Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 24 juillet 2005

Saturne la splendide



Saturne dans toute sa majesté, prise le 10 juin 2005 par la sonde Cassini. Au premier plan, on peut voir Tethys, une petite lune qui fait 1071 kilomètres de diamètre.

Cliquez sur l'image pour contempler le spectacle en grand format ...

Pour en savoir plus :
1. Fantasy Made Real (NASA)
2. La photo en grand format (NASA)

Crédit photo : NASA

Libellés : ,

15 Comments:

Blogger Patrick said...

Superbe. Manque juste les couleurs ! Je suis un peu étonné de la forme de l'ombre des anneaux... Ca sinue là où j'aurai vu une courbe plus régulière : la projection d'un cercle sur une sphère, ça donne - euh, genorb, t'es là ?

dimanche, 24 juillet, 2005  
Blogger Jack said...

Comme d'hab Patrick, tu vois tout de suite ce qui cloche.
Mon explication est que les anneaux pourraient fort bien ne pas être des cercles parfaits mais des ellipses, comme souvent sont les trajectoires dans notre système.
Qu'en penses-tu ?

dimanche, 24 juillet, 2005  
Blogger Luc said...

Les anneaux sont parfaitement circulaires. ce que vous voyez là c'est une vraie photo de Saturne, et avec une vraie projection de cercle sur une sphère, ce qui donne effectivement la forme que vous voyez là.

Etonnant, non ? (je cite Desproges)

dimanche, 24 juillet, 2005  
Blogger Jack said...

Bon, on ne va pas se lancer dans un excercice de géométrie dans l'espace.
Contentons nous donc d'admirer la sublime beauté de l'univers.

dimanche, 24 juillet, 2005  
Blogger Patrick said...

Hum... Ca me tracasse quand même, cette forme d'ombre. Peut-être est-elle due au fait que Saturne est une planète gazeuse qui est très aplatie aux pôles (10 %). Donc, on n'est pas en présence de la projection d'un cercle sur une sphère parfaite, mais sur une quasi-sphère nettement aplatie - ce qui expliquerait la forme bizarre de l'ombre... Etonnant, non ?

mardi, 26 juillet, 2005  
Blogger genorb said...

Tu as peut-etre raison Patrick, mais meme si Saturne est parfaitement spherique, une projection peut donner des choses etonnantes.

Prend simplement les anneaux (supposes parfaitement circulaires) comme sur la photo avec le soleil qui illumine de la meme facon. Maintenant au lieu de regarder la projection sur une sphere, regarde une projection sur un plan verticale (un ecran de cinema) place derierre Saturne. Et bien, la projection d'un cercle donnera une ellipse sur l'ecran. Ce ne sera un cercle qui si le plan du cercle est parallele a celui de l'ecran. Si il est perpendiculaire tu auras meme un segment de droite. Et ici on regarde simplement un projection sur une surface planne. Alors une projection sur une cercle, ca peut etre plus complique encore. Ca peut se calculer, je pourrais "facilement" calculer l'equation de la courbe sur la sphere (Saturne), mais je ne suis pas tres motive. J'ai pas mal de boulot et j'ai encore un post a ajouter sur mon blog...(peut etre un de ces jours si j'ai le courage)

mardi, 26 juillet, 2005  
Blogger Patrick said...

Ce qui m'intriguait, c'était le point d'inflexion de l'ombre des anneaux (point d'inflexion qui est vaguement au milieu de l'image pour les anneaux internes). Je n'arrive pas à imaginer ce point d'inflexion si on était en présence de cercles parfaits pour les anneaux et d'une sphère parfaite - les anneaux étant par ailleurs parfaitement concentriques avec le centre de la sphère. Mais je vois ça mieux avec une pseudo-sphère applatie... Au passage, le pôle de Saturne n'est pas en haut de l'image comme les ombres le suggèrent, mais à gauche nettement en dehors de l'image (je pense que l'axe polaire est perpendiculaire au plan des anneaux - sinon, tout ça "ne tournerait pas rond").

mardi, 26 juillet, 2005  
Blogger Luc said...

L'axe polaire est évidemment perpendiculaire aux anneaux.

Effectivement, le point d'inflexion surprend. C'est aussi ça, les merveilles de l'univers ...

mardi, 26 juillet, 2005  
Blogger Patrick said...

Le "évidemment" est vite dit... Par exemple, le plan de rotation de notre bonne vieille Lune n'est pas perpendiculaire à l'axe de rotation de la terre (il varie entre 18° et 28 °). Si Saturne avait été une sphère parfaite, rien n'aurait empêché le plan des anneaux de prendre toute autre orientation pour peu que ce plan passât par le centre de la planète... Mais, de fait, le plan des anneaux EST dans le plan équatorial de Saturne. Je n'en suis pas sûr, mais je pense que c'est le fait que Saturne soit très aplati (par l'effet d'une puissante force centrifuge : cette planète géante tourne sur elle-même en 10 heures) que le plan équatorial est privilégié (je ne vois pas d'autre raison possible)...

mercredi, 27 juillet, 2005  
Blogger genorb said...

Juste pour info, Patrick a raison sur la forme de saturne (et ca doit etre vrai pour toutes les planetes gazeuses par rapport aux telluriques). Le diametre equatorial de Saturne est presque 11% plus grand que le diametre polaire (
>source
). Pour la Terre, le diametre equatorial est seulement 0.3% plus grand que le diametre polaire (
>source
). Sauf que dans cette derniere source ils ne savent pas calculer des pourcentage :). J'imagine qu'on peut trouver ces chiffres sur des sites plus "officiels"...

mercredi, 27 juillet, 2005  
Blogger Luc said...

Si si ... évidemment, quand il s'agit d'anneaux et non pas de satellites.

Si tu considère les anneaux d'Uranus, par exemple, c'est assez spectaculaire, vu que l'axe de rotation d'Uranus est carrément dans le plan de l'écliptique. Et donc, ses anneaux sont dans un plan "vertical" par rapport au plan de l'écliptique "horizontal".

Voir ici : Uranus.

Etonnant, non ?

mercredi, 27 juillet, 2005  
Blogger Patrick said...

En cherchant un peu, j'ai trouvé ceci qui indique que le phénomène concerne les planètes aplaties (même si Uranus est nettement moins aplatie que Saturne) :

"Les disques et les anneaux sont la conséquence naturelle de la dissipation de l´énergie par collisions dans les systèmes en rotation. Les collisions vont tendre à réduire les mouvements perpendiculaires au plan équatorial et un nuage de corps autour d´une planète aplatie va très rapidement former un anneau dans le plan équatorial de la planète.

Si une particule s´éloigne du disque, elle aura des collisions à chaque traversée du disque qui la ramèneront dans le plan du disque.

Si l´anneau s´éloigne du plan équatorial, les orbites des particules vont précesser à cause de l´aplatissement de la planète, c´est-à-dire qu´elles vont se décaler les unes par rapport aux autres, et les collisions qui vont en résulter vont ramener les particules dans le plan équatorial."


C'est donc bien le fait que la planète soit aplatie qui fait que le plan équatorial est privilégié...

Pour plus de détails : Les anneaux des planètes

mercredi, 27 juillet, 2005  
Blogger claire said...

Hum... je me demande parfois si on parle la même langue...
Il faudra que je relise tout ça un matin, j'y verrai certainement plus clair...enfin j'ai bon espoir !
En tout cas il n'en reste pas moins que la photo est très belle. Heureusement qu'on n'est pas obligé de tout comprendre pour trouver ça tout simplement beau.

vendredi, 29 juillet, 2005  
Blogger Luc said...

@ Claire : c'est la voie de la sagesse ! :-)

vendredi, 29 juillet, 2005  
Blogger Patrick said...

Quelquefois, pour certains, il y a plus de plaisir à essayer de comprendre qu'à seulement contempler...

Le poète Stéphane Mallarmé disait qu'il ne contemplait jamais, il essayait de saisir ce que disaient les choses ou les paysages qu'il voyait...

samedi, 30 juillet, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home