Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 11 mars 2006

Des geysers de glace sur Enceladus


Crédit photo : Cassini Imaging Team

Enceladus est une lune de Satrune, découverte en 1789 par William Herschel. Elle a une surface assez exceptionnelle, en particulier les "bandes de tigre", situées près du pôle sud et visible ci-dessus.

La sonde Cassini vient de détecter des geysers de glace provenant des cicatrices des "bandes du tigre" d'Enceladus :


Crédit photo : Cassini Imaging Team

La NASA a développé un modèle expliquant que des réserves d'eau liquide souterraines pourraient être à l'origine de ces geysers de glace.


Crédit schéma : NASA

Et, évidemment, qui dit eau dit possibilité de vie, même dans des conditions extrêmes !

Pour en savoir plus :
1. Enceladus and the Search for Water (Astronomy Picture of the Day)
2. Fountains Discovered on Saturn's Enceladus (Astronomy Picture of the Day)
3. NASA's Cassini Discovers Potential Liquid Water on Enceladus (NASA)
4. Enceladus "Cold Geyser" Model (NASA)
5. Enceladus (Wikipedia)
6. De la vie sur Titan ? (Chez Luc)

Libellés : ,

4 Comments:

Blogger Jack said...

Je n’avais pas encore entendu parler de ce satellite de Saturne, il faut dire que ce n’est pas la porte à côté.
Ce que je retiens de cette histoire de geyser, d’eau liquide, c’est que cet astre perd son eau.
La terre en perd-t-elle ?
Il suffirait certainement déplacer de peu notre orbite pour remettre en cause ce bel équilibre.

lundi, 13 mars, 2006  
Blogger Patrick said...

De l'eau pour permettre la vie ?

Mouais...

Plus je lis les écrits de Stephen J. Gould (géologue et biologiste), plus je comprend que ce qui s'est passé sur terre est infiniment improbable, car c'est le résultat d'un hasard de hasard de hasard de hasard de hasard... Qu'une telle succession de hasards heureux se produise ailleur est quelque peu douteux - en tous cas pour arriver à la vie "pensante"...

Parce que, de deux choses l'une :

- soit il existe un processus de complexification orienté qui amène inexorablement à la vie puis à la vie pensante (et là on est en droit de se demander ce qui oriente ainsi ce processus), et alors "ils" sont quasiment partout,

- soit il n'existe que le hasard, et alors l'émergence de la vie pensante est infiniment peu probable - malgré le nombre immense des opportunités dans l'Univers, et "ils" ne sont peut-être nulle part...

mardi, 14 mars, 2006  
Blogger Patrick said...

Au fait, la question de perte de substance par vaporisation dans l'espace dépend de la "vitesse de libération" qui est est fonction de la masse de l'astre et de son rayon [(2GM/R)^-2 pour être précis]. Les petits astres ne retiennent rien, tant la vitesse de libération y est faible. Pour s'échapper de la terre, une molécule d'eau devrait atteindre 11 km/s, ce qui n'est pas courant... C'est la raison qui fait que la terre retient son atmosphère... Et que Enceladus ne peut pas en constituer, malgré un apport de gaz telluriques... A vue de nez, la vitesse de libération sur Enceladus doit être d'une ou deux centaines de mètres par seconde, ce qui est inférieur à la vitesse moyenne des molécules d'eau à 0°C dans le vide : tout s'en échappe donc immédiatement !

mardi, 14 mars, 2006  
Blogger Jack said...

@Patrick :
Tu as dit improbable !
Penses que chacun de nous avait environ 1 chance sur 5 millions de naitre tel qu’il est = le nombre moyen de spermatozoïdes par éjaculation !
Un coup d’épaule sur la ligne d’arrivée et pan : tu étais une fille...
Çà donne le vertige, non ?

A propos de la perte d’eau de la terre dans l’espace:
La chasse d’eau dans les WC des stations spatiales, elles donnent dans l’espace ? Alors çà serait la seule eau perdue par la terre !
Je déconne, bien sûr on ramène toutes nos petites ordures à la maison !

Vous avez remarqué que les cratères sont tous du même côté d’Enceladus, pour le voir il faut cliquer sur l’image et voir le satellite de Saturne en entier ?
Sur notre Lune, il y a des cratères partout !

mardi, 14 mars, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home