Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 18 juin 2006

Le Mont Aiguille



Ce week-end on a été à Chichilianne pour voir le Mont Aiguille et y retrouver des amis qui venaient de Grenoble. C'est un lieu magique pour moi à plusieurs titres.

Déjà son aspect : il faut être en face pour mesurer la puissance de cet immense paroi verticale. C'est comme un navire qui s'est détaché du Vercors, un paquebot gigantesque qui a largé les amarres ...

Mont Aiguille 1.jpg

Voici un gros plan qui détaille un peu mieux la paroi :

Mont Aiguille 2.jpg

Et puis aussi il réveille des souvenirs. Nous étions allés en bande en randonnée dans le Vercors à partir du cirque d'Archiane et de la Richardière. De là-haut, j'ai pu voir le dessus du Mont Aiguille. Une vaste prairie bordée de tous côtés par un précipice de plus de 200 mètres à la verticale !!! Une légende raconte qu'il y a un un mouton là-haut pendant un temps. C'était un agneau qui avait été enlevé à sa mère par un aigle, qui l'avait relâché tout en haut.

Et puis, et peut-être surtout, Chichilianne et le col de Menée sont le décor du magnifique roman de Jean Giono "Un roi sans divertissement". C'est un roman qui m'a fasciné, et c'est émouvant de revoir le décor dans lequel Giono a rêvé son histoire. J'ai même aperçu le hêtre du début de l'histoire en montant vers le col de Menée en venant de Luc-en-Diois ...

En attendant, et pour vous faire partager un peu ce moment, je vous envoie cette petite carte postale vidéo de Chichilianne.

Pour en savoir plus :
1. Le Mont Aiguille
2. Mont Aiguille (Wkipédia)
3. Giono "Un roi sans divertissement"

Crédit vidéo et photos : Luc

Libellés :

9 Comments:

Blogger Jack said...

Luc,
Ha ! super les sonailles, très bucolique.
C’est un pèlerinage ! Es-tu allé jusqu’au Chaumailloux ?
Je suis repassé par là l’année passée et je me demande toujours pourquoi, ce nom « aiguille », moi cela me fait penser à une dent, un molaire précisément.
Il n'en est pas moins magifique!

dimanche, 18 juin, 2006  
Blogger Luc said...

@ jack : Oui, t'as raison, c'était un peu un genre de pélérinage. Et, non, je n'ai pas grimpé aux Chaumailloux, j'ai juste pris la photo du panneau de la Richardière ...

dimanche, 18 juin, 2006  
Blogger Patrick said...

@Jack : Molaire de profil, mais aiguille de face...

lundi, 19 juin, 2006  
Blogger Vicnent 31415 said...

Mais, euh, comment dire... Y'a pas de gratt'ciels ? ;-)))

lundi, 19 juin, 2006  
Blogger Jack said...

@Patrick, sans doute, mais quand tu tourne autour c'est bien une molaire, et les hommes tournes autour depuis bien avant d'avoir seulement inventé le nom de cette dent : çà doit être la raison.

lundi, 19 juin, 2006  
Blogger Philippe Piriac said...

Merci Luc de ce message qui nous rappelle à plusieurs de si bons moments

La première fois que j'y suis allé, c'était trois jours après mon arrivée en Provence, le 1er Avril 1981, accueilli par un nouveau collègue breton montagnard.Ce week end là,j'ai découvert le plateau sous la neige à peau de phoque et the so famous Chaumailloux refuge. et je me suis dis: Si en une semaine, tu peux te retrouver en un si chouette coin avec un inconnu aussi accueillant, alors tu es chanceux et attends toi au meilleur de cette région et de ces gens

ce qui s'est révélé exact puisqu'un ou deux ans après,il y a pu y avoir ce the week end, superbe moment avec un cercle large d'amis: canne brodequins, montée lente, souffle parfois court n'est il pas?, pauses et repauses dans la montée, ouah ...

Ca plus plus tant de superbes moments sur l'eau du coté de Port Camargue , et avec un si magic ciel, dur de la quitter cette Provence

Oui et puis...il y a eu la demoiselle bretonne...

Deux ans plus tard, quelques jours après notre mariage, nous l'avons visité ensemble ce Vercors

Peut etre que très bientôt, à un moment pivot symbolique, j'y retournerai ! N'est ce pas sur la route, qui va de la Provence aux Pays de Loire?

Ce plateau et ce mont Aiguille c'est quelquechose.

mardi, 20 juin, 2006  
Blogger Philippe Piriac said...

LUc,

Tu trouves pas qu'il ressemble au tombeau d'Almanzor sur la pointe du castelli , ce mont Aiguille.?

Etrange tout cela...

mercredi, 21 juin, 2006  
Blogger Luc said...

@ Philippe : Effectivement, il y a comme un cousinage avec le tombeau d'Almanzor à Piriac ...

Etrange, étrange ...

mercredi, 21 juin, 2006  
Blogger Patrick said...

Tout ça me semble limpide. Les hommes préhistoriques de Chichilianne, qui passaient, comme chacun sait, leurs vacances d'été à Piriac, ont élevé une maquette du Mont Aiguille sur leur lieu de vacances, pour ne pas se sentir trop dépaysés.

mercredi, 21 juin, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home