour le dire plus simplement.

vendredi, 06 janvier, 2006  
Blogger Patrick said...

Si j'en crois l'Express, c'est beaucoup, beaucoup, beaucoup plus que 750 millions qu'il a donné :

C'est l'autre face de Bill Gates, mais c'est tout Bill Gates, acharné dans ses bonnes œuvres, comme dans son business planétaire, à conquérir une toute-puissance inédite. Qu'on suspecte le milliardaire d'avoir, par le truchement de sa fondation, obtenu l'un des plus énormes dégrèvements d'impôts de l'histoire américaine ou d'avoir ainsi tenté de réparer une image flétrie par deux procès retentissants, en 1994 et 2000, pour abus de position dominante, cette fondation donne le vertige. Depuis 1994, le début de son apprentissage philanthropique, et surtout depuis 2000, l'année de quatre virements ahurissants de 5 milliards chacun, William H. Gates III a propulsé son organisation aux premiers rangs américain et mondial, reléguant loin derrière lui les 10 milliards de la Fondation Ford et les icônes de la charity américaine. Andrew Carnegie, jusqu'à sa mort, en 1919, n'avait versé «que» 350 millions, soit 3 milliards de dollars actuels, à des œuvres caritatives. John D. Rockefeller, décédé en 1937, est entré dans l'Histoire après avoir donné, en une vie, 540 millions, soit 6 milliards en monnaie de 2005. Un pactole qui ne représente que le cinquième du trésor de la Gates Foundation.

Lire tout l'article ici : L'Express du 13 octobre 2005.

C'est vrai que Bilou est un fiéffé copieur... Même son MS-DOS d'origine était pompé d'un QDOS existant (Quick and Dirty Operating System). Mais ça n'empèche pas qu'il soit généreux...

samedi, 07 janvier, 2006  
Blogger genorb said...

@Jack: "tu ne donnes « que » 50 euros, mais tu les donnes, sans rien escompter en retour, c’est certainement plus généreux que les 750 millions de $ de Bill."

Oui tu as raison je n'espere rien en retour et je dois dire que c'est bien la premiere fois que j'en parle. Il n'y a que ma femme qui savait que je faisais des dons. Donc ce n'est meme pas pour m'en vanter (de toute facon je ne donne assez pour ca). Mais je crois savoir pourquoi je fais ces dons, c'est parce que la misere du monde m'a toujours mis mal a l'aise, j'ai toujours ete gene de mon sort. Savoir que je fais partie des chanceux qui ont une vie confortable me gene toujours un peu. Ho on vit bien avec ce sentiment bien sur, mais sans doute que ca soulage la conscience de faire ces dons. Donc ce n'est pas non plus completement desinteresse, ca me fait aussi du bien de donner :).

samedi, 07 janvier, 2006  
Blogger Jack said...

Je regrette Patrick,(et j'insiste) mais généreux n'est pas l'adjectif qui convient, la générosité n'a rien à voir avec le montant du don.
Bill fait des affaires ./

dimanche, 08 janvier, 2006  
Blogger Patrick said...

Business ? Générosité ? C'est Genorb qui a sans doute la bonne interprétation : le plaisir.

Freud nous a dévoilé que nous ne sommes que de vulgaires machines à rechercher le plaisir. Or, il m'apparait que lorsqu'on est richissime et qu'on a déjà tout acheté, tout goûté et tout possédé, il vient un temps où la recherche du plaisir doit emprunter d'autres voies. Genorb l'a dit : ça fait plaisir de donner. L'acte de donnner est avant tout une satisfaction personnelle : on se sent bien au moment d'envoyer son chèque de 10 ou 20 Euros à je ne sais quelle bonne oeuvre. En réalité, on s'achète un peu de plaisir... Pour Bilou, c'est pareil, sauf que lui, pour déclencher sa réaction de plaisir, il faut qu'il y mette 5 milliards de dollars. C'est sûr que ça doit lui provoquer une certaine montée d'adrénaline quand il signe le chèque !

Moralité : on prend son pied comme on peut, et selon ses moyens !

dimanche, 08 janvier, 2006  
Blogger Luc said...

@ Patrick : J'aime assez ce que tu viens de dire. Je pense que ça doit être vrai.

dimanche, 08 janvier, 2006  
Blogger sweetsmoke said...

chapeau billou
petit remboursement légitime quand on sait que tu menottes et encule 95% de la planète avec tes logiciels foireux depuis 13 ans maintenant.

samedi, 14 janvier, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home