Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 26 octobre 2006

Questionnaire d'Audrey, je m'y colle enfin...

1) Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la 4ème ligne :
« cette mer de cailloux blancs que les anciens, désespérément, croyait voir pousser »
Le livre « la Garrigue grandeur nature » textes et photos de Jean-Michel Renault. Superbe livre d’images sur tout ce qu’il y a de vivant à observer en Provence (même les fossiles)

2) Sans vérifier, quelle heure est-il ?
Pas loin de minuit, je fatigue.

4) Que portez-vous ?
Slip ou caleçon, c’est la question ?
Les 2 mon général, mais pas en même temps.

5) Avant de répondre à ce questionnaire, que regardiez-vous ?
Le dernier billet de Luc sur ce même blog.

6) Quel bruit entendez-vous à part celui de l'ordinateur ?
Rien d’autre, on ne supportons pas le bruit, en + même la chouette est silencieuse ce soir.

7) Quand êtes-vous sorti la dernière fois, qu'avez-vous fait ?
« Sortir » selon les générations çà peut vouloir dire des choses assez différentes.
Il y a sortir en boite, sortir prendre l’air, sortir de chez soi, sortir une fille, se faire sortir, etc.
Disons que je viens de passer un WE en Andorre pour aller marcher et aussi passer de bons moments avec de vieux amis et vieux amis des vieux amis...

8) Avez-vous rêvé cette nuit ?
Oui, justement c’était assez érotique : alors je vais vous épargner les détails

9) Quand avez-vous ri la dernière fois?.
Comme presque chaque matin en écoutant Nicolas Canteloup sur Europe en allant au boulot, surtout quand il refait Bacri (il est plus vrai que l’original)

10) Qu'y a-t-il sur les murs de la pièce où vous êtes ?
Au dessus du Micro :
Un dessin de Fabio Vetton à la plume et aquarelle représentant des fourmis faisant du ski sur la Paganella avec la perspective de l’Italie et de la méditerranée en arrière plan.
Une des fourmis se prend une grosse gamelle, son nom est écrit dessous « Carlo », c’est le nom de l’ami qui m’a offert le dessin pour que je me rappelle nos sorties à ski sur la Paganella dans les années 70.

Le calendrier des postes.

Sur le Mur derrière moi :
Une série de photos N&B faite par Olivier le fils d’un autre copain d’Italie à qui j’ai donné mon Durst voici quelques années et qui en fait de bien meilleures photos que moi.

11) Si vous deveniez multimillionnaire dans la nuit, quelle est la première chose que vous achèteriez ?
Je serais bien emmerdé : l’argent c’est du souci ma pauv dame...
Je me paierais un beau bateau pour aller voir mon copain Luc sur son ile à Tahiti en passant par Audierne...et la Turballe.

12) Quel est le dernier film que vous ayez vu ?
M’en souvient plus, s’était avec Luc et Viviane.

13) Avez-vous vu quelque chose d'étrange aujourd'hui ?
Oui comme tous les jours, il me reste quelques jours de travail avant la retraite et je les trouve un peu plus dingues chaque jour...(les = nos managers et nos clients)

14) Que pensez-vous de ce questionnaire ?
Très indiscret.

15) Dites-nous quelque chose de vous que ne savons pas encore :
En vérité le temps n’existe pas.

16) Quel serait le prénom de votre enfant si c'était une fille ?
Faut être vraiment gonflé pour faire des enfants ces temps-ci.

17) Quel serait le prénom de votre enfant si c'était un garçon ?
Pareil

18) Avez-vous déjà pensé à vivre à l'étranger ?
Oui souvent d’autant plus que j’ai vécu 6 ans en Italie et qu’il ne m’en reste que des bons souvenirs.
Je voudrais bien aller vivre dans un pays où l’on ne ferme pas les portes à clé et où l’on peut faire confiance à ses voisins : çà doit exister et peut être n’est-il pas besoin d’aller très loin.

Cà n’est surement pas dans une ville.

19) Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du paradis ?
Franchement, je ne suis pas pressé de le savoir, j’ai peur d’y être bien seul.

20) Si vous pouviez changer quelque chose dans le monde en dehors de la culpabilité et la politique, que changeriez-vous ?
Des ailes pour voler : çà serait épatant, çà pourrait même faire de nous des anges, qui sait ?

21) Aimez-vous danser ?
Je préfère regarder les autres danser.

22) Georges Bush ?
Il faudra un courage énorme à son successeur, pour redresser tout ce qu’il a fait de tordu, je doute même que cet homme providentiel existe : pauvres américains et par extension, pauvres de nous.

23) Quelle est la dernière chose que vous ayez regardée à la télévision ?
Une connerie dont je ne me rappelle pas : Ah si un bout du grand prix. circonstance aténuante, il pleuvait ...

24) Quelles sont les 4 personnes qui doivent prendre le relais sur leur blog ?
Je ne connais pas d’autres blogers que ces 4 là et je suis le dernier à ce qu’il parait

8 Comments:

Blogger Patrick said...

@Jack :

8 / Dommage que tu ne racontes pas, c'aurait mis un peu de gaité dans nos propos !

15 / Peut-être plus qu'une boutade ! Le temps ne serait-il qu'une création de l'esprit ?

19 / Etre seul au Paradis ? Tu n'y penses pas ! Avec tous les passe-droit et les combines qui leur sont familières, tu auras au moins la compagnie de nombreux hommes politiques - ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle !

jeudi, 26 octobre, 2006  
Blogger Betty said...

Des hommes politiques au Paradis !? mais c'est l'enfer !!!

jeudi, 26 octobre, 2006  
Blogger Jack said...

« cette mer de cailloux blancs que les anciens, désespérément, croyait voir pousser » croyaient ...même pas foutu de copier!

jeudi, 26 octobre, 2006  
Blogger Jack said...

@Patrick:
8-Je suis un saint-homme!
19-Pas de passe droit au paradis c'est pourquoi on n'y rencontre que d'autentiques sainthommes dans mon genre ;>))...c'est pourquoi je crains d'y être trop seul.
15-Rien de plus subjectif que le temps et à l'échelle de l'univers, je te dis pas.

jeudi, 26 octobre, 2006  
Blogger Audrey Hepburn said...

@ Jack:
Merci d'avoir participé...

15 : le temps n'existe pas ??? Pourtant il nous rattrape tôt ou tard !

16 : peut-être réaliste, mais pas très encourageant pour les jeunes générations.^^

vendredi, 27 octobre, 2006  
Blogger Philippe Piriac said...

le problème avec le temps cest que si nous n'avons pas repéré qu'il existe, lui a repére que nous existons et se sert un peu tous les matins.
Mais bon, tu as peut etre raison: construisons comme si nous étions éternels et vivons comme si nous allions mourir demain

19: pas très optimiste. ou tu penses qu'il y en a qui ont demandé à quitter le Paradis?

Pourle bateau, dis moi quand tu arrives , on réserve une place au port

vendredi, 27 octobre, 2006  
Blogger Audrey Hepburn said...

@ Philippe:
J'avertirai, promis. ;-)
Sinon il y a quiproquo, c'était le 16, non le 19: faire des enfants ou pas en ce bas monde [...].

vendredi, 27 octobre, 2006  
Blogger Jack said...

@Philippe :
A vrai dire je ne sais pas si un bateau de millionnaire entre au port la Turballe, déjà avec un First 38 il avait fallu calculer!
Pour le temps : c’est une question que j’aime bien, il se pourrait bien qu’il n’existe que pour les mortels...
@Audrey :
Je n'oblige personne à m'imiter,
et les saints hommes sont chastes...donc sans descendance.

vendredi, 27 octobre, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home