Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 23 juin 2006

Where the Hell is Matt ? (le retour)



En février 2005, Patrick nous présentait la vidéo Where the Hell is Matt ?. On a ainsi pu faire la connaissance de Matt Harding en train de danser dans tous les lieux les plus mythiques de la planète.

Eh bien, grâce à Stride, son nouveau sponsor, il a pu remettre ça une nouvelle fois, et ça a donné la vidéo ci-dessus, toujours aussi réjouissante.

Matt Harding est même passé à l'émission Good Morning America, pendant laquelle on peut voir sa vidéo passer sur le Jumbotron de Times Square ...

Bon week-end à tous !

Pour en savoir plus :
1. « Dancing » ou “Wherethehellismatt” (Chez Luc)
2. Where the Hell is Matt ? (YouTube)
3. Where the Hell is Matt ? (le retour) (YouTube)
4. Where the Hell is Matt ? (site officiel)

Crédit vidéo : Matt Harding

Libellés :

9 Comments:

Blogger Vicnent 31415 said...

c'est quoi la musique ?

vendredi, 23 juin, 2006  
Blogger Luc said...

@ Vincent : La musique, c'est "Sweet Lullaby" par Deep Forest.

vendredi, 23 juin, 2006  
Blogger genorb said...

Les occidentaux d'emmerdent quand meme un max. C'est ce qu'il faut croire quand on voit ce qu'ils font pour se distraire, ou ce que les compagnies/industries doivent faire pour les amuser... Bien entendu je suis un occidental, mais je fais partie des gens anormaux: regarder un simple pendule osciller et me dire qu'avec la puissance d'un cerveau humain on parvient a calculer sa perdiode d'oscillation, ca m'epate toujours autant, alors que c'est l'abc de mon metier.

samedi, 24 juin, 2006  
Blogger Patrick said...

Moi, je trouve ça très réjouissant, en effet. J'avais toujours sa première vidéo sur le bureau de mon PC et je la lançais de temps en temps juste pour le plaisir. Je trouve que cette nouvelle mouture est étourdissante - même si elle est nettement moins "spontanée" que la première. Bravo à Stride qui a sponsorisé Matt...

J'avais suivi avec tristesse la mésaventure qui était arrivé à Matt : aux USA, il s'était fait voler son PC portable qui contenait tous les originaux de son premier film. Catastrophe irréparable, sauf s'il trouvait un sponsor pour recommencer !

Avez-vous remarqué qu'au cours de son nouveau tour du monde, il a perdu quelques kilos superflus ? Voilà une excellente idée de régime !

Je viens d'envoyer un message à Stride pour les féliciter d'avoir sponsorisé Matt.

samedi, 24 juin, 2006  
Blogger Jack said...

Il doit y avoir un truc qui m'échappe, ce type qui se trémousse dans tous les endroits connus de la terre, il a du mal à m'interesser.
Mais encore une fois, il y a surement un symbole fort à côté du quel je suis passé.
Ou bien c'est un truc marrant que je n'ai pas compris.

samedi, 24 juin, 2006  
Blogger Patrick said...

@Jack. Moi j'y vois un puissant message d'humanisme, un message de paix. Le monde peut être joie. Ici, là, là-bas, en dessus, au sommet. Partout. Chez les uns et chez les autres. Chez tous. Et j'y vois que la Terre est un endroit superbe. C'est en tout cela que je trouve ce clip formidable.

samedi, 24 juin, 2006  
Blogger igna said...

La terre est certainement un endroit superbe, la paix c'est bien, le message philosophique derrière ce clip est bien, vu que ce gars, au moins pour moi, c'est "personne", mais reste que j'aurais bien aime que ce message soit delivre autrement, je suis d'accord avec le message de Jack, la terre est formidable; mais la toute premiere pensee qui m'est venue en regardant avec etonnement ce clip ce matin, a ete "en quoi le fait qu'un gars soit alle faire un prout en se tremoussant dans des endroits mythiques ameliore ma perception de la terre?". C'est amusant, cette histoire, le sponsor a du dépenser enormement de sous, mais il n'avait rien a faire de mieux de ses sous? Une video comme celle-ci reste touchante quand il n'y a pas de sponsor. Bon, apres on va dire du coup il n'y aurait que les riches a pouvoir le faire...Mais je ne voulais pas ouvrir le debat. C'est amusant, mais il y a certainement un gros morceau que je ne capte tj pas, meme la, a la fin de ce commentaire.

dimanche, 25 juin, 2006  
Blogger Patrick said...

@Igna : C'est un peu vrai que le charme du premier clip résidait en grande partie dans son évidente spontanéité, qui est visiblement perdue dans le second. Mais, bon...

Je persiste à y trouver un beau message - même si l'auteur ne l'a pas vraiment conçu comme ça... Et c'est clairement une forme d'art - une "performance", comme on dit dans le milieu de l'art...

dimanche, 25 juin, 2006  
Blogger Betty said...

Perso je n'y vois ni de l'art, ni un message humaniste : juste un mec marrant, un peu dingue qui avait envie de déconner... et ça me fait sourire !

mardi, 27 juin, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home