Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mercredi 26 juillet 2006

Cyber papy

cyber papy


T'es écolier, collégien, lycéen ou étudiant (ou écolière, collégienne, lycéenne ou étudiante), et tu sèches sur ton devoir de maths (ou de philo, ou de biologie ...). T'aimerais bien demander à tes parents de t'aider mais il n'y comprennent rien, ou, plus simplement ils ne sont pas là. Ou, le soir, quand ils rentrent du boulot, ils sont H.S. et s'écroulent devant la télé.

Au secours !

Heureusement est arrivé Cyber papy !

C'est tout simple : t'as juste qu'à poser ton problème, et il y a un tas de papys (ou de mamies) qui s'ennuient tous seuls à la maison, et qui vont être tous ravis de se pencher sur ton problème et de te donner des éléments de réponse.

C'est pas beau, ça ? Tiens, rien que pour ça, vive Internet ! Mettre en rapport des lycéens qui ne savent pas vers qui se tourner avec des papys désoeuvrés, c'est tout simplement génial !

Et même, parfois, assez souvent, le collégien envoie un message pour dire "j'ai eu 15/20 à mon devoir" !

C'est émouvant de voir qu'avec un peu d'idée, on peut créer des relations super sympas entre générations ...

Pour en savoir plus :
1. Cyber papy

Crédit image : Cyber papy

2 Comments:

Blogger Jack said...

Tiens voilà de quoi occuper une retraite utilement, c’est très drôle car j’avais pensé exactement à ce genre d’occupation (peut-être qu’au fond de moi j’aurais aimé être prof), sauf que je crains qu’avec nous, les élèves d’aujourd’hui n’attrapent de mauvaises notes, car il se pourrait que nous soyons trop « bêtes » pour comprendre les énoncés, ou bien que les profs ne comprennent pas les réponses élaborée avec notre aide.
Enfin çà mérite quand même d’essayer.
Moi je ne pensais pas faire çà par internet, car ceux qui ont besoin d’aide ne sont peut-être pas les mieux connectés, encore que... çà ne soit pas évident.
En tous cas c’est une idée généreuse.

mercredi, 26 juillet, 2006  
Blogger Patrick said...

Oui, bonne idée. Sauf quand il s'agit de faire les devoirs à la place des élèves, ou de répondre à des question idiotes. J'ai noté que les réponses n'étaient pas toujours très justes (les Papys ne sont pas tous des génies). Mais, bon, bonne idée quand même, pour palier à la désintégration de la famille que génère le monde moderne...

vendredi, 28 juillet, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home