Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mardi 25 juillet 2006

Épiméthée & Titan

Epimetheus & Titan

On est le 28 avril 2006. La sonde Cassini prend cette photo extraordinaire.

Au premier plan, les anneaux de Saturne laissent voir la division d'Encke, large de 325 kilomètres. Derrière, Épiméthée à peine sphérique se trouve à 667.000 kilomètres. Et, tout au fond se trouve l'énigmatique Titan, qui se cache derrière son atmosphère, à 1,8 millions de kilomètres de distance.

Faites-moi plaisir : cliquez sur l'image !

Pour en savoir plus :
1. Stunning Vistas (NASA)

Sur le même sujet :
1. Mimas Blues (10 février 2005)
2. La tempête du dragon (5 mars 2005)
3. La sonde Cassini dans le plan des anneaux de Saturne (7 mai 2005)
4. Rhéa (11 juin 2005)
5. Saturne la splendide (24 juillet 2005)
6. La musique des sphères (24 octobre 2005)
7. Des geysers de glace sur Enceladus (11 mars 2006)
8. Rhéa passe devant Saturne (17 juillet 2006)

Crédit photo : NASA

Libellés : ,

3 Comments:

Blogger Jack said...

Et bien Luc, il s’en passe des choses dans le ciel de Saturne, ces deux « lunes » qui échangent leur orbite tous les 4 ans c’est incroyable, et ce système est stable !
Mais le plus beau spectacle pour un saturnien reste sans doute celui des anneaux, dommage que la température y soit un peu fraîche, la pression atmosphérique un peu pénible et une atmosphère pas vraiment respirable par un mammifère.
Un peu le contraire de la Terre en ce moment.
Encore que respirable çà devient limite!

mardi, 25 juillet, 2006  
Blogger Patrick said...

Contrairement à ce qu'on imagine, les orbites des planètes et de leurs satellites sont chaotiques.

A très court terme, elle semblent régulières (tout semble tourner "comme une horloge"). Mais à très long terme (centaines de millions d'années), les orbites sont complètement chaotiques (ça découle simplement de la résolution du problème des "n" corps). L'échange des orbites d'Épiméthée et de Janus sont un des rares exemples de mouvement un peu chaotique perceptible à court terme...

Par exemple, l'orbite chaotique de Mercure pourrait à terme la faire quitter le système solaire, ou la faire entrer en collision avec Vénus.

C'est l'astrophysicien français Jacques LASKAR (CNRS, Institut de Mécanique Céleste) qui est LE spécialiste mondial de ce sujet (j'ai d'ailleurs eu le privilège d'assister à une de ses conférences il y a quelques années).

mercredi, 26 juillet, 2006  
Blogger Jack said...

C'est vrai que le problème des n corps autour de Saturne a de quoi s'exprimer avec plus de 50 satellites et les anneaux, les interactions s'en donnent à cœur joie!
Ce sont les variations d'orbite de la Terre qui expliquent, en partie, les variations climatiques du passé sans que nous nous donnions tout cette importance avec ce « flash » de gaz à effet de serre, dont nous sommes « coupables ».
Flash à l’échelle cosmique là aussi, flash que nous sommes aussi, sans doute.
Cro Magnon s’est éteint voici 300 siècles, s’était hier !

mercredi, 26 juillet, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home